WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Facteurs de risque cardiovasculaire, maladies cardiovasculaires et gradient social en milieu professionnel (cas de la Société Nationale d'Electricité)

( Télécharger le fichier original )
par Joséphine NKOY BELILA
Université de Kinshasa (RD CONGO) - Spécialiste en médecine interne 2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.4 Migration ruro-urbaine

Sur 334 participants, 257 (76,9%) sont nés en milieu rural et considérés comme de migrants ruro-urbaine et 77 (23,1%) nés à Kinshasa avec qualification d'autochtones. Comparés aux autochtones, les migrants sont plus âgés (49,3 + 8,7 ans versus 42,5 + 8,1 ans, p < 0,001) et présentent des valeurs supérieures de pression artérielle systolique (126,9 + 25,1 mmHg versus 119,1 + 21,7 mmHg, p < 0,01).

En dépit des valeurs identiques des pressions artérielles diastoliques(80,6 + 16,4 mmHg chez les migrants et 77,5 + 14,4 mmHg chez les autochtones, p > 0,05), d'IMC (29,4 + 5,4 Kg/m² et 28,8 + 2,8 Kg/m², p > 0,05) et de glycémie (p > 0,05), le risque d'HTA systolo-diastolique est mulpitlié par 2 en cas de migration ruro-urbaine que de non migration (Prévalence de HTA = 19% versus 9,1%; OR = 2,3; IC 95% 1,1 - 5,8; p < 0,05).

3.5 Autres associations

3.5.1 Sexe et risques cardio-vasculaires

Comparés aux femmes, les hommes présentent les mêmes valeurs (p > 0,05) de poids corporel (71,3 + 15, 1 kg pour les hommes et 70,9 + 14,3 kg pour les femmes), de P.A.D (80 + 16,1 mmHg et 79,2 + 15,5 mmHg), de pouls (79 + 12,5/min et 81,6 + 9,8/min), de glycémie (107,5 + 48,6 mg/dL et 98,4 + 34,4 mg/dL), d'HTA (16,7% et 15,3%) et de prise d'alcool (29,1%, n = 80 versus 24%, n = 14).

Par contre les femmes présentent de moindre taux de mariées (p < 0,05), de locataires, de niveau d'études primaire , secondaire et supérieure, mais de taux supérieurs de plus de huit personnes à charge (Tableau 17).

Tableau 17. Sexe et aspects socio-démographiques

Variables

Hommes

Femmes

p

Mariés, n (%)

Non mariés, n (%)

251 (91,3)

24 (8,7)

28 (47,5)

31 (52,5)

< 0,0001

< 0,0001

Propriétaires de maison, n (%)

116 (42,2)

33 (55,9)

< 0,05

Locataires, n (%)

159 (57,8)

26 (44,1)

< 0,05

Niveau études, n (%)

· primaires

· secondaires

· supérieures

29 (10,5)

102 (37,1)

144 (52,4)

1 (1,7)

38 (64,4)

20 (33,9)

< 0,001

< 0,001

< 0,001

Personnes à charges 8, n (%)

120 (44,1)

42 (73,7)

< 0,0001

 

Les femmes sont plus inactives (marche en temps de loisir < 60 min) (76,7%, n = 33) que les hommes (62,1%, n = 141), la différence étant significative (p < 0,05).

Le tabagisme par cigarette est exclusivement rapporté par les hommes (11,3%, n = 31) en comparaison avec les femmes (0%, n = 0).

Les hommes consomment plus de bouteilles de bière par jour (2,1 + 1,2) que les femmes (1,4 + 0,8), p < 0,01.

La taille est plus grande (p < 0,0001) chez les hommes (1,70 + 0,7 m) que chez les femmes (1,64 + 0,7).

La surcharge pondérale et l'obésité abdominale sont plus prévalentes chez les hommes (surcharge pondérale = 26,9%, n = 72; obésité centrale 47,7 %, n=127 ), que chez les femmes (surcharge pondérale 25,4%, n = 15 ; obésité centrale 17,5 %, n=10); alors que l'obésité est plus prédominante (p < 0,01) chez la femme (27,1%, n = 16) que chez l'homme (11,6%, n = 31).

L'histoire d'HTA chez les ascendants est plus rapportée (p < 0,001) par les femmes (54,2%, n = 72) que par les hommes (22,3%, n = 61). La P.A.S est plus élevée (p < 0,05) chez les hommes (126,5 + 24,2 mmHg) que chez les femmes (119,5 + 25,9 mmHg).

Il est noté plus de cas d'HVG chez les hommes (31,8%, n = 77/242) que chez les femmes (7,3%; n = 4/55) p < 0,001.

Le risque de séquelles d'infarctus du myocarde est multiplié par 4 chez les hommes (n= 31; 12,8%) en comparaison avec les femmes (n = 2; 3,6%), OR = 3,9 IC 95 % : 1,04 - 24,7,p <0,05.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net