WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution du commerce des véhicules d'occasion a la réduction de la pauvreté au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Gérard NOUDEKE
Université d'Abomey Calavi - Maà®trise en Sciences de gestion 2008
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE I : CADRE THEORIQUE DE L'ETUDE ET METHODOLOGIE DE RECHERCE

Le but de ce chapitre est de fournir les informations nécessaires pour une bonne compréhension du contexte général de note étude.

Il est composé de deux sections :

- le cadre théorique de l'étude ( section 1 )

- la méthodologie de recherche ( section 2 )

SECTION I : CADRE THEORIQUE DE L'ETUDE

La présente section abordera tour à tour

- la problématique de l'étude,

- les objectifs et hypothèses de recherche,

- la revue de littérature.

PARAGRAPHE 1 : PROBLEMATIQUE DE RECHERCHE

A la fin des années 1980, tous les efforts de développement du Bénin se sont révélés insuffisants. L'inadéquation des politiques économiques, la mauvaise gestion des affaires publiques, et l'interventionnisme quelque peu maladroit de l'Etat ont été à la base des difficultés. Dans la recherche des mesures correctives et de redressement de la situation, l'Etat béninois a été appuyé par ses partenaires au développement à travers les programmes d'ajustement structurel (PAS) à partir de 1989. Mais les conditionnalités de ces programmes ont plus contribué à l'aggravation de la situation, notamment:

- le licenciement d'un nombre important d'agents suite aux privatisations,

- le départ volontaire à la retraite mal organisé des fonctionnaires,

- la réduction des dépenses publiques surtout les salaires.

A partir de 1990, le PAS est apparu comme l'origine de la situation de misère que vit la population béninoise. Le bilan économique et social de 2004, fait apparaître une situation très précaire, caractérisée par une recrudescence de la pauvreté: 49 à 50% de la population vivaient avec moins d'un dollar par jour (Rapport du CNUCED, 2004).

C'est dans le cadre de recherche de solutions pour sortir de la misère au Bénin que le commerce des véhicules d'occasion est né vers la fin des années 1980.

Commencé timidement, ce commerce va connaître très rapidement un essor prodigieux et le trafic s'est considérablement accru pour atteindre 251.405 véhicules en 2001; donnant naissance à une véritable filière. De 1989 à 2001, ce trafic a connu une croissance régulière avec un taux moyen annuel de 31% (Statistiques du Port de Cotonou, 2004). On parle aujourd'hui de véritable filière parce qu'au fil des années, ce commerce s'est ramifié en plusieurs activités annexes exercées par divers acteurs très nombreux aussi bien privés que publics. En effet, cette filière regroupe les activités telles que: l'importation, le transit, la consignation, la manutention, l'acconage, le gardiennage, la vente, le regroupement, le convoyage jusqu'aux frontières avec les pays voisins destinataires et bien d'autres activités connexes. Ce commerce a drainé et continue de drainer des flux financiers relativement considérables. Il génère plus de 300 milliards de francs CFA pour l'ensemble du secteur (BENFRECH A., 2000). Tous les acteurs s'accordent à reconnaître que les quantités de véhicules d'occasion qui font l'objet de transactions commerciales sont très importantes et méritent qu'on s'y penche sérieusement.

Malgré ce poids non négligeable, ce secteur d'activité florissant demeure encore inorganisé au Bénin. Ainsi, l'insuffisance de la réglementation, l'inapplication des textes en vigueur et l'anarchie qu'on observe actuellement dans la filière dénotent d'une mauvaise appréciation des avantages réels que procure ce commerce et sa capacité à réduire la pauvreté au Bénin.

En effet, l'Etat béninois n'a jamais mesuré à sa juste valeur le nouvel enjeu économique que constitue la filière des véhicules d'occasion pour le pays.

Voilà autant d'avantages mal perçus qui suscitent beaucoup d'interrogations quant à la rentabilité et l'avenir de ce commerce. Il est donc nécessaire de porter une attention particulière sur cette filière pour évaluer sa contribution à l'amélioration des conditions de vie des Béninois. C'est pourquoi nous avons estimé qu'il n'est pas sans intérêt de porter nos réflexions sur ce sujet à travers le thème : « Contribution du commerce des véhicules d'occasion à la réduction de la pauvreté au Bénin ».

Il s'agit pour nous, de mettre en évidence les effets positifs du commerce des véhicules d'occasion dans le cadre de la réduction de la pauvreté au Bénin.

Pour ce faire, notre étude s'articulera autour des objectifs et hypothèses suivants.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.