WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le traite d'amitié et de coopération entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso et le renforcement de l'intégration économique sous-régionale


par Ceba Timothée KELY
EENI Global Business School - Doctorat 2020
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SECTION 2 : ANALYSE ÉCONOMÉTRIQUE DES DÉTERMINANTS DES ÉCHANGES IVOIRO-BURKINABÉ 

2.1 . Méthodologie

2.1.1. Présentation du modèle

Le modèle que nous présentons s'inscrit dans la lignée des travaux de Linnemann (1966) en intégrant les variables binaires qui peuvent influencer les flux commerciaux entre les pays (la langue commune, le lien colonial, l'appartenance à une one de libre échange, la monnaie commune, la contiguïté...). Nous utilisons un modèle de panel portant sur un échantillon de 28 pays et les observations s'étalent sur la période allant de 2006 à 2018. Nous nous sommes intéressés aux commerces de marchandises. Et les échanges de services ont été exclus pour des raisons d'indisponibilité de données pour l'ensemble des couples de pays. La grande part du commerce s'effectue avec les partenaires occidentaux. Toutefois, faut-il souligner que cette situation s'explique par le fait que les pays africains exportent très peu de produits et les complémentarités sont faibles.

2.1.2. Spécification du modèle

Plusieurs auteurs ont utilisé le modèle de gravité pour déterminer les flux commerciaux entre deux pays. Ces auteurs sont parvenus à l'idée que les facteurs déterminants des échanges bilatéraux sont la distance, les niveaux de revenus et la taille du pays (Rose, 2001). Ainsi, pour tout couple de pays (i, j), l'expression la plus utilisée de l'équation de gravité s'écrit comme suit :

Com représente la valeur du commerce bilatérale entre le pays i et le pays j ;

Yi et Yj représente respectivement les Produits Intérieurs Bruts (PIB) des pays i et j ;

Distij mesure la distance entre le pays i et le pays j.

A, â1 et â2 sont des coefficients ; â1 est supposé négatif tandis que â2 est supposé positif.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net