WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La micro- finance dans l'adoption de nouveaux paquets technologiques de production de riz dans le département des Collines au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Léonie KOUMASSA
Université d'Abomey- Calavi (Bénin ) - Diplôme d'ingénieur agronome 2007
  

précédent sommaire suivant

2.1.2.2. Quelques caractéristiques de la micro-finance

Selon Avocèvou (2003), les activités de la micro-finance sont caractérisées par:

+ le faible montant des crédits et épargnes;

+ les crédits successifs de montant croissant en fonction de la régularité des remboursements;

+ le court terme des opérations d'épargne et de crédit;

+ les formes de garanties spécifiques telles que la caution solidaire et l'épargne préalable obligatoire;

+ le suivi du crédit favorisé par la proximité physique des IMF installées dans l'environnement de vie des populations, et par la proximité sociale (dirigeants d'IMF et emprunteurs évoluent dans le même milieu social, surtout au niveau des Services Financiers Décentralisés Informels: SFDI).

Cependant, la micro-finance existait et existe encore dans nos sociétés africaines. Elle revêt plusieurs formes: groupes d'entraide, initiatives de tontines, usure, etc. Ces derniers représentent les formes les plus traditionnelles d'octroi de crédit et de mobilisation d'épargne.

La micro-finance telle qu'elle se présente aujourd'hui comporte trois volets essentiels: le micro-crédit, la micro-épargne et la micro-assurance (Messan, 2003). Les services les plus

13

Léonie KOUMASSA : Thèse d'Ingénieur Agronome, Décembre 2007

Contribution de la micro-finance à l'adoption de nouveaux paquets technologiques de production de riz dans le département des Collines

connus et les plus pratiqués sont les micro-crédits et micro-épargnes. Les micro-assurances ne sont apparues que depuis quelques années et de ce fait sont très peu connues surtout de la clientèle (Dakpogan, 2003).

Le micro-crédit est le service de crédit offert par les IMF à une clientèle pauvre généralement exclue du système bancaire traditionnel. Ce prêt de faible montant renouvelable est destiné aux petits travailleurs indépendants pour les fonds de roulement ou la mise en place de petites activités (Ledgerwood, 1999). Les destinataires du micro-crédit sont donc en général des personnes qui ont besoin d'un capital pour le petit commerce, l'achat d'une vache ou le payement des frais d'écolage des enfants (Messan, 2003). Fermand (1999) cité par Atingla (2004) affirme que le micro-crédit est étroitement lié à l'activité des travailleurs du secteur informel. Il est donc local et proche des gens. Quelques fois seulement, il est lié à l'épargne, en particulier en Afrique.

En ce qui concerne le volet micro-épargne, on a en effet longtemps pensé que les pauvres sont incapables d'épargner, mais cette conception est de plus en plus contestée aussi bien par les professionnels de la micro-finance, que par les clients eux-mêmes. La plupart des institutions de micro-finance (IMF) ou des services financiers décentralisés (SFD) ont tout d'abord mis en avant l'aspect micro-crédit, mais le volet épargne est aujourd'hui valorisé par la majorité des institutions de micro-finance (Vincent, 1994). Il répond à une forte demande des clients qui souhaitent sécuriser leurs bénéfices tout en les valorisant, s'assurer contre d'éventuels imprévus et se donner les moyens de futurs investissements. L'importance que les populations accordent à l'épargne est confirmée par les nombreux moyens ingénieux et quelques fois coûteux qu'ils utilisent pour épargner autrement en gardant de petits montants cachés à la maison. Ces moyens sont entre autres, l'achat de biens qui peuvent être revendus en cas d'urgence (tôle ondulée, animaux d'élevage, bijoux), la participation à des initiatives locales comme des fonds de funérailles ou encore l'échange des prêts entre familles amies, sans oublier les tontines. Toutefois, ces mécanismes répondent rarement aux besoins des pauvres de façon économique, commode et sure. Si l'on donne au pauvre la possibilité d'épargner de manière sure et accessible, on s'aperçoit que sa capacité d'épargne est remarquable. En outre,

14

Léonie KOUMASSA : Thèse d'Ingénieur Agronome, Décembre 2007

Contribution de la micro-finance à l'adoption de nouveaux paquets technologiques de production de riz dans le département des Collines

la demande de l'épargne assure aux organismes de micro finance une durabilité et des moyens d'actions renouvelées. Comme le Groupe Consultatif d'Assistance aux Plus Pauvres (GCAPP) l'a souligné, le plus grand défi de la micro-finance est d'étendre l'offre de services d'épargne aux plus pauvres, parce que d'une part, cela offre aux épargnants un service essentiel et d'autre part, contribue à l'autonomie de l'IMF et à l'élargissement de son marché.

L'assurance quant à elle permet encore mieux que l'épargne d'éviter des périodes de sous consommation de produits essentiels (Messan, 2003). En outre, elle donne aux pauvres un sentiment de sécurité qui leur permet d'adopter des stratégies visant à maximiser leur revenu. Le taux de remboursement étant lié à la rentabilité des investissements, l'assurance peut être un complément très utile à un programme de crédit. En effet, pour l'IMF, à mesure que le montant moyen de prêts accordés augmente, il devient de plus en plus risqué de prêter car, si le rendement de l'investissement est moins élevé que prévu, l'emprunteur ne pourra pas assurer le service de sa dette avec son revenu ordinaire. Les bénéfices issus de la distribution de produits d'assurance peuvent contribuer à préserver la rentabilité de l'institution même lorsque le risque de défaillance s'accroît. Donc, la mise au point de produits d'assurance aide à accroître à long terme, la rentabilité de l'institution et protège les clients contre les chocs économiques déstabilisateurs.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.