WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse et mesure de la creation de richesse des PME bénéficiaires des services financiers décentralisés au Benin : une approche constructiviste du modele theorique EVA (economic value added) sur donnees de panel

( Télécharger le fichier original )
par Jean de Dieu Elisée KOUDJO
Université d'Abomey-Calavi et Université de Liège (Belgique) - DEA en Sciences de Gestion 2008
  

sommaire suivant

UNIVERSITE D'ABOMEY-CALAVI

UAC

SEPTIEME PROMOTION (2005 - 2006)

OPTION : FINANCE ET CONTROLE DE GESTION

ANALYSE ET MESURE DE LA CREATION DE RICHESSE DES PME BENEFICIAIRES DES SERVICES FINANCIERS DECENTRALISES AU BENIN : UNE APPROCHE CONSTRUCIVISTE DU MODELE THEORIQUE EVA (ECONOMIC VALUE ADDED) SUR DONNEES DE PANEL

FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

PROGRAMME DOCTORAL EN SCIENCES DE GESTION

MEMOIRE POUR L'OBTENTION DU DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN SCIENCES DE GESTION

Sous la direction de

Albert CORHAY

Vice-recteur de l'Université de

Liège (Belgique)

Codirection :

Aline MULLER

Université de Liège

Présenté et Soutenu par :

Jean de Dieu Elisée KOUDJO

JURY

Président : Monsieur ......................................................................

Suffragants : Monsieur ......................................................................

Monsieur ......................................................................

LA FACULTE N'ENTEND DONNER AUCUNE APPROBATION, NI IMPROBATION AUX OPINIONS EMISES DANS LES MEMOIRES.

CES OPINIONS DOIVENT ETRE CONSIDEREES COMME PROPRES À LEURS AUTEURS.

DEDICACES

A Dieu - Tout Puissant, par le nom de son

Fils Jésus - Christ sans qui rien de ce qui est n'a été fait.

A toi Papa, pour ta sollicitude et ton

Souci permanent de mon devenir ; daigne trouver par ce

Travail ton chef-d'oeuvre et toute mon affection.

A toi Maman, pour ton soutien et tes prières

Qui ont galvanisé mon ardeur. Toute ma reconnaissance

Et toute mon affection.

A vous oncles, en reconnaissance pour

Votre assistance spontanée qui me lance sur vos pas

Veuillez trouver ici vos empreintes.

A vous frères, soeurs, cousins, cousines, neveux et nièces,

Profond attachement, et que ce travail soit pour

Vous une source d'émulation.

A vous mes amis (es), pour votre pensée positive

Tout au long de mon cursus ; je vous renouvelle toute

Mon amitié.

REMERCIEMENTS

La tâche menée à bien, nous ne saurions nous en prévaloir sans avoir la joie de manifester notre profonde gratitude à toutes les personnes qui en ont permis l'accomplissement, nommément :

Pr. Fulbert GERO AMOUSSOUGA, pour avoir su créer l'opportunité d`éclore par le biais de ce programme, une nouvelle génération de gestionnaires, bénéfiques tant aux universités qu'aux organisations nationales et internationales. - Nous ne saurions assez vous en remercier.

Pr. Albert CORHAY, pour avoir accepté de diriger ce mémoire, malgré vos multiples charges, notamment celles qui vous occupent actuellement au poste de Vice-recteur à l'université de Liège. - Vous voudriez bien recevoir nos sincères reconnaissances pour votre disponibilité, votre promptitude et votre amabilité.

Dr. Aline Muller, pour avoir accepté de co-diriger cette recherche. Veuillez trouver ici l'expression de notre profonde gratitude, car vos critiques, vos apports et surtout votre amabilité ont permis l'amélioration qualitative de ce mémoire.

Dr Michel AHOHOUNKPANZON, Conseiller en Politiques au PNUD et Professeur à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l'Université d'Abomey - Calavi, pour vos conseils et vos multiples encouragements à notre égard.

M. Valentin GODONOU, Ingénieur Statisticien, pour avoir accepter volontiers de nous accorder son expertise sur le traitement économétriques des données. - Toute ma dette de reconnaissance à vous.

Enfin, tous mes remerciements à Albert, Bienvenu, Habib, Landry et à M. Barthélemy SENOU, pour votre dévouement à la lecture de ce mémoire

RÉSUME : Le présent travail de recherche analyse et mesure la création de richesse de 156 PME consommatrices de microcrédits des trois premières IMF au Bénin sur la période 2003 - 2005. Il porte sur un secteur de développement dual : le sous secteur des PME en quête de financement du sous secteur très dynamique des IMF. Pour ce faire, nous avons utilisé comme concept de base le modèle de la création de valeur EVA (Economic Value Added), que nous avons appliqué de façon contingente aux réalités des PME dans leurs relations de micro financement avec les IMF. La méthodologie retenue donne une indication à tous les acteurs de la microfinance (l'Etat, les bailleurs, les IMF et même les clients des IMF promoteurs de PME), sur l'(in)effectivité de la création de richesse assignée à la microfinance comme outil de développement. Les résultats obtenus révèlent que, 77% des 156 PME ne sont pas propices à l'analyse de la création de valeur, puisqu'elles n'arrivent pas à dégager une rentabilité financière. Il s'en déduit que, seules 36 sur 156 PME créent de la valeur. A ce niveau, le taux de création oscille entre 0,0871% et 1,9599% des capitaux investis. Afin de rapprocher les résultats théoriques des faits empiriques, nous avons choisi une variable de comparaison qu'est la satisfaction perçue par les PME bénéficiaires. Là-dessus, 39% des promoteurs de PME estiment être satisfaits, au moins au niveau de leurs attentes. De plus, l'étude a mis en exergue quelques facteurs exogènes (coût global de financement, structure financière des PME, asymétrie d'information et qualité des services non financiers des IMF) susceptibles d'expliquer le niveau de création de valeur des PME bénéficiaires de microcrédits. Il en ressort que, la réduction du coût global de financement et l'amélioration du levier financier des PME sont les facteurs, les plus susceptibles d'améliorer le niveau de création de richesse des PME. L'amélioration de la qualité des services non financiers des IMF s'avère nécessaire, mais dans une moindre mesure.

ABSTRACT: The present research work analyses and measures wealth creation about 156 small companies consuming micro credits in the first three microfinance's institutions in Benin during the period 2003 - 2005. It deals with dual development sector: the by-sector small companies in search of financing from the dynamic microfinance's sector. Thus, we have used as base principle, the model of value creation EVA (Economic Value Added), that we have applied to the small company (PME) realities in their micro financing relationship. The research method chosen gives an indication to all the microfinaning actors (the state, the financial backers, the microfinance's institution and even theirs clients promoting small companies) about the existence or non-existence of wealth creation by micro financing as development instrument. The results obtained reveal that 77% of the 156 small companies are not suitable for a value creation analysis, because they are not able to realise financial profitability. There fore, only 36 out of 156 small companies create value and the value creation rate is between 0.0871% and 1.9599% of the invested capital. In order to compare theorical results of empirical phenomenon, we have chosen a comparison variable that is the satisfaction felt by the small companies consuming micro credits. Out of it, 39% of small companies' responsible are satisfied at least according to their expectations. Moreover, the research depicts some external factors (overall financing cost, small companies' financial structures, asymmetric information and non financial services quality of microfinance's institution) able to explain the value creation level of small companies consuming micro credits. Therefore the overall financial cost reduction and improvement of lever financier of small companies are factors able to improve their level of wealth creation. The improvement of non financial services quality of microfinance's institution is a factor that affects the creation of value level but, not in a considerable way.

TABLE DES MATIERES

Dédicaces ii

Remerciements iii

Résumé iv

Liste des tableaux viii

Graphique viii

Listes des annexes viii

Listes des sigles ix

INTRODUCTION 1

PREMIÈRE PARTIE: CADRE THÉORIQUE ET METHODOLOGIQUE

DE LA CRÉATION DE VALEUR

Chapitre 1 : Problématique et Revue de Littérature 4

Section 1 : Problématique, Objectifs et Intérêt de l'étude 4

Paragraphe 1 : Le Problème 4

Paragraphe 2 : Intérêt de la recherche. 7

Section2 : De la Revue de Littérature à la formulation des Hypothèses. 8

Paragraphe 1 : La Revue de Littérature. 8

1.1 La création de valeur 8

1.1.1 La mesure de la valeur par la méthode des free cash flow 9

1.1.2 Le modèle de la valeur économique ajoutée: EVA 10

1.1.2.1 Présentation du modèle EVA 11

a. Les Capitaux investis 11

b. La rentabilité économique ou rentabilité des capitaux investis 12

c. Le coût des investissements ou coût moyen pondéré du capital 13

1.1.2.2 Les critiques et Apports 18

1.2 La Satisfaction 21

1.3 La Petite et Moyenne Entreprise et la problématique de son 24

Financement. 24

1.3.1 Le concept de la Petite et Moyenne Entreprise (PME) 24

1.3.2 Le financement de la PME 27

1.3.2.1 L'identification de la PME par son financement 27

1.3.2.2 Le concept de la microfinance 30

Paragraphe 2 : Hypothèses de recherche 32

1.1 Première Hypothèse 32

1.2 Deuxième Hypothèse 33

1.3 Troisième Hypothèse 33

1.4 Quatrième Hypothèse 33

Chapitre 2 : Méthodologie de Recherche et Présentation des données 35

Section1 : Méthodologie d'analyse 35

Paragraphe 1 : Cadre Opératoire de la recherche 35

1.1. Enquêtes auprès des IMF et des PME 35

1.2. Echantillon 36

Paragraphe 2 : Approches et Méthodes d'analyse retenues 37

2.1. La mesure des variables et indicateurs du modèle. 38

2.1.1. Structure des taux d'intérêt sur microcrédit et coût de financement. 38

2.1.2. Structure financière 39

2.1.3. Asymétrie d'information 39

2.1.4. Services non financiers 40

2.1.5. Création de la Valeur 41

2.2. La variable de comparaison : la satisfaction et sa mesure 43

2.3. Spécification du modèle 43

Section2 : Présentation des données, des variables et indicateurs 44

Paragraphe 1 : Source et collecte de données secondaires. 44

Paragraphe 2 : Source et collecte de données primaires. 45

DEUXIÈME PARTIE: ANALYSE ET MESURE EMPIRIQUE DE LA CRÉATION DE RICHESSE DES PME BÉNÉFICIAIRES DE MICROCRÉDIT

Chapitre 3 : Mesure de la création de richesse des PME dans l'environnement économique béninois 50

Section1 : L'environnement économique des PME et IMF au Bénin 50

Paragraphe1 : Evolution de la PME dans l'environnement économique béninois 50

1.1. Le concept de Petite et Moyenne Entreprise au Bénin 50

1.2. Caractéristiques des Petites et Moyennes Entreprises béninoises 52

Paragraphe 2 : Le secteur de la microfinance au Bénin 53

2.1. Identification des IMF au Bénin 53

2.1.1 Classification et Spécificités des IMF au Bénin 53

2.1.2 Configuration organisationnelle des IMF au Bénin. 54

2.2. Les Instituions de MicroFinance dans le système financier béninois 56

2.2.1 Evolution des Instituions de MicroFinance au Bénin 56

2.2.2 Contribution des IMF au financement intérieur de l'économie béninoise 60

Section 2 : Analyse microéconomique et Modélisation économétrique de la création de la valeur. 64

Paragraphe 1 : Analyse microéconomique 64

1.1 Création empirique de valeur dans le micro financement des PME 64

1.1.1 La mesure de la création de valeur des PME bénéficiaires de crédit 64

1.1.2 Les déterminants empiriques de la création de Valeur dans le modèle 65

1.1.2.1 Le coût global de financement dans les IMF 65

1.1.2.2 La structure financière des PME 66

1.1.2.3 L'asymétrie d'information dans les PME béninoises 67

1.1.2.4 Les services non financiers dans les IMF au Bénin 69

1.2 Analyse de la satisfaction perçue par les PME 73

Paragraphe 2 : Modélisation économétrique de la création de la valeur. 76

2.1 L'étude de la description statistique des variables du modèle 76

2.2 Spécification du test empirique : estimation des paramètres relatif au modèle 78

Chapitre 4 : Analyse des résultats 81

Section1 : Synthèse, Interprétation des résultats et Vérification des Résultats 81

Paragraphe 1 : Synthèse et interprétation des résultats 81

1.1 Synthèse des résultats 81

1.2 Interprétation des résultats 83

Paragraphe 2 : Vérification des Hypothèses 88

Section2 : Politique de viabilisation du système de financement décentralisé en faveur des PME au Bénin : Recommandation 90

Paragraphe1 : Etat et Bailleurs des IMF : un besoin de recadrage 90

1.1 L'Etat et la régulation institutionnelle du secteur de la microfinance 90

1.2 Les partenaires au développement du secteur de la microfinance 94

Paragraphe 2 : Stratégie de viabilité et de création de valeur du système de financement décentralisé au Bénin 95

1.1 Stratégie inspirée de la théorie des parties prenantes et des conventions 95

1.1.1 Rappel sur la théorie des parties prenantes et la théorie des conventions 96

1.12 Fonctionnement des parties prenantes et stratégie d'actions 96

1.2 Stratégie inspirée de la "Governance Corporate" 101

CONCLUSION 102

IBLIOGRAPHIE........................................................................................103

ANNEXES

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1:Répartition des PME interviewées par IMF et par secteur 37

Tableau 2: Présentation et mesure du modèle 42

Tableau 3: Récapitulatif de toutes les données 47

Tableau 4: Répartition des 156 PME de l'échantillon suivant leur nombre d'employés 52

Tableau 5: Répartition des 156 PME de l'échantillon suivant leur capital social 52

Tableau 6: Evolution des SFD intervenants dans le secteur de la microfinance au Bénin de 2001 à 2005 58

Tableau 7: Evolution des IMF en terme d'épargne, d'encours de crédit et de clientèle 59

Tableau 8: Contribution de la microfinance au financement intérieur comparativement à celle du secteur public et des banques (en milliards de FCFA) 61

Tableau 9: Répartition du financement des IMF par branche d'activités comparativement à celles des banques primaires 63

Tableau 10: Résultat empirique des variables observées 71

Tableau 11: Statistiques descriptives 78

Tableau 12: Matrice des corrélations 79

Tableau 13: Evolution des créances en souffrances dans les IMF 86

Tableau 14: Evolution de la rentabilité des fonds propres des IMF de l'échantillon 88

Tableau 15 : Fonctionnement des parties prenantes dans la stratégie de création de valeur 100

GRAPHIQUE

Graphique 1 : Contribution des IMF au financement de l'économie 59

LISTES DES ANNEXES

Annexe n°1 : Processus de choix des PME de l'échantillon I

Annexe n°2a : Guide d'entretien avec les IMF II

Annexe n°2b : Guide d'entretien avec les PME V

Annexe n°3a : Questionnaire d'enquête auprès des IMF VIII

Annexe n°3b : Questionnaire d'enquête auprès des PME XII

Annexe 4 : Qualité des services non financiers XVII

Annexe 5 : Les déterminants de la valeur délivrée au client XVIII

LISTES DES SIGLES

DPME: Direction de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises

EVA: Economic Value Added

IMF: Institution de MicroFinance

MDEF: Ministère du Développement de l'Economie et des Finances

PME: Petites et Moyennes Entreprises

SFD : Services Financiers Décentralisés

SNF : Services Non Financiers

sommaire suivant