WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evolution de l'économie centrafricaine apres la crise financiere

( Télécharger le fichier original )
par Gildas Walter GNANGA
ISSEA -  2009
  

précédent sommaire suivant

III.1 Evolution du secteur réel

III.1.1 L'offre intérieure

Au cours de la période 2004-2005, l'économie centrafricaine a connu une évolution considérable du PIB courant qui est passé de 699,2 milliards en 2004 à 749,9 milliards en 2005, il a connu une évolution de 6,9% pour s'établir. Cette performance est le fait du secteur secondaire qui a connu une hausse de 6,4% pour le tertiaire et 4,4 pour le primaire.

L'évolution moyenne annuelle du taux de croissance sur la période est de 1.4%. La faiblesse de la croissance est imputable en majeure partie aux effets persistants de la crise économique. Notons que le PIB a connu en 2006 - 2007 une légère évolution. Il est passé de 772,241 milliards en 2006 à 8205,88 milliards en 2007.

En ce qui concerne l'inflation, elle s'est établie à -2,1% (contre 4,2% et 2,3% de 2004-2005), du fait notamment des blocages des circuits d'approvisionnement des marchés dus à l'insécurité couplée à l'enclavement. Toutefois, les prix des matériaux auraient connu une hausse de l'ordre de 1.5% en raison du démarrage des chantiers de construction. Au niveau monétaire, l'inflation en 2004 a retrouvé un niveau très stable de 2,1% qui est en concordance avec les critères de convergence dans la zone CEMAC. En 2003, elle se situait à 4,3% en raison de la flambée des prix des principaux produits dans la majeure partie du pays. Cette situation est consécutive aux problèmes d'approvisionnement de l'intérieur du pays lié à la perturbation les axes routiers du transport.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.