WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le marketing du sport de combat; le cas du MUAY THAI

( Télécharger le fichier original )
par Doni Coulibaly
Ecole Superieure de Commerce Castaing - Master Commerce option marketing 2014
  

précédent sommaire suivant

REMERCIEMENTS

A toutes les personnes qui m'ont aidé à la réalisation de ce mémoire, en particulier :

· Madame Jeannine CASTAING, Directrice générale de l'ESCC ;

· Monsieur BADIROU Marouf, Directeur des études de l'ESCC ;

· Monsieur KOUDOU Landry, Professeur de méthodologie et de techniques d'expression française à l'ESCC qui, malgré les contraintes propres à sa fonction, n'a pas hésité à me réserver un accueil chaleureux et une disponibilité sans faille ;

- A tout le corps professoral de l'ESCC.

INTRODUCTION

Depuis quelques années en Côte d'Ivoire, les clubs de sports d'équipes (notamment ceux du football) prennent de plus en plus conscience de la nécessité de se développer comme une entreprise. Ainsi, les clubs sportifs tentent de diversifier autant que possible leurs revenus en procédant à des extensions et diversifications dans d'autres secteurs d'activités, afin d'augmenter leurs recettes, de consolider leur situation financière et d'atténuer leurs dépendances vis-à-vis des résultats sportifs. De plus en plus de clubs commencent à intégrer la problématique des services, de la communication et du prix afin de gérer au mieux leur positionnement. Dans le domaine des sports de combat en Côte d'Ivoire, l'exemple des clubs de taekwondo est probant.

Dès lors nous pouvons nous poser la question de savoir quels pourraient être les objectifs marketings d'un club de sport de combat. Partant de là, le souci de s'octroyer un marketing adéquat se pose. Pour y remédier, nous nous sommes résolus à travailler sur le thème suivant : LE MARKETING DU SPORT DE COMBAT  LE CAS DU MUAY THAI EN COTE D'IVOIRE

CHAPITRE 1er

CADRE SCIENTIFIQUE DE L'ETUDE

I- PRESENTATION DU CLUB « CAMP EBURNEA MUAY THAI »

Le muay thaï est un sport de combat implanté en COTE D'IVOIRE notamment à Abidjan où siège d'ailleurs la Fédération Ivoirienne de Muay Thaï et Disciplines Assimilées (FIMDA) à la Rivera Attoban avec KRU (maître, enseignant de boxe thaïlandaise) BELLA Arthur comme président et Me. ANGOUA Koffi Olivier comme vice-président. La FIM-DA compte une douzaine de clubs formant des milliers de pratiquants, tel le cas du CEMT (Camp Eburnéa Muay Thaï) affiliés à la fédération sous le régime de la loi n60-315 du 21 Septembre 1960 et du décret n68-146 du 13 Mars 1968 ; qui stipule que chaque association sportive peut agir comme une personne morale et civile.

Le CEMT (Camp Eburnéa Muay Thaï) est un club de sport de combat fondé en 1999 par KRU NIANKOURY Félix. On parle de camp car depuis le 16e siècle le muay thaï fait partir de l'entrainement militaire en Thaïlande. Par ailleurs, l'armée thaïlandaise a beaucoup participé à sa promotion. Aujourd'hui le nom de Kaï camp (camp d'entrainement) est resté pour designer là où la pratique du muay thaï se fait.

Aussi appelé boxe thaïlandaise, muay thaï signifie littéralement en français « combat libre ». Cette discipline nous vient de la Thaïlande.

Dans ce sport de combat, on exploite toutes les parties du corps à savoir les poings, les coudes, les genoux, les tibias, les pieds, les talons, etc. Les boxeurs peuvent lors des combats balayer, saisir ou projeter leurs adversaires. On peut frapper quasiment toutes les parties du corps sauf l'appareil génital. Il est aussi interdit de mordre ou de frapper avec la tête. Par ailleurs, les combats se déroulent sur un ring avec des gants de boxe et des rounds.

Art martial créé depuis le 15e siècle, le muay thaï fait partie des "boxes poings-pieds". Parfois considéré comme sport violent, le muay thaï possède pourtant des avantages. En effet, des études scientifiques ont tenté de valoriser ses bienfaits. Il en est ressorti que la pratique du muay thaï forge le caractère de l'enfant et lui assure un développement moral débarrassé de tous complexes avec un comportement parfaitement équilibré. En ce qui concerne la femme, le muay thaï lui apprend la self-défense qui lui permet de préserver son intégrité physique. Par ailleurs, la pratique du muay thaï entretient sa physiologie car elle a un corps `émotionnellement très complexe' ; la femme est soumise à des cycles (menstruation, grossesse/accouchement), et donc à des hauts et des bas émotionnels qu'elle doit apprendre à gérer sans cesse en réajustant en permanence ses rythmes pour avancer dans une vitesse `de croisière' qui lui est propre. Ainsi, par le biais du muay thaï la femme est capable d'optimiser les ressources personnelles de chaque grande étape de sa vie. Chez l'homme, la pratique de la discipline développe le goût de l'effort et la capacité de se dépasser. D'une manière générale, le muay thaï favorise la notion de respect et d'acceptation de l'autre avec ses différences, car le respect et la tolérance font partir des valeurs qu'il enseigne.

D'un point de vue compétition, le muay thaï se différencie des autres disciplines de combat par la puissance des coups portés par les pratiquants. Les impacts reçus lors des combats de muay thaï ont été jugés comme parmi les plus puissants (ce qui fait qu'il est parfois dépeint comme le sport de combat le plus violent). En plus de l'attaque, le muay thaï n'enseigne pas seulement à se défendre, il enseigne aussi à endurer. Les entraînements prévoient des exercices de respiration, d'endurance proprement dit (exercices physiques prolongés) et de "durcissement". Ces derniers ont pour objectif d'habituer le corps à recevoir des coups, contrairement à la plupart des disciplines de combat où l'objectif en défense est uniquement de les parer ou de les dévier. D'un autre côté, parmi les arts martiaux traditionnels, la pratique du muay thaï met à profit davantage de muscles durant le combat, de par la diversité des coups portés (coudes, genoux, tibias, projections, combat au corps-à-corps, etc.) Outre cela, le cerveau est beaucoup mis à contribution de par la rapidité des coups portés et surtout leur puissance, mais aussi la durée des combats, le cerveau est soumis à rude épreuve, tant durant l'entraînement que durant les combats. Outre des capacités mentales indispensables comme la volonté et le courage, le combattant cultive sa résistance à la pression, son intelligence de jeu et ses capacités à prendre très rapidement la décision adéquate.

Depuis sa création, le CEMT participe au développement de cette discipline en Côte d'Ivoire, à l'éducation à la fois morale et sportive de la jeunesse, et à la santé des populations. Situé dans la commune de Cocody au Plateau Dokui à l'immeuble Fadiga, le bureau exécutif est composé du :

Ø Président

Ø Vice-président

Ø Secrétaire général

Ø Trésorier

Ø Commissaire aux comptes et son adjoint

Ø Responsable communication et son adjoint

Ø Responsable organisation et son adjoint

Afin de se faire mieux connaître et communiquer, le CEMT dispose d'une page internet sur le réseau social Facebook (www. Camp EburneaMuayThai.facebook.com), et d'une boite électronique ( eburneamuaythai@yahoo.fr).

précédent sommaire suivant