WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Comment les entreprises gèrent le risque de change et de taux d'intérêt

( Télécharger le fichier original )
par Djigui Joseph DIABATE
HECI / ESCEM - Mastere Finance 2008
  

sommaire suivant

COMMENT LES ENTREPRISES GERENT LE RISQUE DE CHANGE ET DE TAUX D'INTERET ?
Cas de la Société Africaine des Plantations d'Hévéa (SAPH)

Présenté par :
DIABATE Djigui Joseph

Encadré par :
Mr. Abdelmajid El Cohen

Mémoire de fin d'étude / Master Gestion financière
Année Universitaire 2007-2008

REMERCIEMENTS

La rédaction du présent mémoire a été possible grâce au soutien et à la contribution, de quelque nature que ce soit, de plusieurs personnes. Dans les lignes qui suivent nous leur affirmons notre infinie gratitude. Nous avons une pensée particulière pour :

Le DIEU tout puissant.


Eternel Dieu tout puissant, je te dis merci pour tous les moments difficiles où tu ne m'as jamais abandonné. Même dans les moments de désespoir, tu as toujours été présent à mes côtés, m'apportant l'espoir, le soutien, et l'aide dont j'en avais besoin.


La famille.


Je remercie de tout mon coeur, mon père, ma mère, mes frères et soeurs, mes oncles et tantes, mes cousins et cousines. Votre soutien moral, financier et votre affection ont été une arme qui m'a permis de faire face à tous les défis, les obstacles, les difficultés, et d'arriver là où je suis aujourd'hui. Puisse ce diplôme nous ouvrir des portes, et favoriser des lendemains meilleurs.

Mes amis.


Vous mes chers ami(e)s , qui aviez toujours été à mes côtés, à partager mes moments de joie et de peine, je vous remercie pour tous vos conseils et votre soutien infini.

Le groupe HECI.


Je remercie toute la direction, et le corps enseignant, pour la formation dont vous m'aviez fait bénéficier. Vos compétences, votre disponibilité et vos sages conseils ont fait de moi une personne nouvelle avec une tête pleine, capable de faire face à tous les défis. Vous m'aviez apporté une formation humaine et intellectuelle dont j'en suis fier aujourd'hui. Je voudrais également dire un grand merci à mon encadrant Mr. Abdelmajid El Cohen pour tous ses conseils, ses suggestions et remarques qui m'ont aidé à rédiger ce mémoire d'étude. SOMMAIRE

INTRODUCTION P.5

PREMIERE PARTIE : CADRE THEORIQUE DE LA GESTION DU RISQUE

Chapitre1 : Définition et typologie des risques P.7


A. Définition et généralités du risque P.7
B. Typologie des risques P.8

Chapitre 2 : Présentation du risque de taux et de change P.9

A. Historique des réformes des taux de change et d'intérêt P.9
B. Généralité du risque de taux d'intérêt et de change, et leur nécessité de gestion P.10

DEUXIEME PARTIE : GESTION EFFECTIVE DU RISQUE DE TAUX ET DE CHANGE PAR LES ENTREPRISES

Chapitre 1 : Gestion pratique du risque de taux d'intérêt P.16

A. Nécessité d'une gestion de taux d'intérêt P.16
B. Instruments et politiques de couverture P.17


Chapitre 2 : Gestion Pratique du risque de taux de change

A. Nécessité d'une gestion de taux de change P.29
B. Instruments et politiques de couverture P.29

TROISIEME PARTIE : CADRE PRATIQUE DE LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D'INTERET ET DE CHANGE A TRAVERS UNE ENTREPRISE IVOIRIENNE ETUDIEE

Chapitre 1 : Contexte économique de la Côte d'Ivoire P.40

A. Politiques économiques et extérieures de la Côte d'Ivoire P.40
B. Système bancaire Ivoirien P.40

Chapitre 2 : Historique et présentation de la SAPH P.42

Chapitre 3 : Description du dispositif de gestion de risque de taux d'intérêt et de change de la ...............SAPH P.44
A. Défis d'une gestion optimale de risque P.44
B. Gestion effective du risque de taux de change par la SAPH P.46
C. Gestion effective de risque de change P.49

CONCLUSION P51

INTRODUCTION



Toute entreprise est perçue comme un portefeuille de vulnérabilités et d'opportunités combinées pour atteindre les objectifs d'une stratégie déterminée par le top management. En assimilant les « vulnérabilités » aux « risques négatifs » et les « opportunités » aux « risques positifs », selon les auteurs de cette assertion, l'on peut déduire que l'univers de l'entreprise, est pavé de risques. Mais si le risque est consubstantiel à l'activité des entreprises, force est de reconnaître qu'elles ne sauraient s'accommoder de risques qui mettraient en péril la rentabilité et la pérennité

Cependant, la mondialisation des économies, la globalisation des transactions commerciales, les échanges commerciaux, l'expansion des activités, le financement des entreprises à différents stades, l'ouverture des marchés à différents niveaux à influé une nouvelle dynamique dans le monde des affaires. Les entreprises, dans un souci permanent de réaliser des profits, d'être plus concurrentielles tant à l'international, et dans une dimension locale, sont la plupart du temps, selon leur secteur et domaine d'activité, et leur taille, amenées à lever des capitaux, effectuer des placements, réaliser des emprunts, et également opérer avec des partenaires étrangers. Ainsi effectuer des emprunts ou des prêts ou encore réaliser des opérations commerciales à l'international sur la base de devises fait référence à des notions fondamentales de la finance, que sont les taux d'intérêt et les taux de change.

Toutefois, les entreprises sont inscrites dans un environnement, interne ou externe, caractérisé principalement par des dimensions politiques, économiques, qui sont à la fois complexes et difficiles à maitriser... Du fait de ces dimensions qui sont instables et non palpables, il revient à prendre en compte un paramètre indéniable en terme de gestion à tous les niveaux, au sein des partenaires : particuliers, entreprises, institutions financières. Ce paramètre qu'on dénomme le risque, qui dans notre étude, relative à la finance de marché, s'agit du risque de taux d'intérêt et du risque de change. Il est clair que l'ouverture des marchés, la dynamique de la finance, les politiques de développement et d'expansion des entreprises, les relations entreprises / banques et institutions financières, définies par des emprunts et prêts, l'intermédiation sous-tendent à un risque réel, et présent. Lorsque les flux financiers ou monétaires ne peuvent pas être escomptés avec certitude à une date future, on fait donc référence à un cadre d'incertitude, d'où le risque. Puisqu'à une date déterminée, dans le futur on conclut des contrats, sur lesquels on n'a aucune maitrise complète de l'évolution des cours de change ou des taux d'intérêt et des politiques macro-économiques, toutes les entreprises, essentiellement dans le domaine de la finance de marchés, ne sont à l'abri du risque inhérent. L'idée majeure est de savoir dans quel contexte, et avec quels outils, les entreprises, objet de notre étude, tiennent compte du risque en l'évaluant, et en tirant profit. La gestion des risques des taux d'intérêt, de change, répond à des techniques et des instruments de plus en plus complexes qui conduisent à la conception et la mise en place d'instruments financiers classiques. Aussi, dans un souci de compétitivité pour les entreprises, il s'agit également dans le cadre de la gestion du risque, d'optimiser leurs transactions sur le marché des changes, et leurs opérations d'emprunt ou de prêt sur le marché des taux d'intérêt.
Ainsi, le risque qu'il soit favorable, nul, ou défavorable, est fonction de plusieurs paramètres qui interagissent tous ensemble dans un même système, à la fois complexe et embrouillé.
Ainsi, afin de bien expliciter la question managériale, relative à ce mémoire, notre travail s'articulera autour de trois grands chapitres : dans le premier chapitre, nous aborderons le cadre théorique de la gestion du risque, ensuite dans le deuxième chapitre, il s'agira d'expliciter les concepts et outils relatifs à la gestion effective des risques de taux d'intérêt et de change, et en dernière partie, nous confronterons nos recherches théoriques, à un cas pratique en étudiant le cas d'une entreprise Ivoirienne dans le cadre de sa politique de gestion de risque de taux et d'intérêt appliquée et définie: la Société Africaine des Plantations d'Hévéa (SAPH) .
Comment les entreprises gèrent -elles les risques de taux d'intérêt et de change? : serait la principale question, à laquelle nous tenterons d'apporter des éléments de réponse tout au long de ce mémoire.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.