WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Stratégie d'optimisation de trésorerie dans une institution sociale. cas de la CNSS ( la Caisse Nationale de Sécurité Sociale )au Burkina Faso

( Télécharger le fichier original )
par Daouda Lawa tan TOE
Institut supérieur d'informatique et de gestion Burkina Faso - Licence 2011
  

précédent sommaire suivant

31

III Gestion des risques financiers

La gestion des risques financiers, également appelée la couverture des risques financiers est une des composantes de la politique financière des entreprises Mellios (2001).

Les entreprises utilisent de plus en plus des produits dérivés pour gérer leurs risques. En effet, entre 1986 et 1998, le volume des transactions, ainsi que le montant notionnel sur le marché des produits dérivés au niveau mondial ont été multipliés par environ soixante. Dans le cadre de la gestion des risques financiers, il existe une relation entre la gestion des risques et la valeur de la firme. En effet, l'objectif de la firme est de maximiser sa valeur actuelle. La couverture des risques financiers sera mise en oeuvre tant qu'elle accroit cette valeur future. En s'inspirant d'un argument avancé par Lessard (1990), Froot et al (1993) modélisent le cout du financement externe tel que l'endettement et montrent que la couverture des risques financiers permet d'atténuer l'ampleur du problème de sous-investissement.

Selon Bodnar et al (1998), 50% des entreprises américaines non financière ont recours aux instruments dérivés et que les variations des taux d'intérêts, des taux de changes et des prix des matières premières sont des sources pertinentes de risque pour respectivement 83%,76%, et 56% de ces firmes. Ces informations sont complétées par la banque de règlementations internationales BRI (2000) qui trouve que la valeur des marchés d'instruments de couverture financière s'élevait à 63 milliards de dollar. De plus, une forte relation existe entre la taille de l'entreprise et la gestion des risques financiers. Les résultats des études empiriques obtenus par Block et Gallaghe (1986), Nance et al (1993), Mian (1996), Geczy et al (1997), ainsi que Mellios et Viviani (2001) corroborent l'argument selon lequel, plus une entreprise est de taille importante, plus elle sera incitée à mettre en place une gestion des risques financiers. Ainsi donc, la gestion des risques financiers occupent une place de choix dans les outils d'optimisation de trésorerie. Avant de nous atteler à l'étude de ces instruments, il convient de préciser les différents types de risques auxquels l'entreprise peut être confrontée.

III.1 Différents types de risques

Le risque étant inhérent à l'activité économique, toute entreprise y est confrontée des lors qu'elle réalise des opérations commerciales, industrielles ou financière. Le développement des marchés financiers et l'internationalisation des activités ont donnés naissance à un nouveau type de risque qui s'est ajouté aux risques traditionnels de nature industrielle ou

32

commerciale. Les nouveaux risques, dit financiers résultent des mouvements imprévisibles des taux de changes, des taux d'intérêt et des prix.

III.1.1 Risque de taux de change

Ce risque est généré par des opérations qui impliquent deux devises. Pour l'illustrer, prenons ces deux exemples ci-dessous.

Exemple 1 : une entreprise burkinabé achète des marchandises à crédit en France a une date ou2 la parité entre le CFA et l'euro est 1 euro = 650 F CFA.

Exemple 2 : l'entreprise burkinabé vend à crédit des marchandises en Allemagne a la date ou la parité entre le CFA et l'euro est 1 euro =650 F CFA.

Dans le premier cas l'entreprise burkinabé craint une augmentation de l'euro alors que dans le deuxième cas elle craint une diminution de l'euro. Il y a donc risque de change toutefois qu'une entreprise effectue des opérations avec l'extérieur ou les devises connaissent des fluctuations.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.