WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Architecture SOA (Architecture Orientée Services ). Quelle source de valeur pour le Groupe Terrena?

( Télécharger le fichier original )
par Virginie ELIAS
Conservatoire des arts et métiers de Nantes - Pays de la Loire - Ingénieur CNAM en informatique 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.6.1.2 AIR France - KLM

2003 : fusion AIR France - KLM avec pour objectif de rapprocher les parcs applicatifs en 5 ans (70% des applications devant alors être communes). Le contexte initial d'Air France est marqué d'une forte empreinte de développement spécifique alors que, chez KLM, les 500 applications sont principalement issues du monde progiciel. Les différences ne s'arrêtent pas là entre ces deux mastodontes : les projets Air France sont pilotés par un binôme de collaboration MOA/MOE alors que les projets KLM sont à la charge d'un chef de projet, maître d'oeuvre global et respectant l'équilibre : coût - délais - fonctionnalités. Le volume d'économie de cet objectif est chiffré à 73 millions d'euro (chiffre à comparer aux 2 budgets informatiques fusionnés des compagnies  de 690 millions d'euro), soit plus de 10% du budget global.

AXA et AIR France KLM ont tous deux mis en oeuvre une architecture SOA :

q AXA : avec SOA Fastrack, solution de réutilisation des applications sous forme de services.

q Air France KLM : mise en place d'une approche SOA «sous forme de services métiers normalisés et réutilisables » selon J-B Ceccaldi74(*).

L'approche « par le haut », c'est à dire par l'urbanisation, présuppose un degré de maturation effectif a été atteint en terme de référentiels par l'entreprise qui va la mettre en application. C'est souvent le chemin qu'empruntent les grosses entités structurées. Car pour que l'entreprise adhère à une démarche, quelle qu'elle soit, il faut qu'elle puisse en retirer un bénéfice mesurable et être certaine d'aboutir à un résultat, tout en conservant une cohérence structurée, épurée des réplications de données et de tout désordre latent. Le soutien de la Direction Générale doit être réel sans quoi ce type de projet n'abouti pas.

* 74 J-B Ceccaldi, Directeur Général de Vistali, Cabinet de conseil accompagnant AIR France - KLM dans son approche SOA.

précédent sommaire suivant