WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Stratégie d'optimisation de trésorerie dans une institution sociale. cas de la CNSS ( la Caisse Nationale de Sécurité Sociale )au Burkina Faso

( Télécharger le fichier original )
par Daouda Lawa tan TOE
Institut supérieur d'informatique et de gestion Burkina Faso - Licence 2011
  

précédent sommaire suivant

I.2. Approche de la trésorerie par les ratios

Un ratio est un rapport entre deux grandeurs significatives permettant de mesurer leur importance respectives et surtout leur évolution dans le temps. Les ratios permettent les comparaisons. Appliquer à l'analyse du bilan, ces ratios peuvent s'établir entre certaines masses du bilan ou entre les éléments significatifs du bilan

I.2.1. Ratio de liquidité général

Ce ratio est également appelé ratio de solvabilité à court terme. Il permet de répondre à la question suivante : l'argent disponible + l'argent immobilisé dans tous les stocks + l'argent que l'entreprise va encaisser de ses débiteurs, permettraient-ils d'assurer le paiement de toutes les dettes à court termes.

Analyse

? Oui, si le RLG > 1

? Si le RLG < 1, l'entreprise connait un problème de solvabilité à court terme. En cas de liquidation, elle ne pourra pas régler ses dettes à court terme par des créances de court terme. Dans ce cas, il faudrait vendre des immobilisations pour assurer le paiement des fournisseurs (ce qui est un mauvais signe) ou trouver une solution urgente de financement (emprunt, apport des actionnaires, etc.)

? Un ratio de liquidité général supérieur à 1 n'est cependant pas une garanti de liquidité pour l'entreprise. En effet, l'entreprise peut rencontrer des difficultés de trésorerie malgré un RLG > 1. C'est le cas où les dettes à court terme arrivent à échéance alors

20

que les créances arrivent à terme plus tardivement. Dans ce cas, l'entreprise serait obligée de trouver des solutions ponctuelles de financement dont la principale est le découvert bancaire. Cette solution n'est cependant pas une solution idéale car elle ne fait qu'accentuer le déséquilibre financier de l'entreprise. En effet, les concours bancaires augmente les dettes à court termes, pire, au cas où la banque cesserait d'apporter son concours, l'entreprise se retrouverait inévitablement en situation de cessation de paiement.

I.2.2. Ratio de liquidité réduite

Ici, on évalue la liquidité sans tenir compte des stocks. Deux raisons justifient ce retrait de stock. Un doute important pèse sur la réalisation des stocks. Un stock de produits finis élevé traduit une situation de mévente. Les stocks de matières premières ou de produits consommables exigent une transformation préalable. Il est donc hasardeux de spéculer en monnaie sur leur réalisation.

Le ratio de liquidité réduite permet de répondre à la question suivante : l'argent dont dispose l'entreprise plus l'argent que l'entreprise attend de ses créanciers suffit ils à payer toutes les dettes à court termes ?

Analyse

Normalement, le RLR doit être proche de 1. En effet pour éviter des problèmes de trésorerie, il doit avoisiner 1 afin de pouvoir faire face aux échéances des fournisseurs. Toutefois, l'entreprise malgré un RLR supérieur à 1 peut rencontrer des difficultés. C'est le cas des entreprises qui accordent des crédits client nettement supérieur aux dettes fournisseurs. L'idéal serait d'inverser la situation.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.