WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Géographie du système de soins dans la région de Matam au Sénégal: quelle adéquation entre l'offre et les demandes de soins

( Télécharger le fichier original )
par Tapsirou Hamath BA
Université Gaston Berger de Saint- Louis - Master 1 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

LISTE DES CARTES, GRAPHIQUES ET TABLEAUX

Carte 1 : Carte de localisation de la région de Matam P.20

Carte 2 : Carte de localisation du département de Matam .P.21

Carte 3 : Carte de localisation du département de kanel P.22

Carte 4 : Carte de localisation du département de Ranérou P.23

Carte 5 : Carte des densités de la région de Matam P.27

Carte 6 : Carte sanitaire de la région de Matam P.33

Carte 7 : Accessibilité spatiale des centres de santé P.39

Carte 8 : Accessibilité des postes de santé par rapport à une route P.40

Carte 9 : Accessibilité des postes de santé par rapport à une piste P.41

Graphique 1 : Structure par âge des habitants de la région de Matam P.28

Graphique 2 : Composition ethnique de la région de Matam P.29

Graphique 3 : Personnel de santé à Matam P.34

Graphique 4 : Personnel de santé à Kanel P.34

Graphique 5 : Personnel de santé à Ranérou P.35

Graphique 6 : Médecin et sage-femme par département P.36

Graphique 7 : Infirmier par département P.36

Tableau 1 : Structure par âge des habitants de la région de Matam P.28

Tableau 2 : Couverture en infrastructure sanitaire dans la région de Matam en 2007 ..P.37

Tableau 3 : Couverture en personnel de santé dans la région de Matam en 2007 .....P.43

Tableau 4 : Dix premières affections de morbidité P.44

SIGLES ET ABREVIATIONS

ASC : Agent de Santé Communautaire

ICP : Infirmier Chef de Poste

OMS : Organisation Mondiale de la Santé

PDIS : Programme de Développement Intégré de la Santé PNDS : Plan National de Développement Sanitaire et Social SSP : Soins de Santé Primaires

UNICEF : Fonds des Nations Unies Pour L'Enfance URSS : Union des républiques socialistes soviétiques

INTRODUCTION

La région de Matam est située à 450 km de la ville de Saint-Louis. Elle est la 11ème région du Sénégal créée en 2002 suite à la promulgation de la loi 2002 du 15 février 2002 complétée par le décret 2002-166 du 21 février 2002. Elle couvre une superficie de 29 616 km2 soit 1/7ème du territoire national. Elle est la 2ème région la plus vaste après celle de Tambacounda. La population est estimée selon les résultats du Recensement Général de la Population et de l'Habitat de 2002, à 423 041 hts. Celle-ci est composée majoritairement de ruraux dont l'activité économique principale est l'agriculture. La pauvreté est fortement présente dans cette région. Et, elle touche surtout les populations des zones rurales. Ce qui se traduit par une population à majorité pauvre et peu instruite avec comme corollaire des carences alimentaires, des conditions d'hygiène individuelle et collective précaires, un faible accès aux soins de santé. La conséquence de tout cela est une dégradation de l'état de santé des populations.

Cependant, cette situation est loin d'être homogène dans toute la région. En effet, les niveaux de pauvreté sont plus élevés en zones rurales qu'en zones urbaines. Selon le Rapport Analytique Santé et Pauvreté-Sénégal, en 2001, « 57,5% des ménages ruraux sont pauvres contre 43,3% dans les villes du pays hors Dakar où un ménage sur trois l'est ». Ceci reflète également les disparités qui existent en termes de santé entre les populations des milieux ruraux et celles des milieux urbains. Car, les liens entre santé et pauvreté sont avérés. Ainsi, « les enfants et les mères des quintiles supérieurs, habitant la région de Dakar ou les autres régions relativement riches vivent systématiquement plus longtemps et sont en meilleure santé que les enfants et les mères des quintiles inférieurs, habitant les régions pauvres ; ceci avec des différences parfois très importantes » (Banque Mondiale, 2006). Dans la région de Matam, le faible niveau de santé est surtout lié au niveau de revenu des populations qui, dans l'ensemble est relativement bas, mais aussi au taux d'analphabétisme fort élevé notamment celui des femmes. D'autres facteurs peuvent également intervenir par exemple, l'accès à l'eau potable, les conditions sanitaires, l'accès limité aux soins préventifs et curatifs de base ainsi que la localisation spatiale, les dotations en infrastructures et les maladies infectieuses.

Ainsi, pour réduire les disparités et lutter contre la pauvreté, les autorités ont mis l'accent sur l'utilisation judicieuse des ressources. Ce qui entraîna l'idée d'une gestion de proximité des affaires des populations basée sur la décentralisation avec le transfert de 9 domaines de compétence dont la santé.

précédent sommaire suivant