WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Architecture SOA (Architecture Orientée Services ). Quelle source de valeur pour le Groupe Terrena?

( Télécharger le fichier original )
par Virginie ELIAS
Conservatoire des arts et métiers de Nantes - Pays de la Loire - Ingénieur CNAM en informatique 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy
OWL-S

Les services Web sémantiques ont été conçus dans le but de trouver, d'invoquer et de gérer les services web de la manière la plus automatique possible, sans recourt à l'intervention manuelle. Pour se faire, les services Web sémantiques sont décrits à partir du langage OWL-S126(*), lui-même extension du langage OWL détaillé précédemment. Pour tendre vers cette automatisation, il a fallu définir finement l'ontologie du service et ainsi déterminer trois zones d'informations distinctes :

q le profil (ServiceProfile), pour répondre à la question : que fait le service ou plus précisément quelles informations sont gérées par le service ?

q le modèle de processus (ServiceModel), pour savoir comment il fonctionne c'est à dire toutes les informations concernant les entrées et les sorties ainsi que les « pré » et « post » conditions du service,

q les liaisons avec le service (ServiceGrounding), pour connaître le moyen d'y accéder (protocole, port ...).

Le W3C propose la représentation suivante de l'expression fine d'un service :

Illustration 67 : Ontologie des services

(Source : http://www.w3.org/Submission/OWL-S)

ServiceProfile

La classe ServiceProfile donne les informations permettant à un agent de publier ou trouver un service souhaité. Il s'agit là du premier tamis par lequel la recherche d'un service Web passe. A l'issue du passage au travers de ce premier tamis, il est possible de savoir si le service convient ou ne convient pas. Le terme de « matching » est parfois utilisé pour évoquer cette comparaison qui se fait sur trois axes :

q Le service et son fournisseur : le nom du service, sa description, le nom de son fournisseur, son adresse physique, d'adresse web, etc.

q Le comportement fonctionnel du service : les entrées et les sorties du service, les pré et post conditions,

q

Les attributs fonctionnels utiles en termes de contrat de service : le temps de réponse, le coût du service.

Illustration 68 : Ontologie du ServiceProfile

(Source : http://www.w3.org/Submission/OWL-S)

ServiceModel

Le ServiceModel permet d'analyser plus finement l'éligibilité du service ayant passé avec succès la première maille du tamis (cf. ServiceProfile). Cette classe permet aussi d'expliquer comment le service fonctionne. Pour cela, il est représenté comme un processus (sous classe Process) et peut constituer lui-même un processus composite constitué de séquences d'enchaînement diverses.

Illustration 69 : Ontologie du ServiceModel

(Source : http://www.w3.org/Submission/OWL-S)

Structure

Description

Sequence

Exécute une liste de processus dans un ordre donné

Concurrent

Exécute les activités d'un ensemble de processus

Split

Invoque les activités d'un ensemble de processus

Split+Join

Invoque les activités d'un ensemble de processus avec synchronisation

Unordered

Exécute tous les processus sans souci de l'ordre d'exécution

Choice

Choisit parmi plusieurs alternatives et execute l'activité choisie

If-Then-Else

Condition classique : si...sinon

Repeat-Until

Réitère tant que

Repeat-While

Réitère jusqu'à ce que

Tableau 7 : Mots clefs permettant la construction d'un process composite

* 126 A l'origine OWL-S s'appelait DAML-S par le DARPA.

précédent sommaire suivant