WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

SOA : Définition, Utilisation dans le monde de la banque et méthodologie de test

( Télécharger le fichier original )
par Cédric MORA
IFIPS - Maison de l'ingénieur - Spécialité informatique 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CONCLUSION

Ce document permet de comprendre les principes d'une architecture SOA et de mettre en évidence les points qui en font sa particularité : tous les avantages apportés par cette architecture en termes de souplesse et de facilité d'évolution complexifient la méthodologie de test. On comprend alors qu'on ne peut pas aborder les tests de la même manière qu'une application classique. Pour créer un plan de tests, il faut donc avoir en tête tous les problèmes évoqués précédemment mais aussi comprendre ce qu'il y a d'unique dans l'architecture. Ainsi, s'ajoutent en plus les spécificités du monde de la banque : multiplateforme, multi environnement, multi technologie, ...

Le point important est bien sûr de d'impliquer les équipes de tests dès la phase de conception de l'architecture SOA : prévoir l'approche de tests lors de la définition des besoins et ne pas avoir des surprises à la fin au niveau performance ou sécurité. Il y a beaucoup d'éléments dans l'architecture SOA et il n'est pas forcément possible de tout tester : il faut ainsi savoir ce qui y est important et ainsi satisfaire tous les engagements pris lors de la conception de l'entreprise.

Les applications basées sur SOA évoluent constamment et il est nécessaire de pouvoir passer rapidement des scripts de tests permettant de tester toutes les fonctionnalités. Il est bien sûr important d'utiliser des outils, avec une interface Homme Machine facilement utilisable, qui permettent de tester les aspects uniques des applications SOA qui sont sans interfaces graphiques et où il y beaucoup d'échanges de messages. Aucun outil ne peut satisfaire toutes les applications, environnements et tests possibles : il faut donc se construire une solution adaptée en n'hésitant pas à utiliser différents logiciels.

Si la qualité est au coeur de l'architecture SOA, toutes les possibilités offertes pourront être utilisées.

ANNEXES

CICS - DÉTAILS

Comparaison entre les différentes couches de CICS et J2EE :

COBOL - EXEMPLE DE RÉUTILISATION EN TANT QUE WEB SERVICE AVEC LES LOGICIELS ACUCORP

Il est possible de transformer le programme Cobol en service web. Ici, un exemple avec les logiciels de l'entreprise Acucorp (fournit un moyen d'invoquer un programme Cobol, génération d'un fichier WSDL à partir des spécifications, génération d'une interface permettant d'appeler le service, outils donnant des informations statistiques pendant l'exécution, ...).

LE MODÈLE DE TEST « ONSITE - OFFSHORE »

Le modèle de test « Onsite - Offshore », qui permet d'externaliser les procédures de tests, est très utilisé. Le client est donc « Onsite » (à gauche) et l'entreprise ou service dédié aux tests est « Offshore » (à droite).

On peut imaginer qu'une petite équipe travaillerait chez le client alors qu'une plus grande serait à l'extérieur. L'équipe chez le client fournit alors une interface avec le client et coordonne le travail externe, et l'équipe externe peut exécuter tous les cas de tests et rapporter tous les défauts.

précédent sommaire suivant


















World Family Special Ops of the Day: