WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Accessibilité managériale aux soins de santé intégré pour la population de la zone de santé de Boma en RDC

( Télécharger le fichier original )
par Flavien MAKIADI TALAMAKU
Université du CEPROMAD RDC - Licencié en management 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I. Introduction

L'accessibilité aux soins de Santé pour l'émergence des populations des pays en développement apparaît de nos jours comme un défi sanitaire majeur à relever. La déclaration d'Alma-Alta de 1978 adoptée par la conférence internationale sur les soins de santé primaires encourage les Etats membres de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), à fournir des soins essentiels accessibles aux individus et aux familles vivant dans la communauté.

Dans cette perspective et en application des recommandations de la conférence d'Alma-Alta, la RDC initie alors un projet en collaboration avec les agences de coopération portant sur l'organisation des soins de santé de base. Le but visé par ce projet était de concevoir un document de politique générale sur les modalités d'application du concept de soins de santé primaires et de l'initiative de Bamako. C'est ainsi qu'a été élaboré le Plan National de Développement Socio-sanitaire (PNDS) en réponse aux constats amers relevés de l'analyse de la situation sanitaire nationale.

Ce plan ambitieux, conforme aux orientations de l'initiative de Bamako est un cadre de référence flexible pour le développement des Centres de Santé Intégrés (CSI) et des Hôpitaux Généraux de Référence (HGR) répartis au sein des Zones de Santé. Il intègre ainsi les quatre principes fondamentaux à savoir, l'amélioration des services et des soins de santé, la pérennisation du système de santé, la disponibilité des services de santé à un coût abordable et la promotion de la participation communautaire.

Tout être humain a droit à la vie, personne ne peut l'être à l'autre ; d'ailleurs la charte de droit de l'homme plus particulièrement dans son article 24, stipule « Les Etats ont alors, l'obligation d'assumer à leur population la santé leur permettant de participer activement au développement ». Constatant ces inégalités entre les pays et même des différentes couches les Etats membres de l'Organisation Mondiale de la Santé « OMS » réunis en assemblée mondiale ont en 1978 à ALMA ATA, pour fustiger ces inégalités fixé l'objectif de la santé pour tous à l'an 2000.

-2-

La stratégie focale pour organiser était les Soins de Santé Primaire « S.S.P ». Ceux-ci sont compris comme des soins essentiels fondés sur des méthodes et des techniques pratiques, scientifiquement valables et socialement acceptables, rendus universellement accessibles à tous les individus et toutes les familles de la communauté avec leur pleine participation et à un coût que la communauté et le pays puissent assumer.(1)

Il en résulte que les soins de Santé Primaire (S.S.P) doivent être accessibles à la population. La RDC, en adhérant à la charte Africaine de la Santé a subdivisé son territoire en 306 Zones de santé en vue de permettre la réalisation des S.S.P à travers tout le pays. La zone de santé de Boma, est l'une des zones de santé implantée dans la Province du Bas-Congo chargée de prendre en charge les problèmes de santé de cette population particulière.

(1) OMS/Fise : Déclaration d'ALMA ATA, soins de Santé Primaire série  « santé pour tous »

n° Genève 1978, p 4.

-3-

Depuis deux décennies la RDC traverse une crise économique multiforme qui n'épargne aucun secteur de la vie nationale. Le secteur de Santé sans multi doute compris.

Eu égard à cette détérioration de la situation socio-économique qui a comme corollaire l'embrassement généralisé des prix des biens et services. Nous pouvons nous poser la question et c'est ici que repose la préoccupation fondamentale de notre étude.

Notre étude comporte 3 chapitres. En effet, le premier chapitre porte sur l'approche conceptuelle, le second chapitre porte sur l'accessibilité et le troisième s'attèlera sur la description du cadre de l'étude et enfin la conclusion générale qui mettra un point final à notre étude.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.