WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de l'efficience des marchés financiers; applications au tunindex 20.

( Télécharger le fichier original )
par Firas /Ghalia BACCAR / MAHBOULI
Institut des hautes études commerciales de Carthage (IHEC Carthage) Tunisie. - Master finance d'entreprises et des marchés 2012
  

précédent sommaire suivant

Conclusion 

L'objectif de ce chapitre étant de déterminer le portefeuille le plus efficient possible, nous avons donc tracé la frontière efficiente à travers les rendements mensuels et les niveaux de risques qui y correspondent. Pour cela nous avons eu recours à l'approche moderne développée par Markowitz, qui définit le processus de sélection des titres qui constituent le portefeuille efficient avec un maximum de rendement et un minimum de risque.

Nous avons tout d'abord commencé par une étude descriptive des séries de données utilisées et ce afin de vérifier l'hypothèse de normalité qui a été rejetée selon les différents tests effectués, et qui a donc affirmé le comportement non gaussien des séries qui oscillent d'une manière aléatoire autour d'une moyenne. Puis nous avons testé l'hypothèse de la stationnarité à travers le test de Dickey-Fuller augmenté (ADF), qui a affirmé le caractère stochastique des séries de rendements.

Notre portefeuille a été choisi sur la base du meilleur rapport entre le rendement et le risque des autres portefeuilles, il est constitué de 7 titres qui sont Amen Bank, BT, BIAT, TL, Monoprix, SFBT, STAR. La plupart de ces titres appartiennent au secteur financier, ce qui explique le degré de corrélation qui existe entre les titres et qui n'a fait qu'augmenter la volatilité des rendements. Le portefeuille efficient dégagé présente un rendement de 20.3% contre un risque de 14.7%, une rentabilité jugée assez élevée grâce à la présence de titres parmi les plus rentables sur le marché tels que Monoprix, Amen Bank, et BT.

Dans une partie ultérieure, nous avons essayé de tester le pouvoir prédictif de Markowitz et ce en faisant comme ci on allait investir le portefeuille déjà déterminé sur tout le premier semestre de 2012 et de comparer son rendement avec celui qu'on a espéré à partir des données historiques. Nous avons constaté que le rendement du portefeuille qui est égal à 15.99% a dépassé le rendement espéré qui est de 9.6% et ce, suite l'importance de la volatilité du portefeuille qui a eu un effet amplificateur. Cet effet aurait pu influencer négativement la rentabilité du portefeuille si la plupart des cours auraient connu une détérioration.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.