WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion d'un projet de développement selon le SIGFIP ( Système Intégré de Gestion des Finances Publiques ): cas du projet santé KFW au Cameroun


par Négatta Ange Anderson Kacou
Agitel formation Abidjan - Ingénieurie comptable et financière 2011
  

sommaire suivant

Dédicace

A ma famille et à toutes mes connaissances qui ont fait montre d'un soutien sans faille, ma profonde gratitude

I

Remerciements

Nous ne saurions présenter ce mémoire sans adresser nos sincères remerciements à tous ceux qui, de près ou de loin, ont rendu possible par leur dévouement et par leur sympathie, le déroulement de notre stage.

Nous pensons ainsi à Messieurs :

- KAMATE Issiaka : Notre Directeur de mémoire ;

- TRA BI YRIE Denis : Directeur des Infrastructures, de l'Equipement et de la Maintenance (DIEM) ;

- EDI ADE David : Chef de la cellule du projet Santé / KFW, qui a bien voulu nous accueillir au sein de sa cellule pour nous faire partager les réalités de la vie en entreprise ;

- GOH Zingbé : Chef du Service Administratif et Financier, qui a su ménager son temps pour répondre à certaines de nos préoccupations ;

- AKA Séraphin : Comptable du projet PVRH II Santé, pour sa disponibilité et ses encouragements ;

- SERI Parfait : Directeur de l'Institut Supérieur de Comptabilité et Finance (ISCF) d'AGITEL - FORMATION.

Nous tenons à exprimer nos vifs remerciements également à Mesdames ;

- CAMARA Mayoga : Notre maître de stage et également comptable du projet Santé / KFW, qui nous a enseigné avec pédagogie, sérieux, professionnalisme et qui a su nous faire travailler dans une atmosphère conviviale ;

- TANOH Françoise : Secrétaire au projet PVRH II Santé ;

- KADJO : Secrétaire de direction du projet PASSI, pour sa disponibilité et ses conseils.

II

Nos remerciements vont également à l'endroit de tout le personnel de la DIEM pour leur accueil chaleureux et leur franche collaboration qui nous ont permis de nous intégrer rapidement et facilement.

Nous invitons l'ensemble du personnel enseignant de la filière ICF (Ingénierie Comptable et Finance) de l'institut supérieur de comptabilité et de finance d'AGITEL -FORMATION, de trouver ici, notre sincère gratitude.

III

Avant-propos

Le Diplôme d'Ingénieur Comptable et Financier de AGITEL-FORMATION, à été crée en 2004.

Le but principal de la création de ce diplôme est de joindre l'excellence à la formation afin de former des diplômés dynamiques au service du pays. C'est donc une formation née de l'exigence du monde professionnel d'aujourd'hui que cette école assure aux étudiants. L'école regroupe de nombreuses filières entre autre l'ingénierie comptable et finance, accrédité par le CAMES.

Il est nécessaire pour tout étudiant admissible au diplôme d'ingénieur comptable et financier de faire un stage pratique au sein d'une entreprise. Ce stage s'impose dans la mesure où il permet à l'étudiant de mettre réellement en pratique toutes les techniques apprises à l'école, de se familiariser à l'environnement du travail, de mesurer sa capacité d'adaptation, d'intégration, de création au sein du groupe que constitue l'entreprise ; ce stage est sanctionné par la rédaction d'un mémoire.

C'est dans ce cadre que notre affectation à la Direction des Infrastructures, de l'Equipement et de la Maintenance (DIEM) nous a permis de choisir comme thème « GESTION D'UN PROJET DE DEVELOPPEMENT SELON LE SIGFIP : CAS DU PROJET SANTE / KFW». Le présent mémoire répond à une exigence pédagogique pour tout étudiant en fin de cycle à AGITEL - FORMATION. C'est un document de travail académique sanctionnant la formation en ingénierie comptable et financier.

Cette étude, qui n'a pas la prétention d'être exhaustive, vu les difficultés rencontrées en entreprise, se veut tout d'abord un effort accru de recherche.

Puisse ce travail être jugé dans le prisme de ces difficultés. Il peut être amélioré grâce à vos critiques et suggestions. Tout en appréciant hautement la contribution et la démarche novatrice de mon encadreur et de mon Directeur de mémoire, nous assumons seuls, la responsabilité de n'avoir pas su disposer pleinement des possibilités infinies dans un temps et dans un espace fini.

IV

sommaire suivant