WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Madagascar vers une croissance inclusive au développement durable.

( Télécharger le fichier original )
par Patrick BE
Toamasina Madagascar - Maîtrise 2016
  

précédent sommaire suivant

1-1 : Actions en Matière d'Investissement

En matière d'investissement routier, les actions sont orientées vers les travaux de réhabilitation et entretien périodique des chaussées et ponts.

Les projets en cours ou à démarrer pour l'année 2014, pour environ 129 Km, concernent :

? Avec le financement de la Banque Mondiale

? Réhabilitation de ponts : Kamoro, Betsiboka et autres ouvrages sur la RN4,

Mahavavy et Mananjeba sur la RN6 ;

? Travaux post cycloniques de routes : RN4, RN6, RN7, RN25 ;

? Acquisition de ponts métalliques modulaires ;

1 Ministère de l'Économie et du Plan, Rapport Économique et Financier (REF) 2014-2015, Décembre 2015, p. 66-68.

·

67

Poursuite des travaux de construction et d'aménagement de stations de pesage.

> Avec le concours de la Banque Africaine de Développement :

· Réhabilitation de routes : RN9 (107 Km) ;

· Réhabilitation de ponts : Pomay sur la RN35, Befandriana sur la RN9.

> Avec le financement de l'Union Européenne :

· Travaux HIMO sur la RN12A (52 Km) ;

· Travaux post cycloniques : RN2, RN6, RN7, RN43, RN1. > Avec le financement de la BADEA :

· Actualisation des études pour la RN 43 ;

· Réhabilitation de la RNS21 à Sainte Marie.

1-2 : Actions en Matière de Maintenance Routière

En 2014, la prévision des travaux d'entretien courant dépend des ressources reçues du Fonds d'Entretien et concerne :

> l'entretien courant de 10 920 km de Routes Nationales ; > l'entretien courant de 675 km de Routes Rurales ; > des travaux d'urgence.

1-3 : Actions institutionnelles et activités support Les principales actions se rapportent sur trois volets :

> Activités liées aux réformes et dispositifs institutionnels ; > Activités connexes au développement routier ;

> Activités de facilitation et de promotion sectorielle.

2 : Les résultats en 2014

La crise politique, devenue multiforme que le pays a vécue depuis 2009 n'a épargné aucun secteur intervenant dans les projets d'infrastructures. Bien que les bailleurs de fonds

68

aient promis la reprise des financements extérieurs après la formation du nouveau Gouvernement, celle-ci n'a pas été effective en 2014.

2-1 : Développement Routier

La réhabilitation et entretien périodique des Routes Nationales à Madagascar restent insuffisant. Malgré l'objectif initial de réhabilitation et d'entretien périodique des Routes Nationales (129 Km) pour l'année 2014 qui semble insignifiant par rapport à la programmation annuelle des années d'avant crise, le taux de réalisation de l'ordre de 26 % (34 Km) reste faible. Les travaux de réparation des dégâts cycloniques sur les RNP2, 6, 7, la RNT 8, ont soutenus les travaux effectués sur les routes nationales sur un linéaire discontinu de 141 km.

Le MTP a pu financer l'entretien périodique de la RN2 et la RN5 et quelques travaux complémentaires sur la RNS21 sur ressources propres internes (RPI), soit un linéaire de route assez conséquent de 489 km. Des dispositions transitoires sur le contrôle et les sanctions des surcharges routières ont débuté sur la RN2 Ter et sur la RN 4 à proximité des ponts métalliques de Kamoro et Betsiboka.

En matière de Réhabilitation et Entretien Périodique des Routes Rurales et des Voiries Urbaines, les résultats ne sont toujours pas satisfaisants. Faute de ressources financières face à l'ampleur des Routes Rurales (19 750 Km), aucun projet n'a été programmé pour l'entretien des routes rurales dans le PTA (Plan de Travail Annuel) 2014. Les travaux de réhabilitation et d'entretien périodique restent très ponctuels. Un linéaire de 24,5 km a pu être effectué en matière de réhabilitation ou entretien périodique. La majeure partie des routes dites de désenclavement reste dans un état de dégradation totale.

Concernant les voiries urbaines, des réfections de routes ont été effectuées dans la ville de Toamasina, Antananarivo, Morondava et Mahajanga pour un linéaire total de 7,65 km. Le travail réalisé semble plutôt symbolique face à l'ampleur des besoins de réparation.

Entretien Courant (Maintenance Routière) des routes est souciant. Faute de projet d'entretien courant des routes rurales, l'enclavement de plusieurs communes rurales s'est aggravé. Toutefois, l'entretien courant des routes rurales dans le programme résiduel des 757 Km de RP (Routes Principales) figure parmi les conditionnalités des bailleurs de fonds.

69

À noter que le taux du RER (Redevance pour l'Entretien Routier) prévu à 8 % depuis 2009 a été bouleversé et fixé suivant la nature des carburants : 8% pour l'essence (288 Ar/l) et 4% pour le gas-oil (129 Ar/l).

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.