WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de l'efficience des marchés financiers; applications au tunindex 20.

( Télécharger le fichier original )
par Firas /Ghalia BACCAR / MAHBOULI
Institut des hautes études commerciales de Carthage (IHEC Carthage) Tunisie. - Master finance d'entreprises et des marchés 2012
  

précédent sommaire suivant

Liste des tableaux

Tableau 1 Les caractéristiques des titres du Tunindex 20 4

Tableau 2 Test de l'autocorrélation des rentabilités quotidiennes du Tunindex 20 22

Tableau 3 test d'autocorrélation d'ordre 1 des rentabilités des titres du Tunindex 20 23

Tableau 4 Test de l'autocorrélation d'ordre 1 année par année 24

Tableau 5 Résultats des tests de normalité 33

Tableau 6 Résultat du test de Dickey-Fuller augmenté (ADF) 36

Tableau 7 Tableau des différents Rendements/Risques calculés 43

Tableau 8 Caractéristiques des titres du portefeuille le plus efficient 44

Tableau 9 Matrice des variances covariances des titres du portefeuille efficient 48

Tableau 10 Matrice des coefficients de corrélation des titres du portefeuille efficient 48

Tableau 11 Caractéristiques des titres du portefeuille efficient 50

Tableau 12 Résultat du rendement du portefeuille efficient au 29/06/2012 51

Liste des graphiques

Figure 1 Représentation graphique de l'évolution des cours des titres du Tunindex 20 34

Figure 2 Représentation graphique de la frontière efficiente 42

Figure 3 Situation du portefeuille le plus efficient sur la frontière efficiente 44

Figure 4 Nuage de point des titres du Tunindex 20 45

Figure 5 Evolution des cours des titres du portefeuille efficient 47

INTRODUCTION GENERALE

Face aux conjonctures successives que subit le système financier depuis les années 1930, et surtout avec la dernière crise des « Subprimes » en 2008, on a assisté à un accroissement de la crise de liquidité et une crise de confiance générale dans le système financier, d'où la chute des cours boursiers et le ralentissement généralisé de l'activité économique.

Cette conjoncture économique a engendré une déconnexion entre le prix d'action observé et sa valeur intrinsèque reflétée par ses fondamentaux économiques. Ainsi, le respect de la théorie de l'efficience des marchés financiers, qui est considérée comme la pierre angulaire de l'ensemble des théories financières a été remise en cause. Aujourd'hui la question qui se pose est de savoir dans quelle mesure l'évolution des cours se rapproche de celle d'un marché efficient ?

Le nombre de travaux réalisés au sujet de la théorie des marchés financiers a explosé ces dernières décennies. Cette théorie est née au début des années 60 des travaux pionniers de la finance moderne. Les travaux fondateurs de Tobin(1958), Markowitz (1959) et Alexander (1961) contribuent à mettre en place les bases de la théorie. C'est cependant à Eugène Fama qu'est généralement attribuée la paternité de la théorie des marchés efficients, en particulier à cause de ses articles fondateurs 19651(*) qui a trouvé ses origines dans les travaux de Bachelier(1900).

L'hypothèse d'efficience des marchés financiers, formulée la première fois par Fama (1965,1970), stipule que sur les marchés financiers le prix de l'action doit refléter sa valeur fondamentale et donc traduit à tout moment l'information pertinente disponible. Mais suite aux différentes crises passées on a assisté à une déconnexion du cours de l'action de sa valeur fondamentale, ce qui a poussé les théoriciens à reprendre le débat sur la validité de la théorie de l'efficience (Sandrine Lardic et Valérie Mignon (2006), Sutter, Jürgen Huber et Michael Kirchler (2008), Bruno Colmant, Roland Gillet et Ariane Szafarz (2009), Capelle Blancard et Nicolas Nalpas (2011)).

Face à ce phénomène de divergence entre les prix des actions et ce qu'ils devraient être sur les marchés efficients, on assiste donc à des anomalies de rendements boursiers qui se traduisent par des sur-réactions et des sous-réactions des investisseurs sans aucune justification financière.

Nous allons donc procéder dans le cadre de ce travail à tester l'hypothèse de l'efficience de l'indice Tunindex 20 du marché boursier tunisien vu qu'il représente les plus grandes capitalisations du marché à travers lequel nous allons essayer d'extraire le portefeuille le plus efficient possible qui rentre dans le cadre de nos missions de stage au sein de Tunisie valeurs.

Nous nous sommes basés sur la théorie moderne du portefeuille développée par Markowitz en 1952, qui définit le processus de sélection de titres pour créer le portefeuille le plus efficient possible. En effet le choix repose sur un nombre limités de titres ayant une faible corrélation. La diversification par la sélection d'actifs plus ou moins corrélés permet d'optimiser la relation entre le rendement et le risque, dans la mesure où on fixe un rendement donné pour minimiser le risque ou on fixe un risque donné pour avoir le maximum de rentabilité.

Tout l'intérêt de ce travail réside dans le fait qu'il tend à apporter quelques éléments de compréhension à la dépendance qui peut exister dans la série chronologique des changements de prix, et ce en mettant en évidence la dépendance entre le rendement d'un actif à la période p et le rendement du même actif lors des périodes antérieures appliquée sur l'indice Tunindex20.

Le présent travail sera composé de deux chapitres :

Ø Le premier chapitre introduisant la théorie de l'efficience des marchés, sa définition, ses différentes formes et les tests appliqués à ces formes. Nous avons ensuite, explicité les mécanismes qui ont remis en cause la théorie. Par la suite nous avons testé l'efficience du Tunindex 20 sous sa forme faible.

Ø Le deuxième chapitre consiste en la détermination d'un portefeuille efficient à partir des titres qui composent le Tunindex 20, et ce à travers la construction de la frontière efficiente, tout en explicitant l'approche théorique de la gestion de portefeuille par le modèle de Markowitz.

* 1 Fama est également l'auteur de deux revues de littérature publiées par le « Journal of finance » en 1970 et 1991

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.