WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Elaboration d'indicateurs de développement humain au niveau régional en côte d'ivoire


par Williams Otmar TCHIMOU
Ecole National Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée - Ingénieur Statisticien Economiste 2006
  

sommaire suivant

Thème : Proposition d'indicateurs d'appréciation du développement humain régional en côte d'ivoire

Avant Propos

L'Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée (ENSEA), crée en 1961, a pour mission de délivrer une formation théorique et pratique à travers cinq filières distinctes : Agents Techniques de la Statistique (AT); Adjoints Techniques de ; Ingénieurs des Travaux Statistiques (ITS); Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées (DESS); Ingénieurs Statisticiens Economistes (ISE).

Dans le cadre de la formation des Ingénieurs Statisticiens Economistes, l'ENSEA prévoit un stage d'une durée de trois mois à la fin de la deuxième année. Ce stage qui est fait soit dans une structure publique, soit dans une structure privée, soit dans un organisme international est l'occasion pour les futurs ingénieurs d'utiliser tous les outils dont ils disposent pour résoudre un problème bien précis. Aussi ce stage permet aux futurs ingénieurs de comprendre les réalités du monde du travail et d'en mesurer les difficultés.

En ce qui nous concerne, c'est le Bureau National d'Etudes Techniques et de Développement (BNETD) qui a servi de cadre de stage du 01 Août au 30 Novembre 2006, plus précisément au Département Etudes Economiques et Financières (DEEF) au sein de l'unité développement humain (UDH). Il nous a été demander de réfléchir sur le thème «Elaboration d'indicateurs d'appréciation du développement humain au niveau régional en côte d'ivoire«. Ce travail est d'un intérêt particulier pour le PNUD. Il s'inscrit dans le contexte général du développement local et dans le contexte particulier de l'élaboration des rapports annuels sur le développement humain dont le thème pour l'année 2006 est «décentralisation et développement participatif«.

Le présent document expose le travail qui a été effectué durant la période du stage. Il n'est pas exempt de reproches, mais il se veut un document de méthodologie d'élaboration d'indicateurs régionaux en Côte d'ivoire.

Thème : Proposition d'indicateurs d'appréciation du développement humain régional en côte d'ivoire

Nous adressons tout d'abord nos remerciements au seigneur Dieu tout puissant pour son soutient dans l'élaboration de ce mémoire.

Ensuite, nous tenons à remercier Docteur KOFFI N'Guessan et Monsieur KOUADIO Hugues, respectivement Directeur de l'Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée (ENSEA) d'Abidjan et Directeur des études de la filière des Ingénieurs Statisticiens Economistes (ISE), qui nous ont encadré pendant cette formation.

Nos remerciements vont également à l'endroit de tous les enseignants de l'école singulièrement à docteur FASSASSI Raimi et OUATTARA Aboudou ainsi que monsieur SIKA Lazare, pour leur contribution à la rédaction de ce mémoire.

Nous voudrions remercier tout spécialement :

· Monsieur GNAMIEN N'Dri Guillaume, Directeur du DEEF (BNETD) qui a accepté de nous accueillir dans ce département, qu'il dirige, pour ce stage académique ;

· Docteur Ehouan TAI et monsieur N'DRI Jonas respectivement chef de l'unité
développement humain et consultant senior au BNETD, pour avoir suivi notre travail

· Monsieur NDRI Aristide, chargé d'étude dans l'unité développement humain pour ses pertinentes remarques.

· Messieurs BEHI Ange et KOUAME Yves tout deux consultants junior au BNETD pour leurs apports méthodologiques.

Thème : Proposition d'indicateurs d'appréciation du développement humain régional en côte d'ivoire

Sommaire

Avant Propos 1

Sommaire 3

Sigles et abréviations 4

Liste des illustrations 5

Cadre du stage 6

Introduction générale 8

Chapitre 1 : Problématique et revue de littérature 11

1.1. Problème de recherche 11

1.2. Objectifs de l'étude 13

1.3. Hypothèses de travail 14

1.4. Méthodologie de l'étude 14

1.5. Revue de littérature 15

Chapitre 2 : Fondements et mesure 22

des indicateurs de développement 22

humain 22

2.1. Concepts de développement humain durable 22

2.2. Présentation des indicateurs de développement humain. 29

Chapitre 3 : Méthodologie d'élaboration 42

d'indicateurs de développement 42

humain au niveau régional 42

3.1. Présentation du Découpage administratif de la côte d'ivoire 42

3.2. Sources des données utiles pour le calcul des indicateurs de
développement humain au niveau national 43
3.3 Présentation des différentes méthodes d'évaluation des indicateurs de

développement humain au niveau régional 45

Limites de l'étude et recommandations 55

Conclusion générale 57

Thème : Proposition d'indicateurs d'appréciation du développement humain régional en côte d'ivoire

Sigles et abréviations

BDF Banque de données financières

BNETD Bureau national d'étude technique et de développement

BTS Brevet de technicien supérieur

CGRAE Caisse générale de retraite des agents de l'Etat

CITP-88 Classification internationale type des professions

CNPS Caisse nationale de prévoyance sociale

CSP Catégorie socioprofessionnelle

DCGTx : Direction de Contrôle des Grands Travaux

DHD Développement humain durable

DIPE Direction de l'information, de la planification et de l'évaluation

DSSE Direction de la synthèse des statistiques économiques

IDH: Indicateur de développement humain

IDHR Indicateur de développement humain régional

INS Institut national de la statistique

IPF Indicateur de la participation des femmes

IPFR Indicateur de la participation des femmes régional

IPH Indicateur de la pauvreté humaine

IPHR Indicateur de la pauvreté humaine régional

ISDH Indicateur sexo-spécifique du développement humain

ISDHR Indicateur sexo-spécifique du développement humain régional

OCDE Organisation de coopération et de développement économique

OMD Objectifs du millénaire pour le développement

PCI Programme de comparaison internationale

PNUD Programme des nations unies pour le développement

PNUE Programme des nations unies pour l'environnement

RASS Rapport annuel sur la situation sanitaire

RMDH Rapport mondial sur le développement humain

RNA Recensement national de l'agriculture

RNDH Rapport national sur le développement humain

UDH Unité développement humain

UNCI Université nationale de côte d'ivoire

URES Unité régionale d'enseignement supérieur

Thème : Proposition d'indicateurs d'appréciation du développement humain régional en côte d'ivoire

Liste des illustrations

Liste des tableaux

Tableau 1 : Valeurs minimales et maximales pour le calcul de l'IDH 37

Tableau 2 : Valeurs minimales et maximales pour le calcul de l'ISDH 39

Tableau 3 : Organisation administrative et territoriale de la côte d'ivoire 43

Tableau 4 : sources statistiques utiles pour le calcul des indicateurs 61

Tableau 5 : Poids dans le PIB de ses différentes composantes de l'optique demande 65

Tableau 6 : Equivalence entre CITP-88 et CSP 65

Tableau 7: Les Indicateurs régionaux et leurs sources des données nécessaires .66

Liste des figures

Figure 1 : Les trois pôles interdépendants du développement humain durable 26

Figure 2 : Du concept aux indices 30

Figure 3 : Arborescence des dimensions et des indicateurs 35

 

Liste des encadrés

 

Encadré : Indicateurs fondamentaux du développement humain durable de l'OCDE 27

Thème : Proposition d'indicateurs d'appréciation du développement humain régional en côte d'ivoire

Cadre du stage

Le Bureau National d'Etudes Techniques et de Développement (BNETD) a été créé le 4 août 1996 en remplacement de la Direction de Contrôle des Grands Travaux (DCGTx); organe public créé en 1978 dont le rôle était de promouvoir le secteur des travaux publics et du bâtiment dans une économie en pleine expansion. Ses objectifs sont les suivants :

o Décentraliser les responsabilités et accroître l'autonomie de gestion ; o favoriser le développement d'activités génératrices de revenus ;

o mieux maîtriser les coûts et la qualité ;

o exploiter les synergies au sein de l'organisation ;

o améliorer les relations du BNETD avec ses partenaires.

Sous la direction de M. Ahoua Don Mello, le BNETD est géré par un conseil d'administration et s'organise autour d'une direction générale, de différentes divisions et des départements :

o le Département Agriculture et Aménagement Rural, DAAR ;

o le Département Transports et Télécommunications, DTT ;

o le Département Aménagement Urbain et Construction, DAUC ;

o le Département Industrie, Energie et Mines, DIEM ;

o le Département Technologies de l'Information et de la Communication, DTIC ; o le Département Etudes Economiques et Financières, DEEF ;

o le Département Environnement et Ressources Humaines, DERN ; o le Département Ressources Humaines, DRH ;

o le Département Finances et Comptabilité, DFC ;

o le Département Contrôle et Audit, DCA ;

o le Centre de Cartographie et de Télédétection, CCT ;

o le Département Formation et Recherche, DFR.

Thème : Proposition d'indicateurs d'appréciation du développement humain régional en côte d'ivoire

C'est le Département des Etudes Economiques et Financières (DEEF) qui a servi de cadre. Dirigé depuis l'année 2000 par Monsieur GNAMIEN N'Dri Guillaume, ce département est spécialisé dans :

o La restructuration d'entreprises à participation financière publique ;

o Le suivi des programmes de privatisation et d'investissements ;

o L'analyse des projets d'investissement ;

o La valorisation des ressources humaines ;

o Le suivi des démantèlements des barrières tarifaires et non tarifaires ;

o Les études macroéconomiques et statistiques ;

o L'élaboration des systèmes Planification Programmation Budgétisation et Suivi o Les études économiques de compétitivité sectorielle et macroéconomique.

Chaque domaine de spécialisation est représenté par un secteur ou une unité au sein du Département des Etudes Economiques et Financières. Et le stage que nous avons effectué s'est déroulé dans l'Unité Développement Humain (UDH) dirigé par Monsieur Ehouan TAI.

Thème : Proposition d'indicateurs d'appréciation du développement humain régional en côte d'ivoire

Introduction générale

Depuis son accession à l'indépendance jusqu'avant les décennies 1980, la côte d'ivoire a connu une forte croissance (plus de 7% de croissance du PIB durant cette période). Cette performance lui avait permis de se hisser au troisième rang des pays d'Afrique au sud du Sahara. Malheureusement, elle a suivi des politiques macroéconomiques qui lui ont posé beaucoup de problèmes à partir de 1980. En outre, elle a bénéficié, dans ce cadre, entre 1981 et 1993, de neuf prêts d'ajustement, sans réussir véritablement à relancer l'activité économique. En effet, en termes constants, la valeur du PIB de 1993 était inférieure à celle de 1981. Cette évolution défavorable du PIB, combinée avec une croissance annuelle de la population de 3,8%, explique bien pourquoi le PNB par habitant est passé de plus 1180 dollars en 1980 à 680 dollars en 1993. Dans ces conditions, le nombre de pauvres est passé de 11% de la population en 1985 à 31,3% en 1993 selon le rapport national sur le développement humain 1997.

Après avoir renoué avec la croissance, à la suite de la dévaluation du FCFA de janvier 1994, l'économie ivoirienne va connaître une croissance de son PIB. Cette dernière est redevenue positive en s'établissant, en termes réels, à 2,1% contre -0,4% en 1993. Cette croissance s'est par la suite accélérée pour s'établir autour de 6,5%, en moyenne annuelle, sur la période 1995-1998. Bien que la croissance soit revenue entre 1994 et 1998 sous l'effet combiné d'un regain de compétitivité lié à la dévaluation, et à la mise en oeuvre de réformes structurelles appropriée appuyées par la communauté internationale, notamment les institutions de Bretton Woods, la banque Africaine de développement et la France ; la pauvreté n'a pas, pour autant, reculé, puisqu'on est passé de 31,3% de pauvres en 1993 à 36,8% en 1995, puis à 33,6% en 1998.

Les progrès accomplis pendant la période 1994-1998 ont été compromis dès 1999 avec le ralentissement de la croissance qui a chuté à 1,6%, prélude à la récession qui s'est installée, de nouveau, dès 2000, avec une contraction du PIB de -2,3%, puis d'environ -1% en 2001. Comme dans le même temps, la population a continué de progresser au rythme de 3,3% par

Thème : Proposition d'indicateurs d'appréciation du développement humain régional en côte d'ivoire

an, on estime à environ 6% la baisse du revenu par tête depuis 1999, accentuant ainsi l'incidence de la pauvreté dans le pays selon le rapport national sur le développement humain 1997.

Face à l'aggravation de la pauvreté, le gouvernement ivoirien n'est pas rester sans rien faire. Plusieurs initiatives témoignent de son engouement à mener des politiques de développement en général et de lutte contre la pauvreté en particulier :

· la publication des rapports nationaux sur le développement humain. En effet ces rapports constituent un cadre de contribution à l'enrichissement des outils d'analyse du développement social et ils se présentent comme des outils d'aide à la décision pour tous les acteurs du développement (gouvernement, société civile et bailleurs de fonds).

· En septembre 2000, la côte d'ivoire adopte la déclaration du millénaire, à l'instar des 191 pays qui ont pris part au sommet du millénaire. Cette déclaration s'articule autour des principaux défis se rapportant à la paix, la sécurité, la gouvernance, le développement, l'environnement durable, les droits de l'homme et la démocratie. Notons également qu'a cet effet, le gouvernement ivoirien a mis en place un Document de Stratégies de Réduction de la Pauvreté (DSRP) qui se base sur les huit objectifs du millénaire pour le développement1.

La côte d'ivoire a inscrit les objectifs du millénaire pour le développement dans le processus de décentralisation et de la relance des politiques d'aménagement du territoire. L'objectif étant la promotion de la prise en compte des OMD au niveau local, en vue de la réduction de la pauvreté et la promotion du développement humain par le renforcement des capacités des acteurs locaux. . Ces objectifs en général et l'objectif de promotion du développement humain en particulier suscitent l'interrogation suivante : « comment est ce qu'on pourrait se rendre compte qu'un département a enregistrer des performances en

1 La communauté internationale s'est assignée 8 objectifs centrés autour de 18 cibles et 48 indicateurs de référence. Ces objectifs sont :

(i) Réduire l'extrême pauvreté et la faim

(ii) Assurer l'éducation primaire pour tous

(iii) Promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes

(iv) Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans

(v) Améliorer la santé maternelle

(vi) Combattre le VIH/SIDA, la paludisme et les autres maladies

(vii) Assurer un environnement durable

(viii) Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Thème : Proposition d'indicateurs d'appréciation du développement humain régional en côte d'ivoire

matière de développement humain ? ». Autrement dit, comment peut-on apprécier la promotion du développement humain au niveau des départements ? Telle est la question centrale de cette recherche.

Plusieurs approches peuvent permettre de cerner la réponse à cette question mais celle que retiendra la présente étude est la conception d'indicateurs de développement humain au niveau régional. Et la méthode retenue est simplement la désagrégation des indicateurs de développement humain du PNUD (IDH, ISDH, IPH et IPF). Pour se faire, l'étude sera

organisée en trois chapitres. Le premier chapitre se chargera d'exposer la problématique ainsique les hypothèses de travail et la revue de littérature. Le deuxième chapitre rappellera les

fondements conceptuels et la méthodologie de calcul des indicateurs du PNUD pris en compte dans cette étude. Quant au troisième chapitre, il sera le cadre d'exposition de la méthodologie d'estimation des indicateurs de développement humain pour les départements.

Thème : Proposition d'indicateurs d'appréciation du développement humain régional en côte d'ivoire

sommaire suivant