WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Determination de la fumure optimale minerale ( NPK) pour la culture de deux varietes de haricot commun local ( Phaseolus vulgaris) sur kandiudox dans la province de l'ouest

( Télécharger le fichier original )
par parfait thierry mbous
universite de dschang - ingenieur agronome 1998
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

FICHE DE CERTIFICATION D'ORIGINALITE DU TRAVAIL

Je soussigne MBOUS PARFAIT THIERRY atteste que le present mémoire est le fruit de mes propres travaux effectues dans la ville de Dschang (quartier TCHOUALE - FOTO )sous la supervision de monsieur BOUKONG ALEXIS charge de cours (Departement des Sciences du Sol).

Ce memoire est authentique et n'a pas ete anterieurement presente pour l'acquisition de quelque grade universitaire que ce soit.

VISA DU SUPERVISEUR

DATE : le ciGlog /99

L'efficacite de la fertilisation est hautement conditionée par la nature du sol et le climat d'une region dorm&

Une enquéte menée localement a montre d'une part que 57% des paysans utilisaient uniquement Puree et 38% le 20-10-10 pour la culture du haricot et d'autrepart a des doses d'engrais mineraux souvent ties importantes ntat Oconomiques _

La presente etude s'est appesantie stir deux varietts de haricxit cummun local qui representent 64% du marche local .

- Meringue Rouge ( Petit Rouge ) ;

Panmekou ( Gros Rouge ) ;

Pour ce faire , l'essai a ete conduit pendant deux campagnes ( 1997-1998 ) dans un dispositif experimental factoriel partiel comportant :

- Trois niveaux d'azote ( 0 ; 30; 60 ) kg / ha .

- Trois niveawc de phosphors ( 0 ; 60 ; 120) kg / ha

- Deux niveaux de potassium ( 0 ;100 ) kg / ha

L'ensemble des combinaisons nous donne 18 traitements de fumure minerale sur un site divise en trois blocs .

Ce travail a permis d'etablir que sur oxisol , la dose qui donne le resaiemeit eleve est le 60-60-100 pour les deux varietes mail n'est pas cells qui donne la rentabilite la plus elevee. Le traitement 60-0-0 est ainsi celui qui donne la nmtabilite la plus elevee, mais it ne satisfait pas les objectifs du paysan (ate; autoconsommation ; dons)

En outre, cette etude nous a montre que rapport de la potasse etait necessaire sur oxisol car elle augmentait le rendement et son utilisation se justifiait economiquement

For a given area , the climate and the soil's nature greatly affect the fertilisation efficiency .

A study carried out locally showed that 57% of farmers uses urea solely and 38% 20-10-10 for the cultivation of bean . However , these mineral fertilizers are used in high quantities and thus uneconomically .

The present study is based on two varieties of local bean , which represent 64% of beans found on the local market .

- Meringue rouge ( Petit Rouge )

- Panmekou ( Gros Rouge )

The trial was carried out for a period of two years ( 1997 -1998 ) under a partial factorial experimental design consisting of :

- Three levels of nitrogen ( 0 ; 30 ; 60 )kg / ha

- Three levels of phosphorus ( 0 ; 60 ; 120 )kg / ha

- Two levels of potassium ( 0 ; 100 ) kg / ha

- These gave us 18 fertilizer's treatments on a site divided into three blocks . It has been observed that for OXISOIL , the best fertilizers formulations is 60-60-100 for the two varieties . However , this is not the only dose that is economically profitable . It has been noticed that , the most profitable one is 60-0-0 . But the use of this treatment does not satisfy the farmers objective ( sale , self- consumption , and gins )

This study showed that , potassium is necessary for OXISOIL because it increases yield and it's utilisation is economically justified _

Pages

1

H

iv

vi ix xi

1

3

4

4

5

6

7

8

9

9

FICHE DE CERTIFICATION DEDICACE

AVANT-PROPOS

RESUME

SUMMARY

TABLE DE MATIERES

LISTE DES TABLEAUX

LISTE DES ABREVIATIONS LISTE DES ANNEXES

INTRODUCTION

CHAPITRE I : REVUE DE LITTERATURE

I . 1 : Origin et dispersion

I . 2 : Caracteristiques botaniques

I . 3 : Exigences climatiques

I . 4 : Exigences edaphiques

I. 5 : Rendements

I. 6 : Varietes de haricots common rencontrees dans rOnest I . 7 : Fertilisation et entretien des sob dans l'Ouest I . 8 : Fertilisation du haricot common

I.8.1 : Fertilisation azotie 10

I . 8. 2 : Fertilisation phosphatie 12

. 8 . 3 : Fertilisation potassique 13

I. 8 . 4 : Autres sources de nutriments 14

CHAPITRE II : MATERIELS ET METHODES 16

II. 1 : Materiel d'etude 17

IL 1 . 1 : Sol de l'essai 17

II. 1 .2 : Materiel vegetal 17

II. 1 .3 : Instrumentation 17

H. 1 . 3 . 1 : Outillage agricole 17

II. 1.3.2 :Outillage de mesures des paramitres morphologiq' nes 18

II. 1 . 4 : Engrais simples utilises 18

II . 2 : Dispositif experimental et traitements 18

. 2 . 1 . 1 : Aire d'echantillonnage 20

II.2. 1 .2 : Recolte 20

. 2 . 1 .3 : Quelques problimes rencontres 21

II - 3 : Caracteristiques morphologiques des deux varietes mesurees 21

II - 3. 1. : Surface foliaire 21

II - 3. 2. : Couleur des graines 22

II - 3. 3. : Hauteur moyenne des plantes 22
II - 3. 4. : Longueur et dliamitre moyen des plantes et des grain' es ,

diamitre des collets 22

II . 4 : Mithodes 22

II . 4. 1 : Analyse statistique des donates 22
II . 4 . 2 : Analyse de rentabilite de la production

CHAPITRE III : RESULTATS ET DISCUSSIONS 24

III. 1 : Analyse statistique globale des variables ayant

intervenu pendant l'essai 25

M. 2 : Analyse Bees a l'espice 26

III . 2 . 1 : Traitements et varietes dans les deux campagnes d'essai 26
lII.2.2 : Comparaison statistique des moyennes de traitements

pour l'espece haricot 26

III.2.3 : Effet du potassium sur respece 28

III.3 : Analyses Bees aux varietes 29

III . 3 . 1 : Petit Rouge ( variete 1) 29

III . 3 . 1. 1 : Effet des traitements 29
III.3.1.2 : Comparaison statistique des moyennes des traitements

sur le Petit Rouge 29

III . 3 . 1. 3 : Effet du potassium gar le Petit Rouge 30

III . 3 . 2 : Gros Rouge ( variete 2 ) 31

III . 3 . 2. 1 : Effet des traitements 31
III .
3 . 2. 2 : Comparaison on statistique des moyennes des tnaitements

sur le Gros Rouge 32

III . 3 . 2. 3 : Effet du potassium sur le Gros Rouge 33

III . 4 : Comparaison de h productivite des deux varlet& 33
III. 5 : Ebauche de rentabilite pour la production du haricot commun local 34

CONCLUSION 36

BIBLIOGRAPHIE 38

ANNEXES 42

Tableau 1 : Besoins climatiques du haricot

Tableau 2 : Besoins edaphiques du haricot

Tableau3 : Types de varidtes renconinles a l'Ouest et leurs rendements

Tableau 4 : Type d'engrais simples et coat de runite fertilisante y afferent& au march& de Dschang .

Tableau 5 : Principales caracteristiques morphologiques des deux variagis de haricot

Tableau 6 : Resultat synthetique de l'analyse de variance des variables intcrvcnues pendant l'essai

Tableau 7 : Resultat synthetique de l'analyse de variance de l'effet des traitements , varietes pour les deux campagnes

Tableau 8 : Comparaison statistique des moyennes de traitements de l'espike pendant les deux campagnes

Tableau 9 : Resultat synthetique de l'effet du potassium sur l'espike pendant les deux campagnes

Tableau 10 : Comparaison statistique des moyennes de l'effet du potassium sur l'espêce pendant les deux campagnes .

Tableau 11 : Resultat synthetique de l'analyse de variance de l'effet des traitements sur le Petit Rouge pendant les deux campagnes

Tableau 12 : Comparaison statistique des moyennes des traitements stir le Petit Rouge pendant les deux campagnes

Tableau 13 : Resultat synthetique de l'analyse de variance de reffet du potassium sin- le Petit Rouge pendant les deux campagnes

Tableau 14 : Comparaison statistique des moyennes des traitements de potassium sur le Petit Rouge pendant les campagnes .

Tableau 15 : Resultat synthetique de l'analyse de variance de I'effet des traitements sur le Gros Rouge pendant les deux campagnes

Tableau 16 : Comparaison statistique des moyennes des traitements stir le Gros Rouge pendant les deux campagnes

Tableau 17 : Resultat synthetique de l'analyse de variance de Pellet du potassium =- le Gros Rouge pendant les deux campagnes

Tableau 18 : Comparaison statistique des moyennes des traitements de potassium stir le Gros Rouge pendant les deux campagnes

C. I . A . T. : Centre International de l'Agriculture Tropicale.

C.T.I.F.L. : Centre Technique Interprofessionnel des Fruits et Legumineuses.

F.A.O. : Food and Agricultural Organisation

I . R .A .D. : Institut de la Recherche Agricole Pour Le Developpement.

I . R .A .F . : Institut de Recherches Agricoles et Forestières.

J .A .S . : Jours Aprês Semis.

P .R .D . F .B . : Projet de Recherche, Developpement et Formation de BAFOU.

P .11 .P . 0 . : Projet des hauls Plateaux de l'Ouest.

Annexe 1 : Frequence des principales legumineuses par departement dans la Province de l'Ouest pour les deux campagnes agricole.

Annexe 2 : Resultats d'enquetes menses sur le haricot commun dans le marche de Dschang. ( Du 15 mai au 06 Aoiit 1998 )

Annexe 3 : Description du profit du sot de l'essai

Annexe 4 : Dispositif experimental.

Annexe 5 : Vue aerienne des blocs experimentaux.

Annexe 6 : Resultats d'analyse des blocs.

Annexe 7 : Ebauche de rentabilite des engrais dans la production de l'espece

Annexe 8 : Ebauche de rentabilite des engrais dans la production du Petit Rouge

Annexe 9 : Ebauche de rentabilite des engrais Bans la production du Gros Rouge

Introduction

Le haricot commun ( Phaseolus vulgaris ) est une plante annuelle appurtenant a la grande famine des legumineuses . Elle occupe une place importante dans l'alimentation des populations rurales et citadines . Une enquete menee par le PHPO (1981 ) a monlre que la frequence de cette legumineuse dans les champs des paysans etait três grande dans chacun des cycles de cultures de l'annee . Le Tableau ( en annexe 1) en est une illustration .

Bien que les chiffi-es qui y sont contenus ne soient pas recents , t7 serail etoimant que ces demiers se modifient dans le seas de la diminution car par rapport a l'accroissement de la population et au pouvoir d'achat actuel des paysans , it nous semble la source de proteins la moires cliere

Le haricot commun , de par l'engouement suscite aux populations de l'ouest
Cameroun , pourrait constituer une importante source de revenus pour le paysan . En plus de ses teneurs en proteins ( 22% ) , lipides ( 1,6% ) et glucides ( 57,8%) a l'etat sec (purseglove , 1984 ) , it pent donc trouver sa place dans le combat de nos populations contre la malnutrition et la pauvrete

Dans les marches de l'ouest Cameroun , les varietes de haricot les plus vendus sont les varietes locales ( plus de 60% au marche de Dschang) Ceci indique que , ce sont probablement les varietes les plus cultives . En vue d'aider le paysan de 1'Ouest mieux produire , it se pose le problême de savoir qu'elle est la reponse de ces varlet& locales par rapport a l'usage des engrain qui content actuellement chers . Cette utilisation se justifie-t-elle sur un des sols repute chimiquement pauvre et *es represents dans la province de l'Ouest ?

Une enquéte reaksee au marche de Dschang aipprês des revendeurs et producteurs a revels que les quantites d'engrais utilisites par ces demiers etaient tres imporiantes , defiant les limites de leur rentabilite . Lorsque utilises , Purée pouvait s'appliquer de 292 a 1461 kg /ha et le 20-10-10 de 337 a 1686 kg /ha . Cette utilisation abusive d'engrais dans les cultures vivrferes etait dela signal& par ducret et grangeret ( 1986 ) qui estimaient une utilisation moyenne / ha de 144N , 72P ,et 72K . En dehors de leur rentabilite , ces grandes quantites d'engrais utilisees ne representent--elles pas une menace pour l'environnement ?

La presente etude s'est basee sur deux varietes de haricot common local : Meringue Rouge ( Petit Rouge ) ;

Panmekou ( Gros Rouge ) ;

Cette etude s'est realisde sur deux campagnes de culture successives (1997-1998). L'objectif principal de l'etude est de determiner dans les conditions climatiques et edaphiques de la province de l'Ouest - Cameroun :

- La meilleure formulation de fumure minerale ( NPK ) pour la culture du haricot commun local sur un oxisol,

- La variete la plus productive,

- Une ebauche de l'analyse de rentabilite des engrais sur la production au niveau de l' espece et des deux varietes,

afm d'arneliorer les rendements aupres du paysan et probablement leur pouvoir d'achat

L'efficacite de la fertilisation est fortement conditionnee par la nature du sol et le climat . C 'est pour cette raison que selon adams et al ( 1985) , les travaux sur la fertilisation sont generalement specifiques a une region donee. Ceci justifie la delimitation de noire zone d'etude

--a

sommaire suivant






La Quadrature du Net