WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Caractérisation de la biodiversité aviaire de la foret de Malimba: exploitation verticale et structure de population des quelques peuplements aviaires abondants. ( Kisangani RDC )

( Télécharger le fichier original )
par Benezeth KAMBALE VISANDO
Université de Kisangani - Présenté en vue de l'obtention du grade de licencié en sciences option biologie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.2. Problématique

Les animaux en général et les oiseaux en particulier sont inféodés à la végétation. . À l'intérieur des habitats forestiers, les diverses espèces aviaires présentent des niches écologiques différents en rapport avec l'étagement de la végétation. Aussi, plus un habitat forestier est complexe et compartimenté en de nombreuses niches, plus il peut héberger un nombre important d'espèces aviaires. Le rôle de ces espèces aviaires dans les écosystèmes dépend entre autre de la structure des populations aviennes de ces derniers et les écosystèmes forestiers ont entre autre une particularité de stabilité au cours de l'année, c'est qui confère à certaines populations aviaires une reproduction continue, étalée durant tous les mois de l'année. C'est qui pourrait leur permettre de coloniser ces habitats. (Mambenga, 1996)

L'avifaune de Masako, un site séparé de la forêt de Malimba par la rivière Tshopo, a été étudiée par Upoki (2001) et ce dernier a dénombré 151 espèces, avec une dominance de bulbuls. La présente étude peut comparer la composition spécifique des oiseaux en rapport avec l'abondance des bulbuls.

Plusieurs techniques sont utilisées pour étudier les oiseaux, notamment pour leur échantillonnage (dénombrements, baguage, biologie, reproduction, etc.) et le piégeage au filet japonais à grandement contribuer pour améliorer ces recherches dans plusieurs habitats en Tanzanie, Kenya, Ouganda. Il est important de tester également leur efficacité dans les forêts humides. C'est dans ce cadre que la présente étude contribue à caractériser la diversité des oiseaux de forêt de Malimba.

1.3 Hypothèses

A travers cette étude, les hypothèses suivantes sont à vérifier :

Ø L'avifaune des forêts de Malimba est riche mais peu diversifiée par rapport à Masako ;

Ø Les peuplements de bulbuls y sont dominants ;

Ø La structure des populations est dominée par la classe d'âge adulte ;

Ø Le piégeage au filet japonais est une bonne technique de capture dans les habitats forestiers, surtout dans les sous-bois.

1.4 Objectif du travail

L'objectif de ce travail est de :

Ø Caractériser l'avifaune de la forêt de Malimba en étudiant la structure des populations des espèces aviaires dominantes dans la capture ;

Ø Comparer l'efficacité de piégeage au filet japonais dans les différents habitats forestiers ;

Ø Établir la répartition verticale d'exploitation aviaire dans l'habitat forestier, en particulier forêt primaire.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy