WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Caractérisation écologique d'un site Ramsar : le lac bleu wilaya d'El Tarf proposition d'un plan directeur de gestion

( Télécharger le fichier original )
par Fouad Omar Sabri
Université Badji Mokhtar Annaba Algerie - Master 2 2011
  

sommaire suivant

íãáÚáÇ ËÍÈáÇ æ ,1L*.1Ç ?j1itÊáÇ jÇjj

????? - jiu4 rÌÇÜÈ ÉÚãÇÜÌ

UNIVERSITE BADJI MOKHTAR ANNABA
FACULTE DES SCIENCES
DEPARTEMENT DE BIOLOGIE
LABORATOIRE DES ECOSYSTEMES TERRESTRES ET AQUATIQUES

MEMOIRE DE MASTER

Filière : Monitoring des milieux naturels et gestion durable des ressources
Option : Diagnose des communautés animales

CARACTERISATION ECOLOGIQUE D'UN SITE RAMSAR : LE LAC BLEU
WILAYA D'EL TARF
PROPOSITION D'UN PLAN DIRECTEUR DE GESTION

Présenté par: SABRI Fouad Omar

Membres du jury:

Président : Professeur BENSOUILAH Mourad Promoteur : Professeur BENYACOUB Slim Examinateur : Monsieur DADCI Walid

Année : 2011

Remerciements

Je voudrais exprimer mes sincères remerciements au professeur BENSOUILAH Mourad pour avoir accepter de présider mon jury

J'exprime mes plus vifs remerciements a Monsieur DADCI Walid pour avoir accepté d'examiner le fruit de trois mois de recherche de terrain, de recherche bibliographique et de mise en oeuvre de méthodes diverses.

Le professeur BENYACOUB Slim a eu la patience de diriger et orienter ce travail. Je lui exprime mes plus respectueux remerciements pour ses conseils et remarques.

Je tiens tout particulièrement a exprimer ma reconnaissance a Madame BENYACOUB Zahra pour ses conseils utiles, pour ses encouragements répétés, pour la précieuse documentation qu'elle a su me procurer.

Je souhaite aussi exprimer toute ma reconnaissance aux personnes qui ont participé de près ou de loin a la réalisation de ce travail. Mes amis ont été d'un grand réconfort pour moi, je ne pourrais les citer tous, mais je voudrais qu'ils sachent que je leur suis très reconnaissant.

Je voudrais enfin réserver une grande part de remerciement pour mon père et ma mère, mes frères Djamel et Abderrahmane pour l'intérêt qu'ils ont porté a mon travail et pour les encouragements qu'ils m'ont prodigué tout ce temps.

LISTE DES FIGURES

Titre

Page

1

Localisation générale du lac Bleu

09

2

Bassin versant du lac Bleu (1/25 000)

10

3

Carte bathymétrique du lac bleu en période estivale

12

4

Points de prélèvement de l'analyse physico-chimique de l'eau du lac Bleu

14

5

Zone inondable du lac Bleu

14

6

Occupation actuelle des sols

15

7

Ceinture de végétation typique dans le lac Bleu

25

LISTE DES TABLEAUX

N°

Titre

Page

1

Superficies partielles des différentes tranches de profondeur

12

2

Volumes partiels des différentes tranches de profondeurs

13

3

Paramètres physico-chimiques campagnes 2011

13

4

Superficie des terres emblavées et jachères au lac Bleu

15

5

Espèces végétales du lac bleu et sa périphérie

17

6

Avifaune nicheuse du lac Bleu

17

7

Avifaune hivernante et non résidente du lac Bleu

18

8

Avifaune des milieux forestiers périphériques du lac Bleu

18

9

Odonatofaune du lac Bleu

19

10

Liste des mammifères du lac Bleu

19

11

Liste des rongeurs et lagomorphes du lac Bleu

20

12

Liste des Chiroptères du lac Bleu

20

13

Grille de qualité globale des eaux de surface

22

14

Espèces protégées de l'avifaune du lac Bleu

26

15

Intervalles guides de surveillance de la qualité des eaux de surface du lac Bleu

28

SOMMAIRE

INTRODUCTION 05

I. MATERIEL ET METHODES 07

I-1. RECHERCHE BIBLIOGRAPHIQUE 07

I-2. CARTOGRAPHIE 07

I-3. BATHYMETRIE 07

I-3-1. DETERMINATION DES SUPERFICIES PARTIELLES 08

I-3-2. CALCUL DU VOLUME 08

I-4. ANALYSE PHYSICO-CHIMIQUES DES EAUX 08

I-5. LA FAUNE 08

I-6. LA FLORE 08

II.CONTEXTEGEOGRAPHIQUE GENERAL 09

II-1. DESCRIPTION GENERALE ET LOCALISATION 09

II-2. LE PARC NATIONAL D'EL-KALA 09

II-3. CLIMATOLOGIE GENERALE 10

II-4. CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU BASSIN VERSANT 10

II-4-1. LE RELIEF ET LES PENTES 11

II-4-2. HYDROLOGIE ET HYDROGEOLOGIE 11

III.RESULTATS 12

III-1. CARACTERISTIQUES MORPHOMETRIQUES DU LAC BLEU 12

III-1-1. BATHYMETRIE 12

III-1-2. VOLUME 13

III-2. CARACTERISTIQUES PHYSICO-CHIMIQUES DES EAUX 13

III-3. ZONE INONDABLE 14

III-4. OCCUPATION DU SOL 15

III-5. EVOLUTION RETROSPECTIVE DE L'OCCUPATION DES RIVES 16

III-6. SOURCES DE POLLUTION 16

III-7. DIVERSITE BIOLOGIQUE DU LAC BLEU 16

III-7-1. LA FLORE 16

III-7-2. LA FAUNE 17

III-7-2-1. L'AVIFAUNE 17

III-7-2-2. LES MAMMIFERES 19

IV. DISCUSSION . 21

IV-1. CARACTERISTIQUES MORPHOMETRIQUES DU LAC BLEU 21

IV-2. OCCUPATION DU SOL 22

IV-3. EVOLUTION RETROSPECTIVE DE L'OCCUPATION DES RIVES 23

IV-4. SOURCES DE POLLUTION 23

IV-5. DIVERSITE BIOLOGIQUE DU LAC BLEU 24

IV-5-1. LA FLORE 24

IV-5-2. LA FAUNE 25

IV-6. MESURES DE GESTION ET DE CONSERVATION DU SITE 27

IV-6-1. GESTION DE LA SANTE DE L'ETANG 27

IV-6-2. GESTION DU VOLUME D'EAU 29

IV-6-3. GESTION DE L'EXPANSION URBAINE 30

CONCLUSION . 31

BIBLIOGRAPHIE

Introduction

La prise de conscience de l'importance des zones humides va donner naissance en 1971, à Ramsar, en Iran et à l'initiative d'ONG ; de la convention relative des zones humides d'importance internationale. C'est un traité intergouvernemental d'un genre nouveau, car c'est le seul à concerner exclusivement un milieu bien particulier.

Ce traité est un cadre de coopération pour la convention et l'utilisation rationnelle des zones humides.

Aujourd'hui, la convention de Ramsar compte 160 parties contractantes qui ont inscrit 1896 zones humides, pour une superficie totale de 185 millions d'hectares.

L'Algérie y a adhéré en 1983 en inscrivant les deux premiers sites, le lac Oubeira et le lac Tonga, qui sont également des réserves intégrales du parc national d'el Kala.

Depuis, elle a inscrit 46 nouveaux sites humides qui couvrent 2 958 704 ha. (Boumezber, 2001).

Les zones humides font partie des ressources les plus précieuses sur le plan de la diversité biologique et de la productivité naturelle. Aujourd'hui nous savons qu'elles jouent un role très important dans les processus vitaux, entretenant des cycles hydrologiques et accueillant une flore et une faune diversifiées, originales et économiquement importantes.

Ces écosystèmes sont en voie de raréfaction sur tout le pourtour méditerranéen. Ils jouent pourtant un role essentiel sur les micros climats. Déjà soumis à la raréfaction naturelle de l'eau, ils sont aujourd'hui les plus fragilisés par la pression qu'exerce sur eux l'homme. En effet, l'intensification de l'agriculture exige la mobilisation d'une quantité de plus en plus importante d'eau pour l'irrigation. Celle-ci est directement prélevée dans ces sites humides généralement autour desquels sont localisées les exploitations agricoles.

L'eau est également prélevée pour des besoins domestiques ou industriels locaux qui s'avèrent aussi importants sinon plus, que les besoins agricoles (Benoit et al, 2005), car s'effectuant toute l'année.

Les prélèvements d'eau s'accompagnent inévitablement de rejets dans le méme site. Effluents domestiques, industriels ou lessivage d'intrants agricoles deviennent alors des éléments d'origine anthropique qui alimentent les zones humides de manière permanente ; débordant souvent leurs capacités naturelles d'autoépuration, provoquant ainsi des pollutions graves parfois irréversibles (Zalidis et al, 2002).

Le Parc national d'El-Kala a la particularité d'abriter le complexe de zones humides le plus important du Maghreb. Il a pour mission d'assurer la conservation d'un précieux patrimoine naturel et doit sa notoriété à ses zones humides qui lui confèrent le titre de principal centre de la biodiversité en Méditerranée (Boumezber, 2001).

Les zones humides d'El Kala sont aujourd'hui sérieusement menacées. Non seulement parce qu'elles ont été concédées pour des activités de pompage illicite, mais surtout a cause de la pollution générée par une urbanisation rampante.

C'est le cas du lac Bleu (El Gara Ezzergua) qui fait partie du complexe des zones humides de l'Est algérien. Cet étang est une dépression interdunnaire d'eau douce alimentée par la nappe phréatique et des eaux de pluies qui s'infiltrent a travers les dunes (Atlas IV). Ce site classé Ramsar est, actuellement, au centre d'enjeux socio - économiques et écologiques antagonistes. Soumis a une certaine pression anthropique par les prélèvements d'eau pour l'irrigation et les rejets d'eaux usées qui s'y déversent, il nécessite plus que jamais une intervention officielle susceptible de concilier impératifs économiques des riverains et enjeux écologiques qu'il représente.

Dans ce cadre, le présent travail vise a proposer un schéma raisonné de gestion globale du site, basé sur la connaissance approfondie des caractéristiques écologiques générale de ce site Ramsar d'une part, et des enjeux socioéconomiques dont il est l'objet.

Il s'inscrit dans un programme plus vaste de réalisation d'un programme de gestion des six sites Ramsar du parc national d'El Kala ; programme financée par le Ministère de l'Agriculture - Sous-Direction des Foréts.

I. MATERIEL ET METHODES

Pour atteindre les objectifs de la présente étude, il a fallu consulter des sources d'informations pertinentes et variées sur la faune et la flore du site étudié. Ces informations de la littérature ont été, a chaque fois que cela s'avérait nécessaire, vérifiées, actualisées et validées a partir d'enquêtes et d'observations directes sur le terrain. Notre travail a donc été fondé sur trois principales étapes : la recherche bibliographique, la prospection de terrain et le traitement des données collectées.

I-1. RECHERCHE BIBLIOGRAPHIQUE

Cette étape a été primordiale, elle nous a permis de faire le point sur l'état de la question, avant d'engager le travail sur le terrain.

Il a fallu recenser le maximum d'ouvrages et travaux réalisés sur le sujet. Malheureusement peu de travaux spécifiques au site du lac Bleu sont disponibles. Pour cela, il a été impératif de consulter le fond documentaire existant au sein de l'université d'Annaba, du parc national d'El-Kala, sans pour autant négliger les recherches par Internet.

La bibliographie s'est axée essentiellement sur les aspects de la gestion intégrée de l'eau par bassin versant, l'approche écosystémique de gestion des bassins versants, la conservation de la biodiversité, la gestion des zones humides, le multi-usage des zones humides, les stratégies d'acteurs, la gestion participative et le développement durable de manière générale.

I-2. CARTOGRAPHIE

Les cartes ont été élaborées a partir de données GPS projetés sur des rasters géoréférencés (Google Earth TM, photographie aérienne) via MAP SOURCE TM et le logiciel GIS (Map info Professional 10,5).

I-3. BATHYMETRIE

La bathymétrie a été réalisée a l'aide d'une embarcation. Les points de mesure de la profondeur ont été pointés au GPS et la profondeur mesurées a l'aide d'une sonde graduée.

Le principe consiste a traverser l'étang d'un bout a l'autre reliant les berges en effectuant plusieurs transects, parcourant toute la surface du lac. Le pas de mesure est de 5 m (niveau minimum de précision du GPS) d'un point a un autre et de 20 m d'un transect a un autre.

On considère la surface de l'eau du lac comme étant le niveau zéro. Les différentes profondeurs obtenues sont en mètres et leurs coordonnées géographiques en degré (N-W, SE).

Nous obtenons ainsi un maillage serré des isobathes permettant de calculer avec précision le volume du plan d'eau.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !