WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le traite d'amitié et de coopération entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso et le renforcement de l'intégration économique sous-régionale


par Ceba Timothée KELY
EENI Global Business School - Doctorat 2020
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.1.3. Forces, faiblesses, opportunités et menaces du traité d'amitié et de coopération ivoiro-burkinabé

L'analyse SWOT (Strengths - Weakness - Opportunities - Threats) est un outil d'analyse stratégique. Il permet de combiner l'étude des forces et des faiblesses d'une organisation, d'un territoire, d'un secteur, etc. avec celle des opportunités et des menaces de son environnement, afin d'aider à la définition d'une stratégie de développement. Il s'agit de prendre en compte dans la stratégie les facteurs internes et externes du TAC, en maximisant les potentiels des forces et des opportunités et en minimisant les effets des faiblesses et des menaces. Le tableau suivant présente les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces du TAC (tableau 4).

Tableau 4 : Forces, faiblesses, opportunité et menaces du TAC

Les forces du TAC

Les faiblesses du TAC

- Le TAC joue un rôle de prescripteur dans la prévention des conflits et de catalyseur dans la coopération économique bilatérale et sous régionale

- La Côte d'Ivoire et le Burkina Faso ont ratifié les conventions les plus importantes concernant les droits de l'homme de la libre circulation des personnes et des biens.

- Les liens géographiques, historiques, linguistico-culturels, religieux et socioéconomiques.

- Espace économique de libre échange avec une monnaie commune.

- Deux économies en croissance (7,43% en Côte d'ivoire et 6,51% au Burkina Faso)

- population totale estimée à plus de 44, 82 millions d'habitants en 2018 (Perspective monde)

- La Côte d'Ivoire et le Burkina Faso sont les pays les plus impliqués dans les récentes crises militaro-politiques en leur sein.

- Vulnérabilité de la démocratie au sein des deux Etats et avec une tendance du retour au parti unique en Côte d'Ivoire.

-L'instabilité politique liés aux injustices

- Forte présence de la population étrangère (environ 36%) en Côte d'Ivoire constitue une source de conflit foncier (3 millions de ressortissants burkinabé) (INS, 2016).

- Absence de souveraineté monétaire

- Corruption

- Inégalité économique avec des populations vivant majoritairement dans la pauvreté

Les opportunités du TAC

Les menaces du TAC

- La Côte d'Ivoire et le Burkina Faso appartiennent à un modèle d'intégration économique sous régionale (UEMOA).

- La Côte d'Ivoire et le Burkina Faso sont membres de la CEDEAO, de la CEN-SAD.

- Des populations jeunes et dynamiques

-Développement des énergies renouvelables, de la technologie, du secteur minier et du secteur bancaire

-Forte demande d'infrastructures de télécommunication

- Secteur agricole diversifié

- Les attentats terroristes (Djihadiste) à répétition dans toute la région sahélienne au Niger, dans le Nord du Mali, en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso

- Conflits politiques liés à la course effrénée au pouvoir

- Tensions sociales entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso et dans l'espace économique (UEMOA)

Source : Réalisé par l'auteur

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net