WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La RDC et le processus d'intégration des pays des Grands Lacs comme voie de sortie de la crise sécuritaire régionale

( Télécharger le fichier original )
par Eric Ntumba Bukasa
ENA (France) - Mastère en Administration Publique 2008
  

précédent sommaire suivant

III. 2 La région des grands lacs et la CEEAC: un autre constat d'échec

Introduction

Créée en 1983, la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC) regroupait dans un ensemble régional l'Angola, le Burundi, la RDC, le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe, le Tchad, la RCA et le Rwanda. Le Rwanda s'est retiré de l'organisation en 2007.

Carte de la CEEAC62(*)

La CEEAC a pour ambition d'utiliser les atouts dont dispose l'Afrique centrale (ressources naturelles, potentiel énergétique, ressource forestière et agricole) pour promouvoir la coopération régionale et la création d'un marché commun.

Regroupant près de 100 millions d'habitants sur une superficie de presque 7 millions de kilomètres carrés, avec des atouts économiques considérables (9 pays producteurs de pétrole, la RDC dotée d'une richesse exceptionnelle en minerais et d'un potentiel énergétique capable d'alimenter tout le continent, la foret équatoriale et des cultures de rente), la CEEAC se voulait un ensemble de compétitivité globale capable de tirer profit de l'interdépendance de fait des marchés et des économies de ses Etats membres63(*).

Elle vise à contribuer activement à élever les niveaux de vie des populations locales et à maintenir la stabilité économique nécessaire au développement de la région grâce à une coopération harmonieuse.

La CEEAC s'est donnée le mandat de promouvoir le dialogue politique dans la région et d'établir des politiques sectorielles communes pour ses Etats membres. Devant la récurrence des conflits armés dans la région, elle s'est progressivement dotée de capacités de maintien de la paix et de prévention des conflits.

Depuis 1999, année de relance de l'organisation, des champs d'activités prioritaires ont été définis :

· Développer les capacités pour maintenir paix, sécurité et stabilité, conditions essentielles à un développement économique et social

· Développer une intégration physique, économique et monétaire

· Développer une culture de l'intégration africaine

· Mettre en place un mécanisme autonome de financement pour la CEEAC

Malgré ses ambitions, la CEEAC est loin d'arriver à son but. Elle demeure butée à des problèmes de fonctionnement en interne, une évolution lente de ses thèmes d'action, un manque de réalisations concrètes en matière d'intégration économique et des difficultés budgétaires.

Un des principaux problèmes de la CEEAC est aussi le fait qu'elle soit venue faire doublon à la Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC, ancienne UDEAC). L'Union Européenne a d'ailleurs conclu un accord financier avec les deux organisations en 2003 à condition qu'elles se fondent en une seule et même structure. Les 6 pays membres de la CEMAC sont aussi membres de la CEEAC et ces deux structures partagent, à tout le moins, les mêmes ambitions.

La CEEAC est un autre exemple d'une stratégie d'intégration africaine mal pensée et peu efficace, dispersant l'effort d'intégration dans une multitude d'organisation dont les champs d'action et les compétences se juxtaposent.

Malgré l'incorporation d'objectifs sécuritaires, la CEEAC n'a pas su s'imposer pour prévenir les différents conflits qui ont secoués la région. Elle a été très peu présente dans les efforts de pacification en tant qu'organisation régionale. Elle est actuellement présidée par Joseph Kabila, président de la RDC.

* 62 http://www.ceeac-eccas.org/index.php?rubrique=etats-membres&id=19, consulté le 2 mai 2008.

* 63 Mvomo Ella, « Intégration économique et instabilité politique en Afrique centrale », article tiré du journal Le Potentiel (2005)

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)