WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impacts socioeconomiques du projet de pipeline Tchad-Cameroun le long du corridor dans la province du centre (Cameroun)

( Télécharger le fichier original )
par Bertrand Junior NDJESSA BESSALA
Université de Dschang - Ingénieur agro-socio-economiste 2002
  

précédent sommaire suivant

2.2- CADRE THEORIQUE

L'approche utilisée pour la description des impacts socio économiques dans le cadre de cette étude est basée sur les méthodes quantitatives et qualitatives d'étude d'impacts.

La méthode quantitative utilisée est celle de la «double différence» ou «quasi-experimental design» (Baker, 2000 ; Valadez & Bamberger, 1994). Cette approche propose qu'on observe la situation avant et après le programme ou projet (Première différence) et la situation dans le groupe de traitement et le groupe témoin ou de contrôle (Deuxième différence). Cette méthode combine des approches «avant et après projet», et «avec et sans projet». Le fait d'avoir des groupes de contrôle et des groupes cibles permet de décrire clairement l'impact du projet sur la cible.

Le modèle s'illustre comme suit :

1°) Première différence

Variations avant et après projet pipeline = IO2 - IO1

Où : IO2 = la situation après le projet pipeline

IO1 = la situation avant le projet pipeline

2°) Deuxième différence

Variations entre les riverains du pipeline et du groupe de contrôle = IO2 - CO

Où : IO2 = la situation après le projet pipeline

CO = la situation dans le groupe de contrôle

Mohr (1995) cité par Baker (2000) note que les techniques qualitatives pour décrire l'impact sont utilisées pour déterminer l'impact par la confiance à quelque chose d'autre que la différence avec un groupe témoin pour faire une inférence causale. Le centre d'intérêt se situe sur la compréhension du processus, des comportements et conditions tels qu'ils sont perçus par les individus ou les groupes étudiés (Valadez et Bamberger, 1994). Par exemple, l'observation des ménages peut permettre de comprendre la façon dont les ménages et les communautés locales perçoivent un projet et comment celui-ci les affecte.

Dans le cadre de cette étude, l'approche de Valadez et Bamberger devrait s'appliquer comme suit :

- la première différence concerne les changements au sein de la population riveraine du pipeline. Une différence est faite entre le niveau des variables après et avant le projet pipeline.

Exemple :

Variations des revenus moyens annuels après et avant le projet pipeline = NR2 - NR1

Où : NR2 = Niveau des revenus moyens annuels après le projet pipeline

NR1 = Niveau des revenus moyens annuels avant le projet pipeline

- la deuxième différence est faite entre les riverains du pipeline et les non riverains. Cette différence permet de déduire l'impact réel du projet pipeline car elle intègre l'évolution naturelle.

Exemple :

Variations des revenus moyens annuels des riverains et non riverains du pipeline

= NR2 - NR0

Où : NR2 = Niveau des revenus moyens annuels des riverains après le projet pipeline

NR0 = Niveau des revenus moyens annuels des non riverains du pipeline

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.