WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Architecture SOA (Architecture Orientée Services ). Quelle source de valeur pour le Groupe Terrena?

( Télécharger le fichier original )
par Virginie ELIAS
Conservatoire des arts et métiers de Nantes - Pays de la Loire - Ingénieur CNAM en informatique 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy
OWL

OWL est davantage associé au concept d'ontologie que RDF car il est beaucoup plus riche en expressivité.

O

ntologie :

Doctrine ou théorie de l'être (philosophie) Encyclopédie Universalis.

Formalisation d'une conceptualisation dans le but de définir le sens des termes employés dans une organisation ou un métier.

Il est possible de définir les propriétés de classe équivalente (Homme, Femme), d'identité de deux ressources, des associations complexes entre deux ressources, de contraire (« Consommé » et « Est Consommé »), de symétrie, de transitivité, sans oublier la définition de cardinalités. OWL permet ainsi de définir des rapports complexes entre les différentes ressources. Trois niveaux d'OWL sont spécifiés par le consortium W3C : OWL Lite, DL et Full (dans l'ordre croissant de la richesse d'expressivité).

Caractéristiques du schéma RDF :

· Class (Thing, Nothing)

· rdfs:subClassOf

· rdf:Property

· rdfs:subPropertyOf

· rdfs:domain

· rdfs:range

· Individual

(In)égalité :

· equivalentClass

· equivalentProperty

· sameAs

· differentFrom

· AllDifferent

· distinctMembers

Caractéristiques de propriété :

· ObjectProperty

· DatatypeProperty

· inverseOf

· TransitiveProperty

· SymmetricProperty

· FunctionalProperty

· InverseFunctionalProperty

Restrictions de propriété :

· Restriction

· onProperty

· allValuesFrom

· someValuesFrom

Cardinalité restreinte :

· minCardinality (seul 0 ou 1)

· maxCardinality (seul 0 ou 1)

· cardinality (seul 0 ou 1)

Informations d'en-tête :

· Ontology

· imports

Intersection de classe :

· intersectionOf

Versionnage :

· versionInfo

· priorVersion

· backwardCompatibleWith

· incompatibleWith

· DeprecatedClass

· DeprecatedProperty

Propriétés d'annotation :

· rdfs:label

· rdfs:comment

· rdfs:seeAlso

· rdfs:isDefinedBy

· AnnotationProperty

· OntologyProperty

Types de données :

· types de données xsd

 

Illustration 62 : Langage OWL Lite

(Source : owl-features-20040210 du W3C : www.w3c.org)

Axiomes de classe :

· oneOf, DataRange

· disjointWith

· equivalentClass
(s'applique aux expressions de classe)

· rdfs:subClassOf
(s'applique aux expressions de classe)

Combinaisons booléennes d'expressions de classe :

· unionOf

· complementOf

· intersectionOf

Cardinalité arbitraire :

· minCardinality

· maxCardinality

· cardinality

Information d'appoint :

· hasValue

 

Illustration 63 : Langage OWL DL et Full

(Source : owl-features-20040210 du W3C : www.w3c.org)

Une ontologie est sérialisée dans un fichier RDF et/ou OWL constitué de :

q L'espace de nommage :

xmlns = " http://domain.tld/path/humanite#"

xmlns:humanite= " http://domain.tld/path/humanite#" xmlns:base = " http://domain.tld/path/humanite#" xmlns:vivant = " http://otherdomain.tld/otherpath/vivant#" xmlns:owl = " http://www.w3.org/2002/07/owl#"

xmlns:rdf = " http://www.w3.org/1 999/02/22-rdf-syntax-ns#" xmlns:rdfs = " http://www.w3.org/2000/0 1/rdf-schema#" xmlns:xsd = " http://www.w3.org/2001/XMLSchema#">

q L'entête où l'ontologie est spécifiée :

<rdfs:comment>Ontologie décrivant l'humanité</rdfs:comment>

<owl:imports rdf:resource="http://domain.tld/otherpath/vivant"/>

q

Les classes et sous classes :

<owl:Class rdf:ID="Humain">

<rdfs:subClassOf rdf:resource="&etre;#EtreVivant" /> </owl:Class>

<owl:Class rdf:ID="Homme">

<rdfs:subClassOf rdf:resource="#Humain" />

<owl:Class rdf:ID="Femme">

<rdfs:subClassOf rdf:resource="#Humain" />

<owl:Class rdf:ID="Ville">

<rdfs:subClassOf rdf:resource="#Pays" />

q Les propriétés :

<owl:ObjectProperty rdf:ID="Habite">

<rdfs:domain rdf:resource="#Humain" />

<rdfs:range rdf:resource="#Ville" />

</owl:ObjectProperty>

q Les assertions de faits :

<owl:ObjectProperty rdf:ID="EstMariéA">

<rdfs:subPropertyOf rdf:resource="#estDeLaFamilleDe" />

<rdf:type rdf:resource="&owl;SymmetricProperty" />

<rdfs:range rdf:resource="#Humain" />

<rdfs:domain rdf:resource="#Humain" />

_

</owl:ObjectProperty>

Illustration 64 : Diagramme de classe correspondant à l'ontologie décrite en exemple

Une Ontologie permet à deux utilisateurs qui ont leur propre vocabulaire de se comprendre. Chacun n'a connaissance que de son propre dictionnaire. Une zone de médiation permet aux deux dictionnaires de converger l'un vers l'autre, il s'agit d'une zone de correspondance sémantique.

M

E

D

I

A

T

I

O

N

Passerelle

Sémantique

Passerelle

Sémantique

Utilisateur Activité Céréales

Utilisateur Activité Volailles

Tiers

Partenaire

Client

Fournisseur

Coopérateur

Fournisseur Collecte

Client

Relation 1 1

Relation

N 1

Illustration 65 : Correspondance sémantique de deux ontologies

Une relation entre 2 ontologies peut être de 1 à 1, de 1 à n, de n à 1, de n à m. Une troisième ontologie peut être proposée spécifiquement pour tel ou tel besoin (de présentation par exemple) :

Tiers

Coopérateur

Fournisseur Collecte

Client

Illustration 66 : Ontologie de présentation déduite des deux autres ontologies

Mais l'utilisation d'OWL soulève quelques problèmes :

q La production des ontologies,

q Leur partage,

q Leur exploitation.

Pour ce faire des outils tels qu'Altova (module SemanticWorks) et Protégé permettent de créer des classes et de définir leurs propriétés.

précédent sommaire suivant