WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Amenagement du territoire et developpement durale: Quelles perspective pour le schema d'amenagement du grand OPuaga SDAGO


par Emmanuel YONI
Université de Ouagadougou - Licence professionnelle en Genie de l'evironnement : Sol, depollution et Amenagement du territoire 2005
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

REMERCIeMENTS

> A Monsieur Paul TOE, Directeur des Etudes et de la Planification Urbaine à la Direction Générale de l'Habitat et de l'Urbanisme qui, malgré ses occupations est resté à notre disposition pendant tout le temps que nous avons eu besoin de leur aide et nous ont fourni tout l'encadrement nécessaire ;

> A tout le personnel de cette direction ;

> Au responsable du Projet Villages Centre et Banlieue de Ouagadougou (PVCBO) Monsieur Karim ILBOUDO, service chargé de la mise en oeuvre du SDAGO, pour avoir répondu favorablement à toutes nos requêtes ;

> Au personnel du Projet ZACA ;

> Mes sincères gratitudes :

> A mes collègues et amis qui ont d'une manière ou d'une autre m'ont soutenu lors de la présente étude ;

> A mes supérieurs hiérarchiques ;

> A toute l'équipe de l'Institut de Génie de l'Environnement et de
Développement Durable (IGEDD) ;

> En particulier au PR Jean KOULIDIATY Vice Président Chargé de la professionnalisation et des relations Université-Entreprises et Responsable de l'Institut, pour avoir s'être investi pour nous accompagner ;

> Au président et aux membres du Jury ;

> A tous les professeurs de l'Université de Ouagadougou ou venus d'ailleurs, qui ont contribué au succès de cette formation ;

> A tous mes parents pour leur assistance et leur soutien fondamental et multiforme.

3

Mémoire de Licence P. / SDAT / Em. YONI / 20042005

5

Mémoire de Licence P. / SDAT / Em. YONI / 20042005

7

Mémoire de Licence P. / SDAT / Em. YONI / 20042005

SOMMAIRE

INTRODUCTION 10

TITRE I : GENERALITES 13

1.1.L' aménagement du territoire définition et principes 14

1.1.1Définition 14

1.1.2 Principes fondamentaux 15

1.1.3 Les outils de l' aménagement du territoire 16

1.1.4 Les types d' aménagements et leurs fonctions 16

1.2 Le concept de développement durable 17

1.2.1Définition 17

1.2.2 Les dimensions du développement durable 19

1.2.3 Les points forts d'un développement durable 20

TITRE 2 :LE SCHEMA DIRECTEUR D'AMENAGEMENT DU GRAND OUAGA 22

2.1 Contexte et processus d'élaboration 23

2.1.1 Contexte et définition 23

2.1.2. Méthodologie d'élaboration 23

2.2 Plan d'orientation général et options d'aménagements 24

2.2.1 Orientations générales 24

2.2.2 Options d'aménagements 25

2.2.3 Les acteurs 27

2.3 Etat des lieux de la mise en oeuvre du SDAGO 28

2.3.1 De l'organisation et maîtrise de l'occupation de l'espace du Grand Ouaga 28

2.3.2 De l'amélioration des conditions de vie des populations 31

TITRE 3 :LE PROJET ZACA, UN ACTE CONCRET DE LA MISE EN OEUVRE DU SDAGO. 33

3.1 Analyse de la situation initiale 34

3.1.1 Situation géographique 34

3.1.2. Type de standing préexistant 35

3.2 Objectifs et Orientations du projet 36

3.2.1 Objectifs etjustification 36

3.2.2 Etat d'avancement du projet 37

Photo :3.2.1 Type de standing préexistant de la zone d'extension de la ZACA 38

3.2.3 Perspectives 39

Photo :3.2.2 Espace libéré de la zone d'extension de la ZACA 41

TITRE 4:RAPPORT AVEC LE DEVELOPPEMENT DURABLE 42

4.1 Aspects développement économique 43

4.1.1 Du schéma global 43
4.1.2 Du cas du projet ZACA

44

4.2 Aspect développement social 44

4.2.1 Du schéma global 44
4.2.2 Du projet ZACA

45

4.3 Aspect durabilité écologique 45

4.3.1 Du schéma global 45

Dans l'intention de ses initiateurs, le sommet de Johannesburg (alias `'Rio +10 `') devrait être celui des réalisations. Rio, les principes ; Johannesburg, la mise en oeuvre effective.

De ces deux sommets est parti un renouveau politique de développement qui s'écarte du simple principe d'industrialisation et d'accumulation de biens matériel. La nouvelle politique de développement doit désormais composer économie, société et environnement dans une matrice solidaire et durable.

D'où le concept de développement durable.

L'Afrique, après quarante (40) ans d'instabilité politique de développement, aux objectifs souvent mal définis ou non contextuels, sous la direction de ses partenaires du nord, en passant par les Programmes d'Ajustement structurels (P.A.S.), l'endettement, les programmes d'aides et d'assistance technique..., a enfin envisagé de changer le dialogue pour forger soimême son avenir.

Le NEPAD, la reforme de l'OUA en Union Africaine à défaut des Etats Unies d'Afrique, les reformes politiques qui s'opèrent au niveau des états (décentralisation, ...) sont là quelques exemples témoins de la volonté de notre continent a s'intégrer dans le développement économique et humanitaire mondial.

Le renouveau politique africain de développement connaît déjà des expériences sectorielles qui s'insèrent dans un plan global de développement sociauxéconomique et environnemental. En témoigne les réformes institutionnelles et politiques, l'adoption des projets de loi relatives à de nouvelles orientations de gestion foncière, d'aménagement et de développement durable du territoire, à la protection et à la sauvegarde de l'environnement qui sont d'actualité dans nos Etats respectifs.

Le Burkina Faso en matière de politique de développement connaît des avancées significatives. Pour ce qui est de l'aménagement, il a pour fondement

11

l'adoption d'un cadre juridique en l'occurrence la loi 1496/ADP portant Réorganisation Agraire et Foncière (R.A.F.), et capitalise entre autres un projet de schéma National d'Aménagement du Territoire, un Schéma Régional d'Aménagement du Territoire (SRAT) et un Schéma Provincial d'Aménagement du Territoire (SPAT) adoptés, des Schémas Directeurs d'Aménagement Urbain (SDAU) fonctionnels, un code de l'environnement adopté, une politique de gestion de terroir opérationnelle et un code d'urbanisme en cours d'élaboration.

Dans le cadre de la présente étude notre réflexion se portera sur un aspect sectoriel de l'aménagement: l'aménagement urbain durable à partir de deux cas concrets le SDAGO et le projet ZACA.

En quoi ces projets justifient ou s'intègrentils dans une politique de développement durable? Telle est la question posée à travers le thème:

notamment les activités productives utilisant la terre (espace) comme ressource de base.

IL s'agit en fait d'une utilisation judicieuse et ambitieuse de l'espace qui nécessite la prise en compte des besoins actuels et futurs en espace pour l'habitat, pour les infrastructures nécessaires (routes, ponts, échangeurs, etc.), pour assurer les transports des Hommes, des équipements, produits et matériaux divers et pour garantir les échanges à l'intérieur et entre les différentes agglomérations; la prise en compte des besoins de communications ; des besoins en espace des différentes activités productives (agriculture, maraîchage, élevage, industrialisation, forêts et espaces verts..).

En résumé l'aménagement du territoire se situe au coeur du processus global de développement, car il permet de planifier et d'exécuter les projets de développement de manière harmonieuse et concertée sur la base des potentialités existantes et des contraintes techniques et socioéconomiques du milieu.

1.1.2 Principes fondamentaux

La politique d'aménagement du territoire, s'appui sur trois principes
fondamentaux que sont la coordination, la coopération et la participation.

La coordination des différentes demandes formulées en matière d'affectation des sols compte tenu des objectifs et des exigences des politiques sectorielles est l'une des missions principales de l'aménagement du territoire. Cette fonction s'exerce au niveau vertical en établissant des liens entre les niveaux d'intervention national, régional et communal et au niveau horizontal par l'intégration des politiques sectorielles (transports, économie, environnement, urbanisme ...).

15

En sa qualité de politique transversale interdisciplinaire, l'aménagement du territoire implique l'orientation de tous les acteurs dans une vision commune. Ce qui suppose un bon esprit de coopération et de participation pour aboutir au consensus commun par l'élaboration et la mise en oeuvre d'un programme directeur.

1.1.3 Les outils de l'aménagement du territoire

Les outils essentiels de l'aménagement du territoire fixés par l'article 9 de la loi portant RAF au Burkina sont:

le schéma national d'aménagement du territoire (SNAT);

le schéma régional d'aménagement du territoire (SRAT);

le schéma provincial d'aménagement du territoire (SPAT);

le schéma directeur d'aménagement du territoire (SDAT).

En ce qui concerne particulièrement les aménagements urbains, l'outil principal est le schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme (SDAU).

Ces outils sont conduits par des structures telles que les comités interministériels, les commissions nationales, régionales et provinciales d'aménagement du territoire, la direction générale de l'aménagement du territoire et à titre consultatif le conseil économique et social.

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy