WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le tissu associatif français


par MickaŽl Touil
IUT Nice Fabron - DUT Gestion des Entreprises et des Administrations 2019
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

6 Conclusion

Lesassociations se trouvent un peu partout de nosjours, tous les domaines sont concernés, le sport, l'événementiel, le social, etc. Celles-ci représentent une alternative à d'autres modèles juridiques et financiers. Le monde associatif peut même,dans certaine circonstance, se retrouver être un véritable concurrent aux entreprises dans ces domaines.

Il est tout à fait possible de respecter les règles du modèle juridique d'association de la loi 1901 et faire des bénéfices permettant ainsi de créer un modèle économique stable.

Dans ce mémoire,nous avons essayé de faire un état des lieux du monde associatif et de trouver ainsi que démontrer les limites du modèle actuel, ainsi que la création d'une transition vers un nouveau modèle permettant la création d'une économie alternative propre à ce milieu solidaire.

Du fait deson côté nouveau, le modèle que nous essayons de créer ici est encore améliorable, il y a de réelle piste et le monde associatif change.

Mais ici qu'elle a donc était l'impact des changements sociétaux sur le monde associatif ? (Problématique de ce mémoire).

Les associations ont évoluées pour essayer de créer un modèle plus flexible, adaptable aux situations. Elles utilisent les nouvelles techniques de management pour :

- Gérer plus efficacement leurs équipes de gestion,

- Gérer plus simplement leurs problématiques de terrain,

- Et enfin de comptabilité simplifiée pour accéder à de meilleur suivi financier.

Les associations utilisent également de nouveaux outils pour créer de l'émulsion vis-à-vis de leurs projets solidaire, sportifs, culturels, événementiels, etc. Elles utilisent aussi des outils numériques permettant une gestion plus fine de leurs réputations numériques et leurs communications.

Les associations, en entrant en concurrence avec les entreprises privées, ont pris à bras le corps les questions de compétitivités et d'innovations.Celles-ci n'auraient plus à craindre de se positionner comme leader plutôt que suiveur.

Les association se sont finalementadapté vis-à-vis dudurcissement des Lois, les Lois ont obligé les associationsà trouver ces nouveaux moyens pour ne pas se laisser mourir. Les ponts que le législateur a créé entre le monde associatif et l'entreprise, ont permis aux associations de se professionnaliser afin de mieux gérer leur potentiel auparavant inexploité, mais pourtant redouté au vu de la réaction des politiques.

Les associations deviennent un relai d'opinion et les liens plus resserré avec les entreprises leur permettent de se professionnaliser. Mais cela force également les entreprises à devenir plus responsable. C'est une sorte de symbiose entre deux entités bien distinct

Il reste néanmoins du chemin à faire et maintenant que les associations font jeux égales avec les entreprises, qu'elle sera la suite du processus d'évolution ?

Ne peut ont pas se poser la question suivante : Les associations ne serait pas à la base de changement sociétaux dans le prochain siècle ?

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net