WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Amélioration de la santé des population en zone urbaine: contribution du projet d'assainissement de Yaoundé à la promotion de l'hygiène et l'assainissement

( Télécharger le fichier original )
par Patrice Boulleys
pady - ingénieur genie sanitaire et environnement 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CONCLUSION GENERALE

Le présent rapport avait pour but de repertorier les activités de PHAS mise en oeuvre par le PADY, de décrire leur organisation et de proposer des solutions pour leur amélioration.

Plusieurs institutions sont responsables des questions d'hygiène et d'assainissement au Cameroun.De même, des lois et des décrets existent.Cependant des problèmes au niveau de leur application se posent. Ceux-ci sont conséquents à un travail non coordonné entre les différentes parties prénantes; une rédistribution des responsabilités entre plusieurs institutions, les résources financières peu disponibles, une faible implication des populations.

Les populations de la zone concernée par le projet font face aux problèmes de gestion des déchets solides, d'assainissement , d'accès à l'eau potable, de gestion des boues de vidange. La situation sanitaire est précaire. Le paludisme, la fièvre typhoide ,les diarrhées, la dysenterie amibienne sont les maladies les plus fréquentes. Les maladies liées à l'eau représentent 58,50% du taux de morbidité dans cette partie de la ville.

Pour améliorer la santé des communautés concernées, le PADY à eu recours au PHAS. La strategie consiste en: l'organisation des campagnes de sensibilisation des travailleurs sur le VIH/SIDA et des campagnes IEC sur la mobilisation contre l'insalubrité; la mise sur pied d'un Plan IEC et sa validation par les populations à travers les OCB; l'organisation des atéliers et des séminaires de renforcement des capacités à l'intention des OCB et des partenaires techniques; l'approche genre; l'amélioration de l'accès aux infrastructues communautaires de base à travers les activités de précollecte et de compostage.

Nonobsant cela, des critiques ont été faites. Il s'agit entre autre : de la non implication des personnels du MINSANTE; du retard de la campagne par rapport au projet ; du peu de temps alloué à la campagne IEC; de l'inexistence d'un véritable suivi des campagnes; d'une faible synergie entre les communes et le PADY; du faible interêt accordé à la gestion des eaux usées et l'eau de consommation; de l'absence du volet lutte anti-vectorielle intégrée ;de l'insuffisance des informations apportées par le projet pilote des déchets pour la mise en oeuvre de cette activité;

Nos propositions pour l'amélioration des échéances futures concernent: l'amélioration de l'AEP et la lutte anti-vectoriel dans la zone du projet; susciter une forte implication et un engagement plus conséquent des communes, l'insertion des centres de santé et des établissements scolaires dans les séminaires de renforcement des capacités et les campagnes IEC, un choix plus judicieux des pairs éducateurs et un meilleur suivi des activités de sensibilisation, d'éducation et d'information; une étude du marché du compost , réduction de l'intervalle de temps entre phase théorique et la phase pratique lors des séminaires entre autre.

De plus la prise en compte des recommandations de la dernière campagne parmi les quelles la mise à la disposition des populations des bacs à ordures aurait un impact positif sur les prochaines campagnes.

Nous recommandons d'étudier la possibilité d'organiser dans tous les quartiers les activités de précollecte et de distribuer les bacs à ordures. Le compostage ne devrait se faire que lorsque l'OCB avec la mairie manifestent son interêt pour la dite activité.

Ainsi , les fonds qui devaient être alloués à cette activité pourraient servir à l'amélioration de l'AEP , la distribution des moustiquaire imprégnées, la latrinisation ou la distribution du matériel de travail manuel à certains établissements des quartiers du projet. Ceci permettrait d'être plus efficace dans la lutte contre les maladies liées à l'eau d'une part et d'autre part de susciter une plus grande adhésion des populations au projet et le rendre plus durable.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy