WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique du financement extérieur et ses corollaires sur la croissance économique en RDC de 1980 à  2009

( Télécharger le fichier original )
par Rémy MUNGANGA SHUNGI
Université de Kisangani RDC - Licence en sciences économiques 2011
  

précédent sommaire suivant

Chapitre un :

CONSIDERATIONS GENERALES

Le présent chapitre nous permet de cerner la quintessence de diverses acceptions que pourraient avoir les concepts jugés clés, dans les notions subséquentes des financements économiques, la croissance et le développement économique ; aussi, scruter l'approche méthodologique de la réalisation de cet opus.

Section 1 : CADRE THEORIQUE

I.1.1. Elucidation des concepts usuels

Sous ce point, nous définissons quelques concepts pertinents pour la compréhension de notre objet d'étude. A ce propos, Robert KING MORTON souligne : « une recherche consciente ne peut passer outre la nécessité de clarifier les concepts car une exigence essentielle de la recherche est que les concepts soient définis avec une clarté suffisante pour permettre de progresser ».11(*) Dans ce même ordre d'idée, R. ROZSOHARY souligne qu' « il n'est pas possible d'arriver à un résultat scientifique valable sans avoir clarifier tous les éléments qui interviennent dans les hypothèses, sans avoir spécifier les sens variables et délimiter les faits qu'elle désignent ».12(*)

I.1.1.1. Financement13(*)

Dans le lexique d'économie, le mot financement correspond à la méthode nécessaire à toute acquisition d'actifs, elle en permet le paiement.

On distingue plus généralement, le financement direct et le financement indirect. L'autofinancement est par exemple un financement direct.

Le financement indirect se décompose à son tour en financement monétaire (entraînant une création de monnaie) et financement non monétaire (exemple des emprunts à long terme auprès des établissements de crédit spécialisés).

I.1.1.2. Financements extérieurs

Dans ce travail, nous comprenons par financement extérieur, l'ensemble de fonds ou capitaux constituant des emprunts à long ou moyen terme auprès des institutions financières ou des partenaires bilatéraux ou multilatéraux dont le pays en bénéficie pour combler son déficit budgétaire ou tout simplement pour financer son économie. Ils signifient aussi toute autre forme d'emprunt, dons, aides et investissements auxquels le pays fait recours vis-à-vis du reste du monde (RDM). Ils sont définis dans ce travail en termes de dettes extérieures.

I.1.1.3. Financement intérieur

C'est le financement par l'épargne nationale réalisée (épargne publique et privée) pour financer son économie ou ses investissements. Il s'agit de l'autofinancement.

I.1.1.4. Le déficit budgétaire

Le déficit budgétaire représente un écart négatif des ressources par rapport aux dépenses c'est-à-dire l'excédent des dépenses du budget général et des budgets annexes sur les ressources proprement budgétaires.14(*)

* 11 KING M., Eléments des théories et des méthodes sociologiques, Pion, Paris, 1965, p.60.

* 12 REZSOHARY R., Théorie et critiques des faits sociaux, La Renaissance du livre, 1996, p.894.

* 13 SILEM A. et ALBERTINI J.M., Lexique d'économie, 9ème éd., Dalloz, Paris, 2006, p.373.

* 14 VANDER L., Politique et gestion des finances publiques congolaises, Société nouvelle Edition congolaise, Kinshasa, 1969, p.50.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.