WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de l'efficience des marchés financiers; applications au tunindex 20.

( Télécharger le fichier original )
par Firas /Ghalia BACCAR / MAHBOULI
Institut des hautes études commerciales de Carthage (IHEC Carthage) Tunisie. - Master finance d'entreprises et des marchés 2012
  

précédent sommaire suivant

EFFICIENCE DES MARCHES FINANCIERS : REVUE DE LA LITTERATURE ET APPLICATION SUR TUNINDEX 20

Introduction

L'hypothèse de l'efficience du marché est une théorie fondamentale sur laquelle se base la théorie financière.

L'idée sous-jacente repose sur l'importance de prévoir les cours futurs, et la capacité de ce cours à refléter instantanément et immédiatement toutes les informations disponibles. L'efficience des marchés boursiers est un thème qui a été abondamment traité par les théoriciens depuis le début du 20ème siècle, commençant par le travail de BACHELIER (1900) et en passant par les recherches de KENDALL (1953) et OSBORNE (1959). Dans les années 60, une série de travaux empiriques conduite par FAMA, pionnier du concept d'efficience des marchés financiers, ont permis de consolider les fondements théoriques sur l'efficience. Ces travaux visant à tester l'hypothèse d'efficience ont engendré une série de contradiction ; entre la définition théorique et le comportement réel du marché.

La théorie de l'efficience suppose que les cours doivent refléter à tout instant l'information disponible sur le marché, l'efficience est donc basée sur la nature de l'information et le comportement des investisseurs vis-à-vis de cette dernière.

Cette hypothèse d'efficience des marchés compte des degrés, du marché faiblement efficient au marché parfaitement efficient, et afin de mesurer ces degrés on procède à des tests pour juger de leur réalisation.

Pour la vérification de la théorie, l'efficience requiert des conditions très strictes à savoir la rationalité des investisseurs, la libre circulation de l'information, la liquidité du marché, etc. Or en réalité ces conditions sont rarement réunies, dès qu'une d'entre elles est violée, le prix est affecté, c'est pour cette raison qu'on est amené à remettre la théorie en cause.

I. Théorie de l'efficience des marchés financiers

1.1. L'approche des marchés efficients 

L'efficience est un concept à la fois majeur et fortement controversé en Finance. Depuis la création des marchés boursiers, les théoriciens ne cessent de prouver que les cours boursiers suivent un rythme totalement aléatoire.

De leur coté, les intervenants affirment que ces marchés connaissent une alternance de phases d'euphorie et de dépression. Après plusieurs tentatives d'explication du comportement des prix, il a été conclu que les cours suivent un processus stochastique qu'on appelle « marche aléatoire ».

La théorie des marchés financiers qu'épouse cette idée est née au début des années 1960 des travaux pionniers de la finance moderne, l'origine de cette hypothèse se trouve dans la thèse soutenue par Eugène Fama qui en 1965 publie un article dans le « journal of finance » nommé « Efficient Capital Markets ».

Pour clarifier le débat, Tobin (1985) propose quatre grandes formes d'efficience qui recouvrent les principales significations du concept en économie et finance.

Ø L'efficience informationnelle : Un marché est efficient s'il traite correctement les informations concernant les actifs. Par conséquent, si le marché est efficient, il est totalement impossible de prévoir l'évolution future des cours, car tous les événements connus ou prévisibles sont déjà pris en compte dans le cours actuel. Les variations futures ne peuvent donc qu'être la conséquence de la diffusion d'informations nouvelles, par définition imprévisible.

Ø L'efficience fondamentale : le prix sur le marché doit correspondre à la valeur économique du titre, c'est-à-dire à la valeur actuelle des flux futurs auxquels la possession du titre donne droit. Si le marché est efficient les écarts entre le prix et la valeur fondamentale ne peuvent être que transitaires.

Ø L'efficience d'assurance totale : C'est la forme la plus théorique de l'efficience. Un système de marchés financiers est efficient s'il permet à tous les agents de réaliser leurs plans de consommation compte tenu des ressources dont ils disposent.

Ø L'efficience fonctionnelle : C'est un concept utilisé surtout en macro économie. Il mesure la façon avec laquelle les marchés premiers drainent l'épargne vers les meilleurs investissements.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.