WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Sémiologie de la poésie orale bamiléké: le cas des louanges pour jumeaux chez Yèmba

( Télécharger le fichier original )
par Albert Etienne TEMKENG
Université de Dschang - DEA d'études africaines. Option Littérature orale 2003
  

précédent sommaire

CONCLUSION

Au total, voilà le cheminement à suivre pour connaître et comprendre les louanges pour jumeaux, un cheminement qui permettra d'associer toutes les sciences ci - dessus convoquées pour « reconstruire l'ensemble des opérations par lesquelles une oeuvre s'enlève du fond opaque du vivre, de l'agir et du souffrir, pour être donnée à un lecteur qui la reçoit et ainsi change son agir».54(*) Il s'agira en dernier ressort d'aboutir à une herméneutique des louanges pour jumeaux pouvant rendre compte des modes de vie et de la vision du monde des Yémba.

Un tel cheminement nous permettra à terme de valoriser le caractère poétique et littéraire des louanges pour jumeaux, en voyant concrètement le poids qu'elles ont sur la vie quotidienne des Yémba. Il permettra de valoriser cette richesse de notre patrimoine culturel en puisant aux sources de l'anthropologie, de l'ethnologie, de l'ethnolinguistique, de la sociologie, de la sociolinguistique, de la sémiologie ethno-culturelle,... pour étayer les bases formelles de la signification desquelles se dégagent les thèmes fondateurs et les idéologies constitutives de la culture yémba.

Cette entreprise est exaltante certes. Mais, ce serait un signe de légèreté si nous perdons de vue toutes les difficultés qui peuvent être les nôtres dans sa réalisation. Comment négliger la vastitude de notre champ d'investigation ainsi que la multiplicité de dialectes qui le caractérisent ? Comment ne pas prendre en compte les difficultés de transcription et de traduction des textes oraux fortement ancrés dans la culture ? Comment... ? Comment... ? Autant de difficultés parmi tant d'autres qu'il faudra résoudre pour donner à l'étude toute sa consistance.

Bibliographie

I. oeUVRES LITTERAIRES

ABDOULAYE (O. D.) ;

1988 : MBOOKU, poésie peule du Diamaré, Paris, l'Harmattan.

AWOUMA (J-M.) et NOAH (J.I.) ;

1976 : Contes et fables du Cameroun : initiation à la littérature orale,

Yaoundé, CLE.

DIABATE (M.M)

1997 : Janjon et autres chants populaires du Mali, Paris, Présence Africaine.

ENO BELINGA (S.M.) et MINYONO NKODO (M.F.) ;

1978 : Poésies orales, Issy les Moulineaux, Saint Paul, Collection

Les classiques africains.

KAYO (P) ;

1968 : Chansons populaires bamiléké, Yaoundé, Saint Paul.

MANGA BEKOMBO (P) ;

1993 : La fantastique histoire de Djéki-la-Njambé, Paris, Classiques africains.

MAPANJE (J.) et WHITE (L.) ;

1983 : Oral poetry from Africa : an anthology, New-York, Essex, Longman.

NGANDU NKASHAMA (P.) et MAGNIER (B.),

1986 : L'Afrique noire en poésie. Paris, Gallimard.

SENGHOR (L.S) ;

1964 : Poèmes, (Réed 1974), Paris, Le Seuil.

TAMSIR NIANE (D)

1960 : Soundjata ou l'épopée mandingue, Paris, Présence Africaine

II. OUVRAGES METHODOLOGIQUES

BEAUD (M) ;

1994 :L'art de la thèse, Paris, Editions « La Découverte », 1ère éd 1985.

CAUVIN (J) ;

1980 : La parole traditionnelle, Issy les Moulineaux, Saint Paul,

Les Classiques africains.

DERIVE (J) ;

1975 : Collecte et traduction des littératures orales, Paris, SELAF.

GOROG-KARADY (V.) ;

1992 : Bibliographie annotée : Littérature orale d'Afrique noire, Paris,

Conseil International de la langue française. (CILF), 2831 titres.

ONGOUM (L-M.) et TCHEHO (I.C.),( sous la direction) ;

1989 : Littérature orale de l'Afrique contemporaine : Approches théoriques et pratiques, Actes du colloque international de Yaoundé du 28 Janvier au 1er Février 1985, Yaoundé, projet GELPH.

SEYDOU (C) ;

1997 : Bibliographie générale du monde peul, Niamey, Etudes nigériennes.

TADADJEU (M) et SADEMBOUO (E) ;

1984 : Alphabet général des langues camerounaises. Yaoundé, SOPECAM.

TALA KASHIM (I.) ;

1986 : A field guide to oral literature, Limbé, Nooremac.

1987 : Orature : a research guide, Yaoundé, CEPER

VANSINA (J.) ;

1973 : La tradition orale et sa méthodologie, Paris, UNE

III. OUVRAGES CRITIQUES

ADAM (J.M.) ;

1976 : Linguistique et discours littéraire, Paris, Larousse.

ADAM (J.M.) et PETIT JEAN (A.) ;

1994 : Texte descriptif : Poétique historique et linguistique textuelle, Paris, Larousse..

ARMENGAUD (F.) ;

1985 : La pragmatique, Paris, PUF, Que sais-je ?

ARRIVE (M.), GADET (F.) et GALMICHE (M.) ;

1986 : La grammaire d'aujourd'hui, Paris, Flammarion.

AUSTIN (J-L.) ;

1970 : Quand dire c'est faire, Paris, Le Seuil.

AWOUMA (J. M.) ;

1970 : Littérature orale et comportements sociaux : étude littéraire et socioculturelle des proverbes et contes bulu du Sud-Cameroun, Paris-Sorbonne.

BARTHES (R.) ;

1957 : Mythologies. New-York, Hiel et Wang.

1972 : Le degré zéro de l'écriture suivi des Nouveaux essais critiques, Paris, Le Seuil (1ère éd 1953)

BATESON (G.) ;

1980 : Vers une écologie de l'esprit, Paris, Le Seuil.

BATESON (G.) et al.

1981 : La nouvelle communication, (Textes recueillis et présentés par Y, WINKIN). Paris, Le Seuil, Collection « Points ».

BAYLON (C.) et FABRE (P.) ;

1975 : Initiation à la linguistique, Paris, Fernand Nathan.

BENVENISTE (E.) ;

1966 : Problème de linguistique générale T1, Paris, Gallimard

1974 : Problèmes de linguistique générale T2, Paris, Gallimard

BERTHOUD (A-C.) ;

1996 : Paroles à propos : Approche énonciative et interactive du topic, Paris, Ophrys.

BOLE BUTAKE et DOHO (G.) (sous la direction de) ;

1988 : Le théâtre Camerounais, Yaoundé, CEPER.

BONNARD (H.) ;

1981 : Procédés annexes d'expression, Paris, Magnard.

BOUELLET (R.S.) ;

1983 : Littérature orale et avenir, Yaoundé, SOPECAM.

BRONCKART (J.P.) ;

1985 : Le fonctionnement des discours, Paris, Neuchâtel,

CAPELLE (G.) et ROULLAND (D.) ;

1982 : C'est facile à dire, Paris, Hâtier, F.L.E.

CALAME-GRIAULE (G.) ;

1963 : L'art de la parole dans la culture africaine, Paris, Présence Africaine.

1965 :Ethnologie et langage : la parole chez les Dogon, Paris, Gallimard.

1969-1974 : Le thème de l'arbre dans les contes africains, 3 volumes, Paris, SELAF.

1977 : Langage et cultures africaines, essais d'ethnolinguistique, Paris, MASPERO.

CALVET (L-J.) ;

1974 : La tradition orale, Paris, PUF, Que sais-je ?

CERVONI (J.) ;

1987 : L'Enonciation, Paris, PUF.

CHEVALIER (J-C.) et al ;

1964 : Grammaire Larousse du français contemporain, Paris, Larousse.

CHEVRIER (J) ;

1984 : Littérature nègre, Paris, Armand Colin

CHOMKY (N.) ;

1971 : Aspects de la théorie syntaxique, Paris, Le Seuil.

COLLECTIF ;

1977 :Mythe et littérature africaine, Actes du Colloque afro-comparatiste

de Limoges, Société française de littérature comparée, Mai. COLLECTIF

COLLECTIF (F.L.S.H.-Université de Yaoundé) ;

1985 : Comment peut-on être littéraire ?, Yaoundé, Université de Yaoundé.

CONSTANTINI (M) et DARRAULT - HARRIS (I.) ;

1996 : Sémiotique, Sémiologie, Discours : du corps présent au sujet énonçant, Paris, l'Harmattan.

COSSUTA (F.) ;

1989 : Eléments pour la lecture de textes philosophiques, Paris, Bordas.

COURTES (J) ;

1991 : Analyse sémiotique du Discours ; De l'énoncé à l'énonciation, Paris,

Hachette, Collection H.U. Linguistique

DANON-BOILEAU ;

1987 : Enonciation et référence, Paris, Ophrys, Coll. « l'homme dans le langage ».

DE GREVE (C);

1995:Eléments de littérature comparée II.Thèmes et mythes, Paris,

Hachette.

DELOFFRE (F.) et HELLEGOUARCH (J.) ;

1988 : Eléments de linguistique française, Paris, SEDES.

DOBROVIE - SORIN (C.) ;

1985 : Actes de langage et théorie de l'énonciation, Université de Paris VII, Collection Era.

DUCHET (C.) ;

1979 :Sociocritique, Paris, Nathan Université.

DUBOIS (J.) ;

1967 : Grammaire structurale du français : le verbe, Paris, Larousse, Coll. « Langue et Langage ».

DUBOIS (J.) et DUBOIS -CHARLIER (F.) ;

1970 : Eléments de linguistique française : Syntaxe, Paris, Larousse.

DUCROT (O.) ;

1972 : Dire et ne pas dire : Principes de sémantique linguistique, Paris, Hermann, Collection « Savoir ».

1973 : La preuve et le dire, Paris, Marne, Collection « repères »

1984 : Le dire et le dit, Paris, Editions de Minuit.

DUCROT (O.) et al ;

1980 : Les mots du discours, Bruxelles-liège, P. Madarga.

DUCROT (O.) et TODOROV (T.) ;

1968 : Le structuralisme en linguistique, Paris, Le Seuil.

ENO BELINGA (S.M.) ;

1978 : Comprendre la littérature orale africaine, Issy les Moulineaux,

Saint Paul.

ESCARPIT (R.)

1970 : Le littéraire et le social, Paris, Flammarion.

FINNEGAN (R.) ;

1970 : Oral Literature in Africa, London, Oxford University Press.

1977 : Oral poetry Its significance and social content, Cambridge, Cambridge University Press.

1988 : Literacy and orality: studies in the technology of communication, Oxford, Blackwell.

FLAHAULT (F.) ;

1978 : La parole intermédiaire, Paris, Seuil..

FRANCOIS (J.) et DENHIERE (G.) ;

1997 : Sémantique, Linguistique et psychologie cognitive : Aspects théoriques et expérimentaux, Saint-martin d'Hères.

FROMILHAQUE(C.) et SANCIER (A.) ;

1991 : Introduction à l'analyse stylistique, Paris, Bordas.

FUCHS (C.) et GOFFIC (P.) ;

1975 : Initiation aux Problèmes des linguistiques contemporaines, Paris, Hachette Université.

GALICHE (G.) ;

1976 :Grammaire structurale, Montréal, Editions HMH.

GENETTE (G.) ;

1971 : Problèmes de l'analyse textuelle, Montréal. Paris/Bruxelles, Didier.

1972 : Figures III, Paris, Le Seuil.

1979 : Introduction à l'architexte, Paris, Seuil.

GHIGLIONE, (R) ;

1986 : L'homme communiquant, Paris, Armand Colin, Collection U.

GREVISSE (M.) ;

1980 : Le bon usage, Paris, Gembloux-Duculot.

GROUPE D'ENTREVERNES

1985 : Analyse sémiotique des textes, Lyon, Presses Universitaires de Lyon,

5è Edition.

GUENTCHEVA-DESCLES (Z.) ;

1996 : L'Enonciation médiatisée, Leuven, Peeters.

GUILLAUME (G.) ;

1968 ; Temps et verbe. T.IV, Paris, Champion.

GUIRAUD (P.) ;

1979 a : La stylistique, Paris, P.U.F, Que sais-je ? 9e Ed, (1ère Ed. 1955).

1979 b : La sémantique, Paris, PUF, Que sais-je ? 9e Ed, (1ère Ed : 1955).

HAGEGE (C.) ;

1976 : La grammaire générative : réflexions critiques, Paris, P.U.F.

HALL, (E.T) ;

1971 : La dimension cachée, Paris, Le Seuil (Edition Originale 1966).

1973 : Le langage silencieux, Paris, Le Seuil (Edition Originale 1959).

1979 : Au-delà de la culture, Paris, Le Seuil.

1981 : Proxémique, Paris, Le Seuil, Edition originale 1968.

1984 : La danse de la vie. Temps culturel, temps vécu, Paris, Le Seuil.

HOUIS (M.),

1971 : Anthropologie linguistique de l'Afrique, Paris, PUF, Collection Sup 

« le linguiste ».

HYMES, (D.) ;

1984 : Vers la compétence de communication, Paris, Hatier-Crédif.

IMBS (P.) :

1960 : L'emploi des temps verbaux en français moderne, Paris, Klincksiek.

ISSACHAROFF (M.) ;

1985 : Le spectacle du discours, Paris, Corti...

JAKOBSON (R.) ;

1963 : Essais de linguistique générale, Paris, Minuit, Réédition, Collection. « Points », 1ère édition 1968.

1973 : Questions de poétique, Paris, Le Seuil.

1977 : Huit Questions de poétique, Paris, Le Seuil

JAUBERT (A.) ;

1990 : Lecture pragmatique, Paris, Hachette.

JOLY (A.) et ROULLAND (D.) ;

1980 : La psychomécanique et les théories de l'énonciation, Lille, Presses Universitaires de Lille.

JOUSSE (M.) ;

1975 : Anthropologie du geste. T. II La manducation de la parole, Paris, Gallimard.

JULLIARD (P.) ;

1970 : Philosophies of language in eighteenth century France, La Haye.

KARABETIAN (C.) ;

1988 : Théories et pratiques des grammaires, Paris, Edition Retz.

KERBRAT - ORECCHIONI (C.) ;

1980 : L'Enonciation de la subjectivité dans le langage, Paris,Fernand- Nathan.

1986 : L'implicite, Paris, Armand Colin.

KESTELOOT (L)

1971 : La poésie traditionnelle, Paris, Fernand Nathan.

KONE (A) ;

1985 : Du récit oral au roman : Etude sur les avatars de la tradition héroïque

dans le roman africain, Abidjan, CEDA.

KOWZAN (T.) ;

1974 : Littérature et spectacle, Paris, Editions de Minuit

KRISTEVA (J.), MILNER (J - C.) et RUWET (N.) ;

1975 : Langue discours, société (Pour Emile Benveniste), Paris, Le Seuil.

LAFONT (R) et GARDES - MADRAY (F) ;

1976 :Introduction à l'analyse textuelle, Paris, Larousse.

LATRAVERSE (F.) ;

1987 : La pragmatique : Histoire et critique, Liège, Madarga.

LEMARECHAL (A.) ;

1989 : Les parties du discours : sémantique et syntaxe, Paris, P.U.F. Collection « Linguistique Nouvelle ».

LEVI-STRAUSS (C)

1971 : Mythologiques : Tome IV : L'homme nu, Paris, Plon.

LINTVELT (J.) ;

1989 : Essai de typologie narrative : le point de vue, théorie et analyse, Paris, Corti.

LYONS (J.) ;

1970 : Linguistique générale, Paris, Larousse (1ère édition, Cambridge 1968).

1978 : Eléments de sémantique, Paris, Larousse .

1990 : Sémantique linguistique, (Traduction de J. Durand et D. Boulonnais), Paris, Larousse, Collection « Langue et langage ».

MAINGUENEAU (D.),

1976 : Initiation aux méthodes de l'analyse du discours, Paris, Hachette.

1979 : Les livres de la République, Discours et idéologie, Paris, Le Sycomore.

1981 : Approche de l'énonciation en linguistique française, Paris, Hachette.

1983 : Sémantique de la polémique, Lausanne, l'Age d'homme.

1984 : Genèses du Discours, Liège, P. Madarga.

1987 : Nouvelles tendances en analyse du discours, Paris, Hachette.

1990 a : Eléments de linguistique pour le texte littéraire, Paris, Bordas, 1ère édition en 1986.

1990 b : Pragmatique pour le texte littéraire, Paris, Hachette.

1991 : L'analyse du discours : Introduction aux lectures de l'archive, Paris, Hachette.

MAKOUTA -MBOUKOU (J-P.) ;

1983 :Spiritualités et cultures dans la prose romanesque et la poésie négro-africaine : de l'oralité à l'écriture, Abidjan, NEA..

MARCELLESI (J-B.) ;

1974 : Introduction à la sociolinguistique ; la linguistique sociale, Paris, Larousse.

MARTIN (A.) ;

1976 : Interférence, antonymie, paraphrase, Paris, Klincksieck.

1983 : Pour une logique du sens, Paris, P.U.F.

MARTINET (A.) ;

1980 : Eléments de linguistique générale, Nouvelle édition, Paris, Armand

Colin.

MARTINET (J) ;

1974 : Clefs pour la sémiologie, Paris, Seghers.

MATESO (L.)

1986 : La littérature africaine et sa critique, Paris, A.C.C.T. / Karthala.

MILNER (J.C.) ;

1973 : Arguments linguistiques, Paris, Marne, Collection « Repères ». 

MIRCEA ELIADE ;

1963 : Aspects du mythes, Paris, Gallimard, Collection « Idées »

MITTERAND (H.) ;

1969 : A.B.C. de grammaire Française, Paris, Fernand Nathan.

MOLINE (G.) ;

1986 : Eléments de stylistique française, Paris, P.U.F.

MOULIN (G.) ;

1975 :La langue française, Paris, Seghers.

MULLER (CH.) ;

1973 : Initiation aux méthodes de la statistique linguistique, Paris, Hachette..

NDUMBE EYOH(H.), AZEYEH (A.) et LYONGA (N.) (sous la direction de) ;

1996 : Perspectives critiques sur l'écriture camerounaise. Epasa Moto ; Vol 1; Numéro3, Octobre, ACCT-Université de Buéa.

OBENGA (T) ;

1984 : Sur le chemin des hommes : Essai sur la poésie négro-africaine, Paris, Présence Africaine.

OKPEWHO (I) ;

1985 : The heritage of African poetry, Paris, Présence Africaine.

1990 : The oral performance in Africa, Ibadan Spectrum Books.

1992 : La littérature orale en Afrique subsaharienne, Paris, Mentha.

PAVEL (T.) ;

1986 : Univers de la fiction, Paris, Le Seuil.

PICABIA (L.) ;

1975 : Eléments de grammaire générative : Application au français, Paris, Armand Colin.

PICABIA (C.) et MARCHELLO-NIZIER (C.) ;

1989 : Histoire de la langue française, Paris, Hachette.

PINCHON (J.) ;

1986 : Morphosyntaxe du français, Paris, Hachette.

POTTIER (B.) ;

1967 : Présentation de la linguistique. Fondements d'une théorie, Paris, Klincksieck.

1974 : Linguistique générale, théorie et description, Paris, Klincksieck.

PRATT (M.L.) ;

1977 : Towards a speech act theory of literary discourse, Bloomington, Indiana university press.

QUENEAU (R.) ;

1966 : Exercices de style, Paris, Gallimard.

RECANATI (F.) ;

1979 : La transparence et l'Enonciation, pour introduire à la pragmatique. Paris, Le Seuil.

1981 : Les énoncés performatifs, Paris, Editions de Minuit..

RICOEUR (P.) ;

1983 : Temps et récit. Tome 1, Paris, Le Seuil, coll. « Ordre Philosophique ».

1984 : Temps et récit Tome 2 : La configuration dans le récit de fiction, Paris, Le Seuil.

SEARLE, (J.R.) :

1972 : Les actes de langage, Paris, Hermann.

1985 : L'intentionnalité. Essai de philosophie des états mentaux, Paris, Minuit.

SEWANOU DABLA (J.J.)

1986 : Nouvelle écritures africaines, Paris, l'Harmattan.

TALA KASHIM (I.) ;

1984 : An introduction to Cameroon oral literature, Yaoundé, SOPECAM.

TAMBA - MECZ (I.) ;

1981 : Le sens figuré : vers une théorie de l'énonciation figurative, Paris, PUF, Collection « linguistique Nouvelle ».

THERON (M.) ;

1992 : Réussir le commentaire stylistique, Paris, Editions Marketing.

TODOROV (T.) ;

1978 : Les genres du discours, Paris, Le Seuil, Collection « Poétique ».

VIGNAUX (G.) ;

1988 : Le Discours acteur du monde. Enonciation, argumentation et cognition, Paris, Ophrys.

WAGNER (R-L.) ;

1980 : Essai de linguistique française, Paris, Fernand Nathan.

WAGNER (R-L.) et PINCHON (J.) ;

1973 : Grammaire du français classique et moderne, Paris, Hachette, Revue et corrigée, (1ère édition en 1962).

WEINRICH (H.) ;

1973 : Le temps, Paris, Le Seuil (1ère éd. Stuttgart 1964).

ZIMMER (W.) ;

1986 : Répertoire du théâtre Camerounais, Paris, l'Harmattan.

ZUMTHOR (P) ;

1983 : Introduction à la poésie orale, Paris, Le Seuil, Collection « Poétique ».

IV. OUVRAGES DE CULTURE ET DE CIVILISATION

ADAMSON HOEBEL (E.) ;

1966 :Anthropology : the study of man, New-York- London, MC Graw-Hill

Book Company.

CAZENEUVE (J.) ;

1976 : Dix grandes notions de sociologie, Paris, Le Seuil, Collection

« Points ».

DE MARTINO (E.) ;

1967 : Le monde magique : parapsychologie, ethnologie et histoire, Verviers,

Editions Marabout.

DIETERLEN (G) ;

1965 : Textes sacrés d'Afrique noire, Paris, Gallimard.

DONGMO (J-L.) ;

1981 : Le dynamisme bamiléké (Cameroun). Vol 1 : la maîtrise de l'espace agraire, Yaoundé, CEPER.

FEUYO DE HAPPY ;

2001 : L'esprit des lois grassfields (Grand Ouest-Cameroun), Cameroun, Edition Hâ-py

FOKAM K. (P)

2000 : Et si l'Afrique se réveillait ?, Château - Gontier, Editions du Jaguar.

KOM (A) ;

2000 : La malédiction francophone. Défis culturels et condition postcoloniale en Afrique, Münster/Hamburg/London/Yaoundé, LIT VERLAG/CLE.

.

LABURTHE-TOLRA (P.) et WARNIER (J-P.) ;

1993 : Ethnologie - Anthropologie. Paris, PUF, 3è éd Corrigée.

MALINOWSKI (B.) ;

1968 : Trois essais sur la vie sociale des primitifs. Paris, Payot

V. ARTICLES

ANSCOMBRE (J.C.) ;

1977 :« La problématique de l'illocutoire décrié », Langage et société 2 , PP.17- 41.

ANSCOMBRE (J-C.) et DUCROT (O.) ;

1976 : « L'argumentation dans la langue », Langages 42, Juin 1976, P.P :5-27

ATTAL (P.) ;

1976 : « l'acte d'assertion », Sémantikos, vol 1, n°3, PP. 1-12.

AUTHIER (J.) ;

1980 : « Paroles tenues à distance », Matérialités Discursives, Lille, Presses Universitaires de lille.

1984 : « Hétérogénéité (s) énonciative (s) », Langage n°73.

BARTHES (R.) ;

1964 : « Eléments de sémiologie », Communication, Nov. 1964 PP : 91-135.

1973 : « Analyse textuelle d'un conte d'Edgar Poe » in CHABRO (C) : Sémiotique narrative et textuelle, Paris, Larousse, P.P. 29-54.

1977 : « Introduction à l'analyse structurale des récits », Communication 8. 30 Avril.

BENVENISTE (E.) ;

1970 : « L'appareil formel de l'énonciation », Langages 17, Mars 1970, PP. 12-18.

1973 : « La forme et le sens dans la langue » in REY-DEBOVE, Recherches sur les systèmes signifiants, Mouton, La Haye, Paris, PP.89-101.

BRONCKART (J-P) ;

1996 : « l'acquisition des discours », Le Français dans le monde : Discours : enjeux et perspectives, Numéro spécial, Hachette, Déc.1996, PP:55-65.

CALAME -GRIAULE (G.) ;

1970 : « Pour une étude ethnolinguistique des littératures orales africaines », Langage 18, B. POTTIER, PP 22-47.

CHEVRIER (J.) ;

1980 : « Conditions et limites de l'oralité dans l'écriture africaine contemporaine », Comparatische Hefte1, PP 61-66.

2002 : «Des formes variées du discours rebelle », Notre Librairie : Penser la

violence, N°148, Juillet-Septembre 2002, PP64-70, p.65. 

COLLECTIF (Deuxième Congrès des Ecrivains et Artistes Noirs) ;

1959a :Tome 1 : «  L'unité des cultures négro-africaines », Présence Africaine,

Février-Mai, n°XXIV-XXV.

1959b :Tome 2 : «  Responsabilité des hommes de culture », Présence

Africaine, Août-Novembre, n°XXVII-XXVIII.

DAKEYO (P) ;

1985 ; « La littérature orale et la littérature écrite », La tradition orale source de la littérature contemporaine en Afrique, Dakar, NEA, PP 76-80

DANJOUX-FLAUX (N.) ;

1975 : « Les marqueurs de satisfaction de d'insatisfaction », Le Français moderne, Octobre 1975, PP 289-307.

DERIVE (J) ;

1978 a : « Pour une approche sociolinguistique de la littérature orale africaine », Recherche, pédagogique et culture 34, PP 36-41.

1978 b : « Le geste, un système de signes ? », Annales de l'Université d'Abidjan, Série H : Linguistique, Fascicule I,  PP 24-40.

1985 : « Oralité, écriture et problème de l'identité culturelle en Afrique », Bayreuth Africain studies series 3, PP.5-36

1999 : « De l'héroïque au lyrique : la poésie orale africaine », Notre libraire 137 : Poésie africaine, Mai-Août, PP12-25.

DIABATE (M.M.) ;

1997 : «Le style du griot », Recherche, pédagogie et culture 29-30, Mai-Août, PP.6-8.

DIENG (B.), KESTELOOT (L.) et SALL (L.) ;

1983 : « L'histoire, le mythe et leurs mystères dans la tradition orale africaine », Annales de la faculté des lettres et sciences humaines de Dakar 13.

DIOUF (D.) ;

1977 : « Réalité du mythe dans la littérature orale africaine », L'Afrique littéraire et artistique 44(2), PP 14-17.

DUBOIS (J.) ;

1969 : « Enoncé et Enonciation », Langages 13, Mars 1969, PP. 100-110.

DUBOIS (J.) ; et SUMPF (J.) ;

1969: « problèmes de l'analyse du discours », Langages13, Mars 1969, PP3-7.

DUCROT (O.) ;

1969 : « Présupposés et sous-entendus », Langue Française 4, Déc. PP30-34.

1973 : « Le jeu de l'énonciation », Langages 31, Sept 1973.

1977 : « Illocutoire et performatif », Linguistique et sémiologie 4, Lyon, 1977, PP 17-54

1978 : « Structuralisme, énonciation et sémantique », Poétique 33, Février 1978, PP 107-128.

1979 : « Les lois du discours », Langue Française42, Mai 1979, PP. 21-33.

FERAL (C.de) ;

1994 : « Le Français en Afrique Noire : faits d'appropriation », Langue Française 104, Décembre 1994, PP.3-5

FOSSO ;

1997 a: « Fonction stylistique des interférences temporelles dans un fragment des Proscrits d'Honoré de Balzac »,  Annales de la F.L.S.H, Nouvelle série, vol I, n°1. Yaoundé, Presses universitaires,1997, PP : 20-35

1997 b : « Fonction sémiologique des objets et allovision dans Le vieux nègre et la médaille de Ferdinand Oyono », Le regard de l'autre :Afrique-Europe au XX ème siècle, Ecritures VII, Yaoundé, Editions CLE.

FUCHS (C.) ;

1982 : « La paraphrase entre la langue et le discours », Langue Française, N°53, PP. 12-21.

GOROG-KARADY (V.) ;

1982 : « Genres, forms, meanings: Essays in African oral literature », Journal of anthropological Society of Oxford (JASO),13 (1).

GRESILLON (A.) et MAINGUENEAU (D.) ;

1984 : « Polyphonie, proverbe, détournement », Langages, N°73, P.P. 23-27.

HOUIS (M.) ;

1978 : « Pour une taxinomie des textes en oralité », Afrique et Langage 10 (2), PP 4-23.

1982 : « Le trajet du texte de style oral », Afrique et langage 17 (1). PP.36-48.

HOURANTIER, (M-J.) ;

1984 : « Du rituel au théâtre-rituel », Contribution à une esthétique théâtrale négro-africaine, Paris, L'Harmattan.

JOUBERT(J.L)

2002 : « La parole du poète », Notre Librairie :1250 nouveaux titres de

littérature d'Afrique noire, 1997-2001. N°147, Janvier-Mars 2002, PP.22-25.

KERBRAT-ORECCIONI (C.) ;

1976 : « Problèmes de l'ironie», Linguistique et sémiologie 2, PP 10-46 (Réédition), Presses Universitaires de Lille.

1977 : « Notes sur les concepts d'  « illocutoire » et de « performatif », Linguistique et sémiologie 4, PP.55-98.

1996 : « L'analyse des conversations »,  Le Français dans le Monde :

Discours, enjeux et perspectives, Numéro spécial, Déc. 1996,

Hachette PP.30-38.

KESTELOOT, (L.)

1979-1980 : « Problématique de la littérature orale », L'Afrique Littéraire 54-55 (4-1), pp : 38-48.

KESTELOOT (L) ;

1986 : « Méthodologie de la recherche et de l'analyse du récit oral », Afrique et Langage 26, 2e Semestre, PP : 57-64.

KUITCHE-FONKOU (G) ;

1998 !  « Les chants de kwà : une exclusivité féminine », ka'1, Revue interdisciplinaire de la faculté des lettres et sciences humaines. Dschang, Dschang University Press.

KUENTZ (P) ;

1972 : « Paroles/Discours », Langue française 15, Sept 1972, PP. 18-28.

LABURTHE-TOLRA (P) ;

1980 : « La condition sociale du musicien dans l'Afrique noire

traditionnelle », Ethnopsychologie 35 (4), PP 37- 44.

LELOUP, (J.) ;

1983 : « La naissance du théâtre en Afrique : Théâtre traditionnel ou préthéâtre », Recherche, pédagogie et culture 61, Janv-Fév-Mars, PP 89-100.

MAINGUENEAU (D) ;

1976 : « L'analyse du discours en France aujourd'hui », Le Français dans le monde : Discours : Enjeux et Perspectives, Numéro spécial, Juillet 1996, Hachette, PP. 8-15.

MALDIDIER (D.) ;

1971 : « Lecture des discours de De Gaulle par six quotidiens Parisiens, 13

Mai 1958 », Langue Française 9, Février 1971, PP. 116 - 142.

MALDIDIER (D.) , NORMAND (C.) et ROBIN (R.) ;

1972 : « Discours et idéologie : quelques bases pour une recherche », Langue française 15, Septembre 1972, PP116-142.

MANESSY (G) ;

1994 : « Pratique du Français en Afrique noire Francophone », Langue Française 104, Décembre 1994, PP11-19.

MATESO (L.) ;

1978 : « Critique littéraire et ressources de l'oralité », L'Afrique littéraire et artistique 50(4), PP 64-68.

MEUNIER (A.) ;

1974 : « Modalités et communication », Langue Française 21, Février 1974, PP 8-25.

MOIRAND (S.) ;

1985 : « Le nous politique », Mots n°10, PP 8-13.

NOAH (J.I.) ;

1974 : « De la littérature orale négro-africaine et de ses chances de survie », Etudes littéraires 7 (3), PP 349-367.

NOUMSI (G-M) ;

1984 : « Approche énonciative du fantastique dans le Sous-lieutenant de Jacques Stephen Alexis », Ecriture V, Yaoundé-Cameroun, Août 1984.

1997 : « Remarques sur les métaphores nominales à partir de leur régime d'incidence », Annales de la faculté des lettres et sciences humaines, Vol 1 n°1. Yaoundé, Presses Universitaires.

1971 : « Problèmes théoriques et méthodologiques en analyse du discours », Langue Française 9, Février 1971, PP. 6-21.

NZESSE (L.) ;

2002 : « Approche sémiologique de la fonction dans une tempête d'aimé Césaire », INTEL'ACTUEL : Cahiers des lettres et sciences humaines 01, PP 77-83.

OKPEWHO (I.);

1987: « The Study of African oral literature », Presence Africaine 139, 3è trimestre, PP 20-40.

ONGOUM (L-M.) ;

1965 : « Caractéristiques de la poésie traditionnelle bamiléké », Revue Camerounaise de pédagogie 3. 

1982 : « La parole dans la vie religieuse des Bamilékés », Abbia 38-40, Mai, PP 346-371.

1983 : « La critique en littérature africaine traditionnelle », Sindbad 32

1983 : « Poésie orale fe'efe'e d'hier et d'aujourd'hui », Ngam 8

PAULME (D.) ;

1988 : « Sur l'état des recherches françaises dans le domaine de la littérature orale en Afrique noire » in W.J.G. MOHLIG, H. JUNGRAITHMAYR et J.F.THIEL : Die oralliterateuer in Afrika als quelle Zur Erforschung der traditionellen Kulturen., Berlin, D. Reimer.

RECANANTI (F.) ;

1979 : « Insinuation et sous-entendu », Communication 30, PP 95-106.

RICARD (A).

1979-80 : « Le mythe de la tradition dans la critique littéraire africaniste », L'Afrique littéraire 54-55 (4-1), PP 18-22.

RIVIERE, (C);

1981 : « La vie des mythes. », Cultures et développement 13(3), PP355-390.

ROTHENBERG (J.) et ROTHENBERG (D.);

1983 : «Symposium of the whole », A range of discourses towards an ethno poetics, Berkeley, University of California press, 504 P.

SCHEUB, (H)

1985 : «A review of African oral traditions and literature », African studies Review 28 (2-3), PP1-72

1987 : « Oral poetry and history », New literary History 18, PP 477-496.

SEGUIN (J-P.) ;

1971 : « L'illusion du destinataire chez Diderot : un aspect de la stratégie discursive», Stratégies discursives, Lyon, P.U.L.

SEYDOU, (C.);

1979 : « Poètes et griots », Afrique, continent inconnu, Paris, sélection du Reader's Digest PP :194-199.

SIMONIN (J.) ;

1975 : « Pour une typologie des Discours », Langue, discours, société (pour Emile Benveniste) sous la direction de Julia KRISTEVA, Paris, Le Seuil.

1984 : « Les repérages énonciatifs dans les textes de presse » in La langue au ras du texte par A. GRESILLON et J-L. LEBRAVE, Ed. presses Universitaires de Lille, 1984.

SIMONIN - GRUMBACH (J.) ;

1975 : « Pour une typologie des discours », Langue, société, discours (pour Emile Benveniste) sous la direction de Julia KRISTEVA, Paris, Le Seuil, 1975.PP. 85-121.

SORGHO (G-J) ;

1985 : « La tradition orale face au défi de l'écriture : Fossilisation forcée ou mutation nécessaire », La tradition orale source de la littérature contemporaine en Afrique, Dakar, NEA , PP69-75.

STRAWSON (P.F.)

1977 : « Intention et convention dans les actes de paroles », Etudes de logique et de linguistique, Paris, Seuil.

1966 : « «  Recherches sémantiques » et « Anomalies sémantiques » », Langages 1. Mars 1966, PP 5-43 et 100-123.

1970 : « Problèmes d'énonciation », Langages 17, Mars 1970, PP 3-11.

1973 : « Analyse du discours : l'exemple des devinettes »,  Journal de psychologie normale et pathologique, Vol 70. 1973, PP 135-156.

TANDIA MOUAFOU (J.J.R) et TSOFACK (J-B)

2002 : « Lecture stylistique de la modélisation axiologique des référents humains dans le petit prince de Belleville de Calixte Beyala» ; INTEL' ACTUEL : Cahier des lettres et sciences humaines 01, F.L.S.H., Université de Dschang.

VAN DIJK (Teun A.) ;

1996 : « De la grammaire de textes à l'analyse socio-politique du discours », Le Français dans le monde : Discours, enjeux et perspectives, Numéro spécial, Décembre 1996, PP. 16-29.

VENDLER (Z.) ;

1970 : « Les performatifs en perspective »,  Langage 17, Mars 1970, PP 73-90.

WUNDERLICH (D.) ;

1972 : « Pragmatique, situation d'énonciation et déixis », Langages 26, Juin 1972, PP. 34-58.

1978 : « Les présupposés en linguistique », Linguistique et sémiologie 5, Lyon, 1978, PP. 33-56.

VI. MÉMOIRES ET THÈSES

BELLA (M.M.)

1994 : Esthétique et fonctionnalité des chansons populaires bafek, Mémoire de DIPES II , Yaoundé, E.N.S

DADJEU (F de V) ;

1991 : Analyse anthropologique du rite « sie » (cérémonie des jumeaux) chez les Foreké de la Menoua (Ouest-Cameroun.), Mémoire de fin d'études philosophiques, Maroua, Grand séminaire Saint Augustin.

DOHO (G).

1983 : L'espace dans le théâtre négro-africain : Les rites cérémoniels du Cameroun, Lyon, Thèse de 3è cycle, Université de Lyon II.

FOATSIR (L.) ;

1990 : Système du conte vute et fonction pédagogique lecture sémiotique et ethnolinguistique, Thèse de doctorat de 3e cycle ? F.L.S.H. Université de Yaoundé.

FOTIO JOUSSE (L.N.)

2000 : Les images de la femme dans les chansons féminines gymbòò, Mémoire de Maîtrise, Université de Dschang.

GHOMSI (E.) ;

1972 : Les Bamilékés du Cameroun : Essai d'étude historique des origines à 1920, Thèse de Doctorat en histoire, Université de Paris- Sorbonne.

GNINTEDEM (D.) ;

1989 : Les chants funèbres des pleureuses gymbòò, Mémoire de DIPES II, Yaoundé E.N.S., Université de Yaoundé.

KOUESSO (J-R.) :

1989 : Analyse des principes orthographiques du Yémba, Mémoire de Maîtrise de linguistique africaine, F.L.S.H., Université de Yaoundé.

KUETE (J.) ;

1990 : Les chants de gwa ou le développement de l'univers féminin chez les gmba /fùnda, Mémoire de DIPES II. Yaoundé, E.N.S.

KUITCHE FONKOU (G.) ;

1988 : Création et circulation des discours codés en milieu gmbà / mùgùm. Thèse de Doctorat d'état ès lettres, Université de Lille III.

NANDA WANDJI (G.E.) ;

1995 : Les structures d'énonciation dans La chute d'Albert CAMUS,

Mémoire de Maîtrise, Université de Yaoundé.

NDAM née VEPOUYOUM (J.)

1987 : Le code et la chanson orale bamoun : Etablissement des textes et analyse littéraire, Mémoire de DIPES II, Yaoundé, E.N.S.,Université de Yaoundé.

NGOUANE TAMENKEM (M.A.) :

1979 : La relation de l'homme Ngyemba avec Dieu (sse), Mémoire de philosophie de religion, Bamenda, Grand Séminaire régional de Bambui.

NGO HII (J.) ;

1993 : Education sociale et esthétique dans la chanson populaire féminine bassa'a., Mémoire de DIPES II., Yaoundé, E.N.S, Université deYaoundé.

NGO NLEND (F.A.) ;

1990 : Les rapports entre l'écriture et l'oralité dans Quand saigne le palmier et La croix du Coeur de Charly Gabriel Mbock, Mémoire de Maîtrise ès lettres, F.L.S.H , Université de Yaoundé.

NGUESSOM ;

1990 : Paroles des chants de danses féminines bamilékés, Mémoire de DIPES II. Yaoundé, E.N.S., Université de Yaoundé.

NOUTENIJEU (J.) ;

2000 : Paroles des chansons du rite de veuvage chez les Yémba, Mémoire de Maîtrise de littérature africaine, FLSH, Université de Dschang.

PETNKEU NZEPA (Z.) ;

1991 : L'énonciation narrative chez Jacques Stephen Alexis, Thèse de Doctorat de 3è Cycle en lettres, F.L.S.H., Université de Yaoundé.

PONE ;

1990 : Paroles de danses masculines en zone ghomalà : une étude thématique et esthétique, Mémoire de DIPES II, Yaoundé, E.N.S., Université de Yaoundé.

TCHANOU née WANDJA (J) ;

2000 : Les paroles des danses metù et bend-skin : étude comparative. Mémoire de Maîtrise de littérature africaine, F.L.S.H, Université de Dschang.

TEMKENG (A.E.) ;

1998 : L'énonciatif dans Sans tam-tam d'Henri Lopès, Mémoire de Maîtrise F.L.S.H., Université de Dschang.

TSOUALLA (B.) ;

1990 : Roman féminin d'Afrique noire d'expression française : structure et signification, Projet de thèse de Doctorat de 3e cycle ès lettres, F.L.S.H., Université de Yaoundé.

ZEH MOTO (C.) ;

1990 : La poésie traditionnelle orale dans les berceuses béti : l'exemple de

quelques berceuses éwondo et bulu, Mémoire de DIPES II, Yaoundé,

E.N.S., Université de Yaoundé.

VII. DICTIONNAIRES SPECIALISES

BIRD (S) et TADADJEU (M) (sous la direction de) ;

1997 : Petit Dictionnaire Yémba - Français, Yaoundé, SIL

DUBOIS (J.) et al ;

1973 : Dictionnaire de linguistique. Paris, Larousse

DUCROT (O.) et TODOROV (T.) ;

1972 : Dictionnaire Encyclopédique des sciences du langage, Paris, Le Seuil, Collection « Points ».

GREIMAS (A.J) et COURTES (J) ;

1979 : Sémiotique : Dictionnaire raisonné de la théorie du langage T1, Paris, Hachette Université.

1986 : Sémiotique : Dictionnaire raisonné de la théorie du langage T2, Paris, Hachette Université.

* 54 Paul RICOEUR (1983) : Temps et récit. Tome I, Paris, Le Seuil, P. 86

précédent sommaire