WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche comparé de la prévalence du VIH SIDA chez les femmes primipares et multipares

( Télécharger le fichier original )
par François ABALIKUMWE
Université libre de Kigali - Licence en démographie 2007
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITE LIBRE DE KIGALI (U.L.K)

FACULTES DES SCIENCES SOCIALES

DEPARTEMENT DE DEMOGRAPHIE

B.P2280

KIGALI

APPROCHE COMPAREE DE LA PREVALENCE

DU VIH/SIDA CHEZ LES FEMMES PRIMIPARES

ET MULTIPARES.

Cas de l'hôpital de District de MUHIMA

2006 - 2007

Mémoire présenté et défendu en vue de

L'obtention du grade de Licencié en Démographie

Par : ABALIKUMWE François

Directeur : CCA GASAFARI Willy

Kigali, novembre 2007

PRELUDE

L'art est long,

La vie est brève,

L'occasion fugitive,

L'expérience incertaine,

Le jugement difficile.

(Hippocrate, 4-3eme Siècle Av.J.C)

La nature est probabiliste,

L'information incomplète,

Les ressources limitées,

Les résultats essentiels.

(Frazier, 1980,)

DEDICACE

A Dieu tout puissant, notre chef, créateur de l'univers,

visible et Invisible,

A nos parents, qui ont guidé nos premiers pas,

A notre regrettée tante Espérance,

A nos regrettés frères, RYAVUZE, et SAYARWO,

A notre regrettée soeur MARUMBA,

A vous NTAKIRUTIMANA,

A tous nos collègues de promotion,

A tous nos amis (es) proches et lointains.

REMERCIEMENTS

Le présent travail est le fruit d'un couronnement d'efforts des plusieurs personnes tant physiques que morales sans lesquelles il n'aurait pas été réalisé.

Nous avons donc l'occasion à sa fin d'exprimer nos vifs remerciements à toutes ces personnes sans lesquelles il n'aurait pas vu le jour.

Nous trouvons ici l'occasion de remercier également tous les personnels et tous les professeurs de l'ULK, et de manière particulière le CCA GASAFARI Willy, pour son encadrement et surtout sa disponibilité.En fin, à vous toutes les personnes qui ont agrémenté notre séjour à l'ULK, en Particulier le CCA INTERAYAMAHANGA Reverien et les camarades avec qui on a partagé les problèmes académiques.

Nos vifs remerciements s'adressent également à M. André, au Dr Innocent, Dr François, Dr Emile, Dr Pierre, Dr Alphonse, Dr Leonard, Dr Senyana, Dr Sixbert, Dr Joseph, Dr Jannecke, Dr Roland, Dr Paul, Dr Thomas, Dr Uzziel, Dr Steven, Melle Yvonne, et M Irène.Nous disons également grand merci à tout le personnel de l'Hôpital de MUHIMA, ainsi que toutes les femmes qui ont participé à cette étude.

ABALIKUMWE FRANCOIS

SIGLES ET ABREVIATIONS

AIDS : Acquired Immuno Deficiency Syndrome

CCC : Communication pour Changement de Comportement

CDV : Centre de Dépistage Volontaire

CHUK : Centre Hospitalier Universitaire de Kigali

CPN : Consultation prénatale

HIV : Human Immunodeficiency Virus

IEC : Information, Education, Communication

IST : Infection Sexuellement Transmissible

PMTCT: Prevention of Mother to Children Transmission

TRAC: Treatment and Research AIDS Center

U LK: Université Libre de Kigali

UNFPA: United Nations for Population Agency

VCT: Voluntary Counseling and Testing

WHO: World Health Organization

LISTES DES TABLEAUX ET DES FIGURES

TABLEAUX...............................................................................................v

Tableau 1 : Les résultats d'une enquête menée en 2000 sur l'information ..............27

Tableau 2 : Estimation des principales voies de transmission du VIH/SIDA............30

Tableau 3 : Répartition des enquêtées selon l'âge.............................................37

Tableau 4 : Répartition des enquêtées selon le poids.....................................,,,,,38

Tableau5 : Répartition des enquêtées selon la taille............................................39

Tableau6 : Répartition de la Parité et de la Séroprévalence des enquêtées.............40

Tableau7 : Répartition des enquêtées selon l'âge au 1er événement........................42

Tableau8 : Répartition selon l'intervalle protogénésique et intergénésique..............43

Tableau9 : Répartition de nos enquêtées selon leur intervalle protogénésique...........44

Tableau10 : Répartition des enquêtées selon leur état matrimonial ........................45

Tableau 11 : Répartition de la séroprévalence des enquêtées...............................46

Tableau 12 : Répartition du personnel médical faisant la CPN et le VCT................. 47

Tableau 13 : Niveau d'instruction des enquêtées.................................................49

Tableau14 : Répartition suivant la profession des enquêtée..................................50

Tableau 15 : Répartition suivant le revenu mensuel des enquêtées........................51

Tableau16 : Répartition suivant le logement des enquêtées...................................53

Tableau 17 : Répartition des comportements néfastes des enquêtées......................54

Tableau 18 : Répartition suivant le Type de mariage des enquêtées........................54

Tableau19 : Répartition sur la situation de vie en union des enquêtées....................56

Tableau 20 : Répartition sur l'infidélité des partenaires des enquêtées .....................56

Tableau21 : Répartition suivant des Infections Sexuellement Transmissibles............57

Tableau 22 : Répartition suivant la religion des enquêtées....................................59

Tableau 2 3 : Répartition suivantl'entite administrative des femmes enquêtées.........60

Tableau 24 : Répartition suivant la migration des femmes enquêtées......................61

Tableau25 : Réponses des femmes sur l'utilisation du condom............................64

Tableau26 : Réponses sur l'accès aux condoms masculins selon les enquêtées.......64

Tableau27 : Réponses sur la disponibilité du condom selon le personnel médical......65

Tableau28 : Réponses sur la décision d'utiliser le perservatif................................66

Tableau29 : Réponses sur l'utilisation des moyens de limiter les naissances .............68

Tableau30 : Réponses sur les méthodes de limite les naissances............................70

Tableau31 : Réponses sur l'intention d'utiliser les moyens de limiter les naissances...71

Tableau 32 : Réponses sur les méthodes prévues de limiter les naissances .............72

Tableau 33 : Réponses sur la parité et la survie des femmes enquêtées..................73

Tableau34 : Réponses sur l'état de circoncision des partenaires des enquêtées .........75

Tableau 35 : Réponses sur la protection du VIH/SIDA des sujets déjà circoncis........75

Tableau36 : Réponses sur la circoncision et la protection du VIH SIDA en général.....76 

Tableau 37 : Répartition des réponses sur le canal d'information du VIH/ SIDA.........78

Tableau 38 : Evaluation sur la voie de contamination du VIH/SIDA à l'enfant ............80

Tableau39 : Situation du Dépistage Volontaire avant et âpres le mariage..................81

Tableau 40 : Evaluation sur l'utilisation des antirétroviraux aux enquêtées ................81

LISTES DES FIGURES

Figure1 : Estimation des patients vivants avec le VIH SIDA, en 2006.................16

Figure2 : Nombres de nouveaux cas infectées par le VIH SIDA, en 2006................17

Figure 3 : La prévalence du VIH SIDA selon l'Age en Afrique Subsaharienne ...........31

Figure4 : La séroprévalence de VIH SIDA selon l'âge de la 1 ère grossesse.............. 32

Figure5 :La séroprévalence de VIH SIDA selon l'age aux premiers rapports sexuels..33

TABLE DES MATIERES

i. Prélude................................................................................................i

ii. Dédicace............................................................................................. ii

iii. Remerciements.................................................................................... iii

iv.Sigle et abréviations....................................................................................................iv

v. Listes des tableaux et des Figures................................................................v

vi. Table des matières................................................................................viii

INTRODUCTION GENERALE....................................................................1

1. CHOIX ET INTERET DU SUJET.................................................................1

1.1. Intérêt personnel........................................................................................................1

1.2. Intérêt académique..................................................................................1

1.3. Intérêt social..............................................................................................................1

2. DELIMITATION DU SUJET........................................................................2

2.1. Dans le temps.........................................................................................2

2.2. Dans l'espace..........................................................................................2

2.3. Dans le domaine......................................................................................2

3. PROBLEMATIQUE...................................................................................3

4. HYPOTHESES.........................................................................................5

5. OBJECTIFS.............................................................................................5

5.1. Objectif global..........................................................................................5

5.2. Objectifs spécifiques.................................................................................5

6. METHODOLOGIE.......................................................................................6

6.1. Les techniques.......................................................................................6.

6.1.1. Documentation......................................................................................6

6.1.2. Interview..............................................................................................6

6.1.3. Questionnaire.......................................................................................6

6.1.4. Observation..........................................................................................6

6.1.5. Echantillonage et population....................................................................6

6.1.5.1. Population..........................................................................................6

6.1.5.2. Echantillonnage..................................................................................6

6.2. Méthodes d'analyse ..............................................................................9

6.2.1. Analyse descriptive................................................................................9

6.2.2. Description analytique............................................................................9.

6.2.3. Comparaison........................................................................................9

6.2.4. Analyse systémique................................................................................9

6.2.5. Analyse statistique..................................................................................9

6.2.6. Dépouillement........................................................................................9

7. SUBDIVISION DU TRAVAIL......................................................................10

CHAPITRE1.CADRE THEORIQUE ET CONCEPTUEL......................................11

1.1. Définition des concepts...........................................................................11

1.2. Historique du VIH SIDA...........................................................................11

1.2.1. Dissémination pandémique et épidémique du VIH SIDA................................12

1.2.2. Dissémination épidémiologique du VIH SIDA au Rwanda..............................13

1.3. Mode de transmission.............................................................................14

1.3.1. Voie sexuelle........................................................................................14

1.3.2. Voie parentérale....................................................................................14

1. 3. 3. Voie verticale......................................................................................14

1.3.4. Voie du lait maternel..............................................................................15

1.4. Personnes vivant avec le VIH SIDA (PLWHA)................................................15

1.5. Diagnostic du VIH SIDA........................................................................18

1.5.1. Diagnostic biologique du VIH SIDA.........................................................18

1.5.2. Diagnostic clinique du VIH SIDA............................................................9

1.6. La Prévention et Traitement du VIH SIDA..................................................19

1.6.1. Principes généraux à observer pour la prévention du VIH SIDA...................20

1.7. Les conséquences du VIH SIDA en Afrique.............................................21

1.7.1. Les conséquences démographiques du VIH SIDA sur l'Afrique en général......21

1.7.2. Les conséquences démographiques du VIH SIDA chez les femmes .............22

1.7.3. Les conséquences économiques du VIH SIDA chez les femmes africaines......22

1.8. Les femmes et le VIH SIDA au Rwanda.......................................................23

1.9. La conception du VIH SIDA chez les femmes africaines..............................24

1.9.1. La conception du VIH SIDA par rapport au Genre .......................................24

1.9.2. La conception du VIH SIDA par rapport à la société ..........................................25

1.9.3. La conception du VIH SIDA par rapport à la politique ...................................26

1.9.4. La conception du VIH SIDA par rapport à la culture .....................................27

1.9.5. La conception du VIH SIDA par les femmes rwandaises ...............................27

1.9.6. La conception du diagnostic clinique du VI.................................................28

1.10. Les effets du VIH SIDA chez les femmes..................................................28

1.10.1. Les effets du VIH SIDA et la santé mentale chez les femmes..................... 28

1.10.2. Les effets du VIH SIDA sur la menstruation chez les femmes........................28

1.10.3. Les effets du VIH SIDA sur la grossesse chez les femmes...........................29

1.10.4. Les effets du VIH SIDA et ses interactions avec les infections génitales..........29

1.11. Les soins et traitement du VIH SIDA Chez les femmes...................................29

1.12. Epidémiologie du VIH SIDA chez les femmes ...............................................30

1.13.Présentation du Milieu d'étude...................................................................34

Conclusion partielle ...................................................................................36

CHAPITRE 2 : Analyse des facteurs et des comportements à risque au VIH.......37

2.1Introduction....................................................................................37

2.2. Les caractéristiques des enquêtées .................................................37

2.2.1. Age des enquêtées .....................................................................37

2.2.2. Poids des enquêtées ............................................................................38

2.2.3. Taille des enquêtées ............................................................................39

2.2.4. Parité des enquêtées ...........................................................................40

2.2.5. Age au 1er mariage,1ere grossesse,1er rapport sexuel.................................41

2.2.6 Etat matrimonial de nos enquêtées............................................................45

2.2.7.Le Statut sérologique rétrospective des partenaires......................................46

2.2.8 Situation des agents faisant la consultation prénatale....................................47

2.3.Facteurs influençant la séroprévalence du VIH SIDA chez les femmes...............48

2.3.1. L'influence des comportements sexuels à risque sur la prévalence du VIH......53

2.3.2.Facteurs socioculturelles..........................................................................57

2.3.3.Facteurs sociodémographiques.................................................................60

Conclusion partielle ....................................................................................62

CHAPITRE3 :Impact des mesures préventives et de l'IEC/CCC sur le VIH/SIDA...63

3.1. Introduction............................................................................................63

3.2. Les connaissances sur les moyens préventives de lutte contre le VIH/SIDA......63

3.2.1Les connaissances sur l'utilisation du condom (perservatif..............................63

3.2.2. Les connaissances sur l'utilisation des contraceptifs.....................................67

3 .2. 3. Les connaissances sur la circoncision et la protection contre le VIH SIDA ......74

3.3.Le concept d'Information--Education---Communication (IEC) ...........................77

3.3.1.Introduction .........................................................................................77

3.3.2.L évaluation de l' information donnée chez les femmes fréquentant la CPN.......77

3.3.3. L'information des femmes en ce qui concerne la transmission du VIH SIDA......79

3.3.4Information des femmes en ce qui concerne le CDV et les Antirétroviraux...........80

Conclusion partielle .......................................................................................82

CONCLUSION GENERALE ET SUGGESTIONS.................................................83

1.Synthèse du travail......................................................................................83

2.Suggestions...............................................................................................85

3.Perspectives des recherches futures................................................................85 BIBLIOGRAPHIE..........................................................................................86

Annexe......................................................................................................90

INTRODUCTION GENERALE

1. Choix et intérêt du sujet

En adoptant ce sujet, nous préconisons 3 Intérêts successifs :

1.1.: Intérêt Personnel

L'information sur la Prévalence du VIH SIDA chez les femmes primipares et celles qui sont multipares, ainsi que les activités, les services nationaux ou Internationaux ayant un lien avec la lutte du VIH SIDA nous semble très utile pour évaluer le risque posé à chaque société par le VIH.

Aussi, ce travail va m'aider à comprendre et analyser des connaissances acquises théoriquement et des découvertes variées, élaborées ou même rencontrées au cour de ce travail

1.2 : Intérêt académique et Scientifique

Ce travail est une obligation académique sanctionnant les théories acquises sur banc de l'école aux pratiques de la réalité du terrain. En plus, Il va inciter d'autres chercheurs à faire les mêmes recherches similaires dans ce domaine avec un temps raisonnable. Ce travail apporte de nouveaux outils scientifiques, démographiques et même des méthodes permettant aux actuels et futurs acteurs scientifiques de bien comprendre le problème du VIH SIDA, de chercher des solutions rentables de court, moyen, et long terme.

1.3 : Intérêt social

Il ouvrira les portes à d'autres chercheurs, prestataires, et d'autres acteurs soucieux de lutter contre le VIH/ SIDA au moyen de l'action éducative et préventive dans le système rwandais .Il contribue à la préoccupation majeure du pays de protéger les femmes primipares et multipares contre la pandémie du SIDA. Nos résultats permettront de diminuer la gravité de la propagation de l'infection chez les femmes et les coûts alloués au traitement.

2. : Délimitation du sujet

2.1 : Dans le temps 

Ce travail est conçu vers la fin de l'an 2006, l ; année qui coïncide avec le début de la mise en exécution des nouveaux programmes et stratégies de lutte contre le VIH SIDA chez les femmes, concernant les programmes de PMTCT, de PFet de Consultation Prénatale (CPN) au Rwanda.

L'année 2007 marque le déroulement de nos enquêtes, celles-ci traduisent la réalité du terrain dont les résultats figurant ici datent de l'année académique 2007, de Janvier 2007 au Juillet 2007

2.2 : Dans l'espace

Notre recherche se focalise sur la ville de Kigali, District de Nyarugenge, à l'Hôpital de District de Muhima, service du dispensaire qui s'occupe des femmes venues en consultation Prénatale.

2.3 : Dans le domaine

Ce travail cadre directement avec notre formation de démographie, car il concerne la démographie générale, la démographie sanitaire avec tous les phénomènes démographiques.

Notre travail se limite dans le domaine de la sociologie de la santé (SIDA chez les femmes primipares et multipares), aussi dans le domaine de la démographie (la morbidité, la mobilité spatiale, les mariages,....).Finalement, il traite les problèmes du VIH/SIDA, en combinant les domaines socio- économiques, socio culturelles, des facteurs socio démographiques ainsi que les phénomènes démographiques.

3. PROBLEMATIQUE

Depuis les années 80, le VIH SIDA s'est révélé en fait comme un problème de santé publique au niveau mondial.On estime que 39,4 millions de personnes (35,9-44,3 millions) vivent avec le VIH.Ce chiffre comprend 4 ,9 millions de personnes qui ont contracté le VIH en 2005, les jeunes de 15 à 24 ans constituent la moitié de toutes nouvelles infections dans le monde, la pandémie mondiale du SIDA a tué 3,1 millions de personnes au cours de l'année 2005. [ONUSIDA ; 2006]

A la fin 2006, Aubry rapporte qu'il est décédé 4.300.000 adultes et enfants ,530.000 enfants sont moins de 15 ans, soit 400.000 de plus en 2004. La prévalence du VIH SIDA est de 1% au niveau mondial, ainsi, il constitue la 1ere cause de mortalité en Afrique, la 4eme au niveau mondial.L'Afrique Subsaharienne étant la région du monde la plus frappée,elle ne compte pas moins de 70% des adultes et 80% des enfants infectés par le VIH au niveau mondial, ça équivaut à 28,5 millions de personnes vivant avec le VIH.

Toujours en Afrique Subsaharienne, les femmes représentent 55% des Patients vivant avec le VIH, au total, le SIDA a fait en Afrique plus de 17 millions de morts, et le Taux de prévalence montre que la tranche d'age la plus touchée est de 25-29 ans. [ONU SIDA ; 2003].

Au Cameroun, de 1986 -2000, on signale que la prévalence de l'infection à VIH chez les femmes enceintes primipares est passée de 0,5 -1,1% en moyenne à Yaoundé, avec un Taux de prévalence nationale de 6,8% des femmes infectées.

Les auteurs rapportent que le taux de transmission de l'infection à leurs enfants varie de 15-25% en Europe et les Etats Unies, 25-30% en Afrique, ce qui coïncide directement avec un taux de transmission de 30% remarqué au Cameroun, évalué approximativement à 20000 nouveaux nés infectés par an [MBURE,: 2006 :92]

On rapporte que la prévalence pour les femmes enceintes était de 22% en 1999, 30,2% en 2005, en Afrique du Sud et que l'espérance de vie en général est passée de 64 à 51 ans en 1990.

L'Afrique Centrale disposait les données insuffisants mais quand même la prévalence était estime à 4,9% en République Centrafricaine, chez les femmes fréquentant la Consultation Prénatale (CPN), de même pour l'Afrique de l'Est ou elle a passé de 13,7% en 1997 au 9,4% en 2002[AUBRY ,2006].

Quant au Rwanda, les 1ers cas ont été signalés en 1983 et durant cette période le nombre n'a cessé d'augmenter et la population à risque était les prostituées.

En1986, 17,8% des infections étaient Urbaines alors que 13% étaient rurales,ce qui est contraire en Uganda et la Tanzanie ou les populations rurales sont les plus infectées

[DALLABETTA ; 2000 :39].

Au Rwanda, 1% des adultes de 15-49 ans ont accès aux services de conseils et de test volontaire, moins de 10% seulement des femmes bénéficient actuellement des services dont l'efficacité est prouvée par la prévention de la Transmission au cours de la grossesse et de l'accouchement[ OMS, 2004 :6].Aujourd'hui, 10 millions de femmes sont séropositives dans le monde, les trois quarts qui vivent en Afrique, 60% sont des primipares alors que 40% sont des multipares [MITCHELL, 2004 :31].

En outre, les femmes africaines contractent le SIDA très tôt. D'après les travaux de chercheurs démographes de l'Afrique de l'Est, dans la tranche d'âge de moins de 20 ans, beaucoup plus des femmes primipares sont plus atteintes que des multipares.Entre 20 à 24 ans, le nombre de femmes multipares contaminées connaît un véritable pic, alors que les primipares sont peu atteintes. [AWA ,2004 :10]

D'après NYAUMA, 95% des femmes primipares affirment que l'homme qui utilise le perservatif est complètement protégé contre le VIH SIDA alors que 85% des multipares en ont confirmé .De même, 99% des femmes multipares affirment que l'abstinence est le seul moyen de prévention efficace contre le VIH SIDA, pourtant, 87,3% des femmes primipares insistent sur l'utilisation du condom comme moyen efficace de prévention [NYAUMA ,2003].

Cent pour cent des femmes multipares ont confirmé d'avoir entendu parlé le VIH/ SIDA avec ses moyens de prévention alors que 92% des femmes primipares l'ont seulement déclaré. La séroprévalence du VIH/ SIDA au Rwanda chez les femmes à l'âge de procréer était de 3 ,1%, ce qui est différent des femmes primipares ou la séroprévalence était estimé à 3 ,6%.[O.M.S ; 2002]

Ces chiffres et publications alarmant, nous ont poussé à nous poser des questions suivantes : -Quel serait les facteurs influençant la séroprévalence du VIH SIDA chez les primipares par rapport aux multipares ?

-Quel serait l'impact des mesures préventives, de l'information, de l'éducation, ainsi que la communication toutes préconisées pour lutter contre le VIH SIDA chez les femmes primipares et multipares ?

4: HYPOTHESES

Afin d'aborder ce sujet, nous avons formulé les hypothèses suivantes :

o La séroprévalence du VIH SIDA chez les primipares et multipares est influencée par des facteurs socio économiques, culturels, démographiques, et des comportements sexuels à risque

o Les mesures préventives et l'IEC sont des moyens primordiaux pour diminuer la séroprévalence du VIH SIDA chez les femmes primipares et ou multipares fréquentant la Consultation Prénatale

5 : OBJECTIFS

5.1. : Objectif global : L'objectif global que nous nous sommes fixé était d'

Ø Analyser la situation globale du VIH SIDA chez les Primipares vis-à-vis des multipares.

5.2. : Objectifs spécifiques : Nous avons formulé les objectifs suivants :

Ø Analyser les facteurs socio économiques favorisant la transmission du VIH chez les primipares et les multipares

Ø Analyser les facteurs socioculturelles, démographiques, ainsi que des comportements à risque favorisant la transmission du VIH chez les primipares et les multipares

Ø Analyser l'impact des mesures préventives,de l'IEC/CCC vis-à-vis de la séroprévalence chez les femmes primipares et multipares

Ø Déterminer la séroprévalence du VIH SIDA chez les primipares et les multipares.

Ø Proposer les suggestions

6. METHODOLOGIE

6.1. Les techniques 

Une technique est défini comme un ensemble des moyens et procèdes permettant au chercheur de rassembler des données et des informations sur son sujet de recherche [Rwigamba, 2000 :12]

6.1.1. Documentation 

Dans ce travail, s'informer est d'abord primordial, en faisant une lecture prolongée des ouvrages, des revues scientifiques ainsi que les textes électroniques qui nous intéressent, nous sommes parvenus à mieux comprendre et à déterminer le cadre théorique et conceptuel de notre recherche qui est l'investigation sur la prévalence du VIH SIDA chez les primipares et les multipares.

6.1.2. Interview 

Dans notre étude, la technique d'interview non structuré, semblable à une conversation simple entre nous l'enquêteur et l'enquêté, qui sont les femmes primipares et multipares est adoptée. Ceci est fait pour collecter les informations en rapport de nos investigations sur la prévalence du VIH SIDA chez les primipares et celles qui sont multipares.

6.1.3. Questionnaire 

Cette technique est utilisée dans presque toutes les recherches pour collecter les informations. Notre questionnaire s'adresse aux femmes primipares et multipares fréquentant la consultation prénatale de l'hôpital de MUHIMA.

Elle a été utilisée pour faciliter le dépouillement et a un avantage d'interroger un grand nombre des personnes dans peu de temps.

6.1.4. Observation 

La technique d'observation et d'interview va de paire, cette technique est très importante pour recueillir les données nécessaires à un travail de recherche scientifique. Elle est aussi adoptée dans nos recherches.

6.1.5. Population et échantillonnage

6.1.5.1. Population 

La population est définie comme l'ensemble des éléments par lesquels on aurait pu choisir l'échantillon, c'est-à-dire l'ensemble des éléments qui possèdent les caractéristiques qu'on veut observer. [HAINANT, et al ,1975 :33].

La population d'étude ou univers d'enquête est l'ensemble de groupes humains concernés par les objets d'enquête [MUCCHIELLI ,2004 :16].

La cible annuelle des femmes fréquentant l'hôpital de MUHIMA au service de consultation prénatale est de 3840 femmes (population desservie), la cible mensuelle s'élève à 3840/12 =320 femmes correspondant à notre univers.

6.1.5.2. Echantillonnage 

En général, c'est difficile de faire des observations sur toute la population, c'est pourquoi il est nécessaire de choisir un échantillon sur lequel doit porte une étude.«Personne ne peut étudier à fond l'histoire entière de tout le peuple, c'est en étudiant seulement les différentes parties que nous arriverons progressivement à une meilleure compréhension de la totalité» [BURY 1973 : 10].

La population mère de notre enquête sera donc constituée de 320 femmes fréquentant la Consultation Prénatale (CPN) le Lundi avant midi pour les nouveaux cas le Jeudi pour les anciens cas, au mois de Mai au juillet 2007.Comme nous ne pouvons pas mener une étude auprès de tous ces femmes, nous avons été oblige de déterminer l'échantillon par la formule d'Alain BOUCHARD.

Cette formule stipule que quand l'univers de la population est inférieur à 1.000.000 d'individus, on fait correspondre un échantillon de 96 individus étant donné une marge d'erreur de 10% et notre cas coïncide avec ceci.

La formule suivante est appliquée :

n

N.C = ----

1 + n

----

N

N : La taille de l'univers statistique

n : La taille de l'échantillon pour l'univers statistique

N.C : La taille de l'échantillon corrigé

Ainsi, nous aurons,

n nxN

N.C = ---- = ----

1 + n N+n

----

N

N.n

= ------

N+n

En remplaçant N et n par les valeurs respectives,

320X96

Nous obtenons  NC = ------

320+96

30720

NC= ------=74

416

La taille de l'échantillon corrigé est de soixante quatorze(74), et nous allons donc mener notre étude sur 74 femmes fréquentant la CPN Muhima.

6.2. Méthodes d'Analyse de ce travail :

6.2.1. Analyse descriptive 

Il s'agit de décrire la population concernée, les critères d'inclusion et d'exclusions, milieu d'enquête au point de vie géographique, démographique et économique.Notre étude est descriptive, transversale de type C.A.P. : Connaissance Attitude Pratique

6.2.2. Description analytique 

Apres la récolte des données brutes, le dépouillement provisoire, nous faisons une analyse approfondie pour donner une signification à toutes ces données, et faire la synthèse globale

6.2.3. Comparaison 

Cette méthode permet de comprendre certaines réalités socioprofessionnelles en les mettant en rapport avec d'autres réalités plus connues et semblables pour une meilleure comparaison dans le temps.

6.2.4. Analyse systémique 

Ici nous considérons le système et l'environnement de notre recherche, en observant les femmes enceintes et leur milieu environnant.

6.2.5. Analyse statistique 

Il s'agit d'une transformation des données quantitatives recueillies en données qualitatives, et vice versa selon le cas.Ces derniers sont présentés sous forme de tableau, diagramme ou autre. C'est aussi mesurer statiquement les résultats et avoir leur importance quantitative dans l'ensemble des données avant leur interprétation finale

6.2.6. Dépouillement 

Le dépouillement manuel et électronique est fait à l aide d'une machine calculatrice  et l'ordinateur ainsi que le contrôle des données dépouillées.

Nous avons exploité les résultats de cette enquête dans la partie relative au thème specifique.L'analyse des données nous a aidé à présenter la situation actuelle du VIH chez primipares et les multipares, ainsi que des recommandations qui figurent dans la présente étude.

7. SUBDIVISION DU TRAVAIL :

Ce travail est subdivisé en 4 parties essentielles :

Introduction générale : cette partie donne en général le point de vue de la recherche en question, en identifiant le pourquoi de ce sujet, l'intérêt attendu et la motivation de la recherche.

CHAPITRE 1 : Cadre conceptuel  et théorique: Il s'agit de la description complète de la maladie du point de vie origine, évolution au niveau mondial l'Afrique subsaharienne, au Rwanda, la situation chez les femmes en général, la situation chez les femmes Multipares et primipares.Autrement dit, c'est la revue de littérature de notre travail accompagnée d'une conclusion partielle.

CHAPITRE 2: Ce chapitre précisant les facteurs socioéconomiques, socioculturelles, sociodémographiques, ainsi que des comportements sexuels Influençant la séroprévalence du VIH SIDA chez les femmes primipares et multipares fréquentant la CPN. ; IL vérifie la première hypothèse

CHAPITRE 3: Il analyse l'impact des mesures préventives et des moyens utilisés pour informer, éduquer, communiquer, ainsi que d'autres techniques de lutter contre le VIH SIDA chez les femmes primipares et multipares. il vérifie la deuxième hypothèse.

Nous bouclons notre travail par une conclusion générale, donnant aussi quelques suggestions en rapport de nos investigations ainsi que des perspectives de recherche ultérieures.

sommaire suivant






La Quadrature du Net