WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

FRSP et la réduction de la pauvreté

( Télécharger le fichier original )
par J.Damascene NDAYISENGA
Universite Libre de Kigali (ULK) - Licence en Gestion 2007
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE III. LES PROJETS FINANCES PAR LA FRSP/BPC ET LA REDUCTION DE LA PAUVRETE

Il apparaît dans les affirmations de différents auteurs que la vigueur et l'étendue des projets sont les apports essentiels pour la prospérité économique. Rappelons que la FRSP/BPC a financé jusqu'aujourd'hui, 8 projets : 7 projets pour l'année 2004 et 1 projets pour la compétition de 2006 plus 24 projets retenus mais leurs démarche de financement sont en cours au niveau de la BRD.

III.1 LES REALISATIONS DES PROJETS FINANCES DANS LA REDUCTION DE LA PAUVRETE

Selon les rapports annuels de la FRSP/PBC de 2004 et 2006, nous avons constaté que 7 projets générateurs de revenus ont été financés en 2004, plus 3 retenus au niveau de la FRSP/BPC mais leurs financements sont en cours au niveau de la BRD.

Ces projets participent largement à la rapidité d'industrialisation du pays, elles contribuent à la satisfaction des besoins des différentes couches sociales à revenu faible, à la création d'emplois, contribuent au PIB et concourent à l'accomplissement d'autres objectifs économiques tels que la répartition de revenus, la décentralisation de l'économie, etc. Bien que les chiffres précis d'emplois créés ne soient pas suffisamment connus, mais ces projets sont des véritables créateurs d'emploi (on estime plus de 1000 emplois). Pour ce qui est de la contribution de ce secteur au PIB, l'absence d'indicateurs statistiques et la difficulté de dégager les comptes nationaux ne nous permettent pas de la déterminer. Néanmoins ce secteur contribue significativement aux recettes fiscales nationales.

Selon le Département des petits et moyens contribuables de l'Office Rwandais des Recettes, la contribution du secteur des PME en général, varie entre 30 et 35% des toutes les recettes fiscales nationales.

III.1.1 Les réalisations de chaque projet financé par la FRSP/BPC dans le processus de la réduction de la pauvreté au Rwanda

Rappelons que la FRSP/BPC a retenu pour financement 10 projets dans la compétition de 2004 mais 7 projets seulement sont opérationnels, la BRD n'a pas encore débloqué le financement de 3 autres suite aux dossiers incomplets ou ne remplissent pas des conditions nécessaires exigées par la BRD.

Pour la compétition achevée en 2004, nous allons voir les réalisations de 7 projets, à savoir : le projet de COOPED, Gahaya links, international malbre Rwanda, Fabrication du vin de sorgho, Butare cleaners company, Rwanda recycling company, et le projet Apicole Isooko.

Parmi les 22 projets qui ont gagnés dans la compétition de 2006, seulement le projet Laiterie IKAMBERE est opérationnel, les autres n'ont pas encore commencé parce que la BRD (Banque partenaire de la FRSP/BPC) n'a pas encore terminé l'étude de ces projets.

III.1.1.1 Les réalisations du projet «COOPED» dans la réduction de la pauvreté.

Le projet COOPED est installé dans la mairie de la ville de Kigali, district de Nyarugenge, dans le secteur Muhima, mais ses opérations couvrent toute la mairie de Kigali, c'est-à-dire que il est opérationnel dans tous les districts de la ville de Kigali.

COOPED est une coopérative pour la protection de l'environnement et de développement.

La contribution de ce projet dans le processus de la réduction de la pauvreté est remarquable car ce projet :

- a créé 79 emplois dont 59 permanents et 20 temporaires ;

- produit du fumier organique dans le but d'améliorer la récolte agricole ;

- paie de plus de 800 000 frw par mois en termes de TPR ;

- l'amélioration des conditions de vie des membres des familles de ces employés : soit 89x6=534 personnes en moyenne qui vivent grâce à ce projets51(*).

Ce projet rassemble des déchets et les transformes en fumier organique utilisable dans l'agriculture, ses activités ont commencé en Mars 2005, avec un capital de 20.000.000 frw, actuellement il compte le Chiffre d'affaires de 51.000.000 frw,

En plus, les activités de COOPED comme : l'assainissement, et la protection l'environnement (environnement salubre), la valorisation des déchets par recyclage, et l'assistance technique aux autres associations oeuvrant pour l'environnement sont autant des services au développement socio-économique de la collectivité.

III.1.1.2 Les réalisations du projet «INTERNATIONAL MARBLE OF RWANDA » dans la réduction de la pauvreté.

Le projet INTERNATIONAL MARBLE OF RWANDA est installé dans la mairie de la ville de kigali, district de Gasabo, dans le secteur Kacyiru, ses activités ont commencé en Janvier 2006, avec un capital de 15.000.000 frw, actuellement il compte le Chiffre d'affaires de 41.000.000 frw, ses produits sont vendus sur toutes l'étendue du pays et il s'apprête à l'exportation dans l'avenir. Il a créé 21 emplois permanents, en plus, il paie environ de 780.000 frw en termes de TPR.

Ce projet a été créé avec comme mission la fabrication des carreaux, appareils sanitaires et leurs accessoires en marbre artificiel, dans le but de diminution des importations de ces appareils considérés comme matériels nécessaires dans la construction.

III.1.1.3 Les réalisations du projet «BUTARE CLEANERS COMPANY» dans la réduction de la pauvreté.

Le projet Butare cleaners company est installé dans la province du Sud, district de Huye, dans le secteur de Ngoma, mais ses opérations couvrent toute la ville de Butare ; ses activités ont commencé en Mai 2005, avec un capital de 5.800.000 frw, actuellement il compte le Chiffre d'affaires de 12.000.000 frw.

La contribution de BUTARE Cleaners company dans la réduction de la pauvreté au Rwanda, comme le Projet COOPED, ce projet a pour mission d'assurer l'environnement soluble et la transformation des déchets ménagers en fumiers organiques pour lutter contre la dégradation continuelle des sols et la réduction de la production agricole, ce projet a créé plus de 150 emplois, dans la ville de Butare, ce projet contribue au payement de TPR, des impôts ainsi qu'à l'amélioration de la production agricole.

III.1.1.4 Les réalisations du projet «Fabrication du vin» dans la réduction de la pauvreté.

Le projet de fabrication du vin est installé dans la mairie de la ville de kigali, district de Buriza, dans le secteur Masoro, ses activités ont commencé en Avril 2005, avec un capital de 10.400.000 frw, actuellement il compte le Chiffre d'affaires de 24.000.000 frw, ses produits sont vendus sur toute l'étendue du pays et il s'apprête à les exporter dans l'avenir.

Ce projet vise la création d'une industrie de fabrication du vin de sorgho, sa part dans le processus de la réduction de la pauvreté est la création de l'emploi, l'augmentation des revenus des cultivateurs des sorghos et du maïs, comme il commercialise ses produits, il paie les impôts (TPR et taxes sur le bénéfice), il contribue également dans le développement du secteur privé ainsi que le développement rural et la transformation agricole.

Ce projet a créé plus de 30 emplois permanents et d'autres emplois temporaires dans le secteur Masoro, et les salaires qui s'élèvent à 700.000 frw par mois. La conservation et la préparation de cette bière « ikigage » a réduit le taux des maladies causées habituellement par la mauvaise préparation de cette boisson et à initier la population au changement de la culture de partage par la paille traditionnelle qui facilitait souvent la contamination de la tuberculose. Ce projet cherche toujours à améliorer et valoriser la bière traditionnelle (ikigage) consommée par une multitude des Rwandais.

III.1.1.5 Les réalisations du projet «GAHAYA LINKS» dans la réduction de la pauvreté.

Le projet GAHAYA Links est installé dans la mairie de la ville de kigali, district de Kicukiro, dans le secteur Niboye, ce projet travaille avec les femmes qui font la vannerie des corbeilles connus sous le nom « Agaseke » ; ses activités ont commencé en septembre 2005, avec un capital de 10.400.000 frw, actuellement il compte le Chiffre d'affaires de 24.000.000 frw, il opère dans 19 districts du pays.

Ce projet a contribué brillamment à la valorisation et à professionnalisation du métier de vannerie qui était considéré comme le travail accessoire réservé aux femmes et filles Rwandaise de l'ancien temps, mais pour le moment ces corbeilles sont les produits que le Rwanda envoie sur le marché international.

Ce projet a amélioré les conditions de vie de plus de 3000 femmes vivants en milieu rural, à part l'entrée des devises, ce projet contribue également à l'augmentation du revenu de la femme rurale car le corbeille (Agaseke) qu'on vendait à 300 frw, le projet GAHAYA links a haussé sa valeur jusqu'à 3000 frw actuellement, ce projet a contribué aussi au renforcement des organisations paysannes surtout des femmes et des jeunes filles du milieu rural

Ce projet offre des formations de vannerie, et fonctionne comme réseau des femmes oeuvrant dans la vannerie ; il paye plus de 700.000 frw comme impôts. Ce projet paye la mutuelle de santé pour 2500 personnes.

III.1.1.6 Les réalisations du projet «RWANDA RECYCLING COMPANY SARL» dans la réduction de la pauvreté.

Le projet de Rwanda recycling company est installé dans la mairie de la ville de Kigali, district de Nyarugenge, ses produits sont vendus surtout dans la Mairie de la ville Kigali. Ses activités ont commencé en novembre 2005, avec un capital de 8.900.000 frw, actuellement il compte le Chiffre d'affaires de 23.000.000 frw.

Le projet de Rwanda recycling company sarl a pour mission de l'installation d'une petite industrie de recyclage du papier de bureau, des cartouches d'imprimante à jet d'ancre, et d'autres déchets domestiques pour en sortir des produits de qualité au meilleur prix.

Sa part dans le processus de la réduction de la pauvreté au Rwanda, se voit à travers la création de 30 emplois permanents, payement de 650.000 frw comme impôts, la réduction des prix des produits importés ; signalons que ce projet a réduit d'avantage l'importation des papiers et des cartouches, la création de cette unité de recyclage contribue dans la réduction de sortie des devises pour acheter d'autres produits.

III.1.1.7 Les réalisations du projet «APICOLE ISOOKO» dans la réduction de la pauvreté.

Le projet APICOLE ISOOKO est installé dans la province de l'Ouest, district d'Impala, ses activités et ses produits sont vendus sur toute l'étendue du pays. Il a commencé en Juillet 2005, avec un capital de 5.400.000 frw, actuellement il compte le Chiffre d'affaires de 9.500.000 frw,

Ce projet contribue dans la réduction de la pauvreté surtout en milieu rural car il opère ses activités d'apiculture, dans la région de l'Ouest, précisément dans le district d'IMPALA, où il a créé plus de 30 emplois permanents dans cette région, il paye 350.000frw comme impôts, il a amélioré des conditions de vie des promoteurs et bénéficiaires du projet et contribue à la sécurité alimentaire. Il a formé plus de 40 personnes sur l'amélioration et l'augmentation de la production du miel naturel ; le miel naturel est comestible et utilisé comme médicament préventif de plusieurs maladies surtout des enfants mais aussi pour les adultes.

III.1.1.8 Les réalisations du projet «FROMAGERIE IKAMBERE» dans la réduction de la pauvreté.

Le projet Fromagerie Ikambere est installé dans la province du Sud, district de Nyanza, dans le secteur de Busasamana, et ses produits sont vendus sur toute l'étendue du pays, bientôt dans les pays dans limitrophes et plus tard dans le reste du monde. Ses activités ont commencé en Mai 2007, avec un capital de 30.400.000 frw.

La Fromagerie IKAMBERE est un projet qui vise à la transformation du lait en fromage, yaourt, et autres sous produits laitiers, sa contribution dans le processus de la réduction de la pauvreté est aussi immense car : ce projets a créé 25 emplois permanents avec revenu annuel d'environ 17 millions pour ses employés, il augmente le revenu du promoteur ainsi que des éleveurs parce que ce projet achète du lait chez ces derniers, sa vision aussi est d'aller au-delà du marché national pour conquérir le marché international.

* 51 Estimation des membres de famille (6 personnes par famille)

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !