WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La remise en cause des frontières africaines. Cas de la RDC

( Télécharger le fichier original )
par Olivier DIEMBY MALENGA
Université technologique Bel Campus à  Kinshasa en RDC - Licence en relations internationales option politique internationale 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CONCLUSION

Ce travail démontre que la configuration de la RD Congo dans sa forme actuelle est une conséquence des plusieurs conventions et traités signés entre les représentants de Léopold II et d'une part les chefs africains, et d'autre part les représentants des puissances coloniales. Pour avoir sa dimension actuelle, le Congo a gagné des territoires et en a perdu d'autres, car les délimitations proposées à la conférence de Berlin avaient beaucoup de lacunes sur le plan géographique. Le tracé de ces frontières n'a pas coïncidé avec les limites ethnico-culturelles.

Ces frontières ainsi tracées, se révèlent porter des germes de conflit. Des ethnies se retrouvent à cheval sur les frontières, créant ainsi des minorités qui souvent sont victimes de discrimination et d'oppression. Aussi, le gouvernement congolais ne montre pas le souci d'entretenir les bornes frontalières et le couloir frontalier, ce qui peut insister les pays voisins de contester les tracés des frontières, les bornes ayant disparu. Avec l'indépendance du Sud-Soudan qui met à mal le principe d'intangibilité des frontières héritées de la colonisation, il faut craindre un réveil d'irrédentisme de la part des pays voisins qui peuvent revendiquer des portions de territoire gagné par l'EIC à travers diverses conventions, traités et protocoles, surtout que les voisins sont persuadés que la RD Congo a négligé l'entretien de son armée. La découverte des matières premières à la frontière sera aussi source de conflit frontalier avec les pays voisins.

Pour faire face à ces défis, la géostratégie de la RD Congo devra nécessairement tenir compte de la géostratégie mondiale c'est-à-dire celle des grandes puissances, mais aussi de celles de ses neuf voisins. La RD Congo devra à la fois développer une stratégie indirecte à travers sa diplomatie, et une stratégie directe par son armée. Les grandes lignes de la stratégie que nous proposons sont le renforcement de la cohésion nationale, la réforme de l'administration, une diplomatie active et la réforme de l'armée.

BIBLIOGRAPHIE

I. OUVRAGES

1. BERTRAND, M., La fin de l'ordre militaire, Presses de Sciences Politiques, Paris ,1996.

2. CHAUPRADE, A., et THUAL, F., Dictionnaire de géopolitique , Ellipses, 1999.

3. COSIC, D.,  Le temps de la mort, Paris, l'Age d'Homme, vol.2, 1991.

4. FEBVRE, L., La terre et l'évolution humaine, Paris, A. Colin, 1922.

5. FOUCHER, M., Fronts et frontières : un tour du monde géopolitique, Paris, Fayod, édition révisée, 1991.

6. GOTTMANN, J.,  La politique des Etats et leur géographie, Paris, A. Colin, 1952.

7. JEWSIEWICKI, B.,  Etat Indépendant du Congo, Congo-Belge, République Démocratique du Congo, République du Zaïre?, Québec, 1984.

8. LOBHO, L.D., Société et politique en Afrique traditionnelle. Bahema et Walendu du Zaïre, Kinshasa, 1979.

9. NDAYWEL, I., Histoire du Zaïre, de l'héritage ancien à l'âge contemporain, éd.Duculot, Louvain-la-Neuve, 1997.

10. WAWA, R., et alii, La République Démocratique du Congo, mon beau pays, 2ème édition revue, Médiaspaul, 2008.

II. ARTICLES

1. De Failly Didier, « Coltan : pour comprendre la guerre du Kivu », in L'Afrique des Grands Lacs, annuaire 2000-2001.

2. DELORT, L., « Frontières d'Etat, rêve des Nations » in Défense Nationale n°8-9.

3. GAY, J.F., « Penser la frontière » in Quaderni n°27.

4. Kanundowi, K., et Mubabinge, B., « Conception Bantu de l'Autorité. Suivie de Baluba: Bumfumu ne Bulongolodi » in
Publications Universitaires Africaines, Munich - Kinshasa, 1994.

5. LEJEUNE, R., « Problématique du contrôle des frontières » in Cahiers de la sécurité intérieure n°19.

6. MERCIER, P., « Remarques sur la signification du tribalisme actuel en Afrique noire » in Cahiers d'Etudes Africaines, n° spécial, 1978.

7. Pabanel J.P., « La question de la nationalité au Kivu » in Politique africaine, n° 41, mars 1991.

8. Roland Pourtier, « Le Kivu dans la guerre : acteurs et enjeux », in

EchoGeo, 2009

9. VINCK, H., « Dialectologie Mongo : Etat de la question » in Annales Aequatoria n°5, 1984.

III. DOCUMENTATION D'INFORMATION

1. Encyclopédie Encarta 2009.

2. Petit Larousse Illustré, dictionnaire de langue française, édition 2010.

3. Sciences et Société n°37, 1996.

IV. TRAVAUX ET AUTRES PUBLICATIONS

1. Global Witness, Le pillage des ressources reste le moteur du conflit dans l'est du Congo, 1/11/2008.

2. Tallon Fabrice, Données de base sur la population : Rwanda, CEPED, décembre 1991.

3. NOTES DES COURS

LUKAMA, M., La géopolitique, notes de cours, UTBC, L1, RI, Kinshasa, 2011, inédit

V. WEBLIOGRAPHIE

1. http://www.conflits.org/index2270.html, consulté le 30 Avril 2012.

2. http://polemologie.wordpress.com/a-propos/, consulté le 30 Avril 2012.

3. http://fr.wikipedia.org/wiki/, consulté le 16 mai 2012.

4. http://www.dgm.cd/frontieresrdc.php, consulté le 28 juillet 2011.

5. http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?, Après le Rwanda et l'Angola, le Soudan veut des espaces en RDC, consulté le 16 mai 2012.

6. http://echogeo.revues.org/, consulté le 16 mai 2012.

7. http://globalwitness.org/, consulté le 18 mai 2012.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net