WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impact socio-économique du micro crédit


par Kayaye ADAM ABAKAR
Université de Ngaoundere (Cameroun) - Licence 2007
  

précédent sommaire suivant

ABREVIATIONS

· ADIS : Association pour Développement Intégré au Sahel

· FOSAP : Fonds de Soutien des Activités en matière de population

· IMF : Institution de Micro Finance

· AGR : Activités Génératrice des Revenus

· MPE : Micro et petites Entreprises

· COOPEC : Coopérative d'Epargne et de crédit

· CLAC : Centre de lecture et d'Animation Culturel

· CNAR : Centre National de recherche Scientifique

· MF : Micro Finance

MAO

CARTE DE LOCALISATIONDE LA ZONE D'ETUDE

Source : CNAR

INTRODUCTION GENERALE

Le Tchad est un pays d'agriculture et d'élevage mais avec la sécheresse et les événements socio-économiques qu'a connus le pays, la plupart de la population a perdu son travail.

Pour vivre, faute de travail, les couches défavorisées sont condamnées à exercer une activité génératrice de revenus. Malheureusement, par manque de capitaux, cette activité ne peut se développer et devient, de ce fait, une activité de survie, hypothéquant ainsi la participation de ces couches défavorisées de la population au développement économique.

A travers le monde, des institutions spécialisées dans le micro financement semblent apporter une réponse à cette problématique depuis bientôt dix ans. Le Tchad a bénéficié de cette évolution bien que son action ait été circonscrite. Il est à remarquer que les institutions qui opèrent dans la micro finance au Tchad ont adopté chacune une démarche qui lui est propre. Malgré le travail de ces institutions, les besoins insatisfaits sont énormes. Le crédit est primordial pour les populations défavorisées dans leur lutte contre la pauvreté.

Pour soutenir ces populations dans leur lutte, le Gouvernement a négocié et obtenu un crédit de l'IDA (N° 2692 CD) courant 1995 destiné à financer le "Projet de lutte contre le Sida (PPLS)". Celui-ci vise à aider le Gouvernement à appliquer la stratégie à long terme en matière de population et à soutenir le plan à moyen terme/ 1995 - 1999 (PMT2). Ce projet fournirait un appui aux politiques et investissements visant à :

o Renforcer les capacités dont dispose le pays pour mettre en exécution la politique de population ;

o Renforcer les capacités du pays pour endiguer la propagation des VIH/SIDA ;

o Mettre en place un programme de marketing social pour promouvoir l'utilisation des préservatifs.

Comme stratégie pour améliorer la qualité de vie de la population et pour combattre la propagation du VIH/SIDA, le Gouvernement du Tchad, avec l'appui de la Banque Mondiale, a mis en place le Fonds de Soutien aux Activités en Matière de Population (FOSAP). Le FOSAP a été créé pour financer les ONG dont les activités sont en relation avec les problèmes de la population.

Dans le cadre de la présente étude, nous avons porté notre choix sur les activités de micro crédit exercés par les femmes de Mao, financée par le FOSAP.

Le micro entrepreneur du Tchad, en particulier les femmes, ont eu peu d'accès au crédit formel ou informel et le secteur de la micro finance est demeuré très faible.

La présente étude va tenter d'évaluer l'efficacité du micro-crédit pour déterminer si le programme a un impact socio-économique sur la population-cible.

Il convient donc, dans le développement de cette étude, d'étudier d'une part, les institutions de micro crédit et, d'autre part, les facteurs entravant la réussite des activités génératrices de revenus. Ainsi notre travail se subdivise en deux parties. La première partie analysera l'analyse théorique et la deuxième portera sur l'analyse du terrain.

précédent sommaire suivant