WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La micro- finance dans l'adoption de nouveaux paquets technologiques de production de riz dans le département des Collines au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Léonie KOUMASSA
Université d'Abomey- Calavi (Bénin ) - Diplôme d'ingénieur agronome 2007
  

précédent sommaire suivant

5.2.1.2. La main-d'oeuvre utilisée

A l'instar de la plupart des exploitations agricoles au Bénin, trois types de main-d'oeuvre ont été rencontrés. Il s'agit de la main-d'oeuvre familiale, de la main-d'oeuvre salariée et de l'entraide.

La main d'oeuvre familiale constitue la première force de travail des exploitations rizicoles. Toutes les unités de production étudiées font recours à ce type de main-d'oeuvre. Son importance varie en fonction de la taille de l'unité de production. Pour la production du riz, les activités telles que le désherbage, le ramassage, l'émottage, le nivellement, le semis, l'épandage d'engrais, le sarclage, le séchage-vannage sont effectuées la plupart du temps, par la main d'oeuvre familiale.

63

Contribution de la micro-finance à l'adoption de nouveaux paquets technologiques de production de riz dans le département des Collines

Quant à la main d'oeuvre d'entraide, elle est pratiquée par 25,8 % des exploitations étudiées. Ce type de main-d'oeuvre est le plus souvent utilisé pour la récolte et le battage de riz. Cependant, l'exploitant dépense pour l'alimentation des travailleurs, entre 200 et 1.000Fcfa la journée de travail, ou carrément il offre à la fin de la journée à ceux qui sont venus l'aider pour ces activités, une partie de la récolte. Cette dernière alternative s'observe surtout entre parents proches.

Concernant la main-d'oeuvre salariée, le coût des opérations rizicoles varie selon les unités de production. Environ 67% des unités de production utilisent souvent cette main-d'oeuvre, pour les activités pénibles comme le défrichage, le labour et le sarclage.

5.2.1.3. Le capital

Le capital fixe est composé du matériel agricole (daba, houe, coupe-coupe, machette, roulette etc.). La houe et la daba sont des outils agricoles de fabrication artisanale ; leur renouvellement s'insère dans un programme de moyen et de longs termes, car ils sont amortis sur plusieurs années.

Les charges variables par contre, ont trait aux investissements consentis par le producteur durant une campagne agricole. Elles correspondent aux coûts des semences, des engrais, des produits phytosanitaires et des coûts de la main-d'oeuvre.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.