WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Système d'information et analyse de l'aide accordée au OEV au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Salomon Gottlieb MASSODA TONYE
Institut Sous-régionale de Statistique et d'Economie Appliquée - Ingénieur d'Application de la Statistique 2006
  

précédent sommaire suivant

II) Etude de la distribution des assistances par site

Aide à l'interprétation des boîtes à moustaches.

Il s'agit d'un graphique simple qui résume une série à partir de ses valeurs extrêmes ; de ses quartiles et de sa médiane.

Médiane : il s'agit du second quartile, qui correspond à la valeur qui permet de séparer la série en deux, de telle sorte qu'elle est supérieure ou égale à 50% des valeurs.

1erquartile : Correspond à la valeur de la série pour laquelle 75 % des observations lui sont supérieures.

3èmequartile : C'est la valeur de la série pour laquelle 25 % des observations lui sont supérieures.

Valeur aberrante : C'est une observation anormalement grande ou petite dans la série : il s'agit d'une valeur extrême de la série.

Une mesure de la dispersion peut être l'intervalle interquartile, qui est la différence entre le 3e et le 1er quartile. (Cf. Graphique A-4).

II.1) Analyse descriptive uni variée

Sur les 70 sites attendus, nous avons reçu des données de 41 sites. L'objectif est de grouper les sites suivant les types d'assistances reçues. Cela pourrait permettre de mieux apprécier la distribution des différentes assistances aux OEV.

Graphique 3 : Schéma représentant les boîtes à moustaches par type d'assistance reçu dans les sites

Source : CNLS/GTC, nos travaux

On constate une grande disparité entre les sites en ce qui concerne les assistances sanitaire et psychologique. Les assistances juridique et vestimentaire sont sans doute celles qui ont été le moins accordées aux OEV. Avec cependant des régions qui en ont reçu de façon plus que satisfaisante par rapport à l'ensemble des sites. Ainsi, pour l'assistance juridique, les régions suivantes ont obtenu un nombre d'assistance largement au dessus de la moyenne (VINA, MAYO BANYO, MBAM et KIM et Yaoundé 2). S'agissant de l'assistance vestimentaire, on peut qualifier de privilégiées, les régions suivantes : Douala 3, Douala 5, Douala 6 ; Dja et Lobo. En ce qui concerne l'assistance scolaire et l'assistance alimentaire, on observe le même niveau de dispersion. Ce sont les assistances qui ont été les plus distribuées aux OEV. Certaines indications sur les assistances vestimentaire et juridique nous font croire que les assistances ont été distribuées en fonction des régions. En effet, les sites dont les OEV ont le plus obtenu une assistance vestimentaire, sont majoritairement de la province du Littoral

(4 sur 5). De plus, 50 % des sites dont les OEV ont eu un niveau d'assistance supérieur à la moyenne sont localisés au Centre et le reste dans l'Adamaoua. Aussi, dans le but de vérifier cette hypothèse, nous allons représenter les sites en fonction du type d'assistance afin d'en dégager des regroupements homogènes.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)