WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Traitement des scolioses par la médecine physique et réadaptation

( Télécharger le fichier original )
par Fifi LUYEYE
Université de Kinshasa (RD Congo) - Licenciée en Médecine Physique et Réadaptation 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE I. GENERALITES

1.1. Définition

La scoliose est une déformation tridimensionnelle du rachis qui comprend :

- dans le plan horizontal : une rotation vertébrale.

- dans le plan sagittal : une extension des vertèbres les unes par rapport aux autres, entraînant un dos plat, puis un dos creux ;

- dans le plan frontal : une inclinaison latérale.

Figure 1. Aspect tridimensionnel de la scoliose.

1. 2. Présentation de la scoliose

1.2.1. Examen clinique

Beaucoup de scolioses sont repérées trop tard. L'examen du dos doit faire partie de l'examen général systématique réalisé chez l'enfant, notamment en période pré-pubertaire et pubertaire.

Diagnostic positif

L'examen clinique doit se faire l'enfant étant debout et en slip. Le poids, la taille debout assise (croissance propre du rachis) doivent être mesurés.

L'inspection recherche en position debout une asymétrie des épaules et des plis de taille.

La palpation des épines iliaques postéro-supérieures met en évidence une éventuelle inégalité de longueur des membres inférieurs. La gibbosité affirme la rotation vertébrale, donc la scoliose, et fait le diagnostic différentiel avec l'attitude scoliotique.

Recherche étiologique

Les scolioses les plus fréquemment rencontrées sont idiopathiques. Cependant, une étiologie doit toujours être recherchée.

- un examen neurologique (réflexes ostéo-tendineux, réflexe cutané plantaire, réflexes cutanés abdominaux, force musculaire, ...),

- l'examen des pieds (pieds creux),

- la recherche d'une hyperlaxité,

- la recherche de taches café au lait,

- la recherche de signes cutanés évoquant un dysraphisme spinal (touffe de poil, fossette sacrée),...

précédent sommaire suivant