WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le traite d'amitié et de coopération entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso et le renforcement de l'intégration économique sous-régionale


par Ceba Timothée KELY
EENI Global Business School - Doctorat 2020
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2 . Pratiques anormales sur le corridor Abidjan - Ouagadougou

Selon le rapport de l'observatoire des pratiques anormales (UEMOA), la norme communautaire est de trois postes de contrôle par corridor.

2.2.1. Analyse des postes de contrôle sur le corridor Abidjan-Ouagadougou

Dans la pratique, on observe que les transporteurs sont contrôlés en moyenne 20 fois par voyage, soit 7 fois plus que la norme communautaire. Le corridor Abidjan-Ouagadougou (1120Km) totalise 22 postes de contrôle. Soit environ 2 postes de contrôle sur 100Km. Ce qui constitue un avantage au développement des échanges (Graphique 14).

Graphique 14 : Nombre de postes de contrôles sur le corridor Abidjan-Ouagadougou

Source : Commission UEMOA, Rapport OPA, 2017

2.2.2. Des perceptions illicites hors de la frontière

Gbenro et al (2016) trouvent que la multiplication des barrages routiers illégaux est à l'origine des tracasseries (contrôles intempestifs, prélèvements illicites et temps de contrôle trop long). La moyenne des perceptions illicites hors frontière sur l'axe du corridor Abidjan-Ouagadougou en 2017, est de 26 450 FCFA. Ce montant est faible par rapport à la moyenne des perceptions illicites au sein de l'Union (41 245 FCFA). Cela démontre les efforts faits par la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso dans le cadre de la suppression des barrières non tarifaires (Table 11).

Table 11 : Perception illicite par corps, par voyage et par camion en moyenne (en FCFA)

 

Police

Douane

Gendarmerie

Eaux et Forêt

Sanitaire et Phyto

Syndicats et autres

Total

Corridor Abidjan-Ouagadougou

5 525

9 000

8 925

0

0

3 000

26 450

Source : Commission UEMOA, Rapport OPA, 2017

2.2.3. Performance en intégration commerciale des deux pays

L'intégration commerciale qui représente la première dimension de l'intégration sous régionale comporte quatre indicateurs : i) Niveau des droits de douane sur les importations ; ii) Part des exportations de produits infrarégionales (en pourcentage du PIB) ; iii) Part des importations de produits infrarégionaux (en pourcentage du PIB) et enfin iv) Part de la totalité des échanges de produits infrarégionaux (en pourcentage de la totalité des échanges intra-CER). Le graphique présente les scores en intégration commerciale de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso en 2016, avec un intervalle de confiance de 95%. Le graphique présente le leadership de la Côte d'Ivoire à travers son score (0,986), par rapport au Burkina Faso (0,425) (graphique 15).

Graphique 15 : performance en intégration commerciale de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso

Source : CEA, Indice de l'intégration régionale en Afrique, Rapport 2016

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net