WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impacts socioeconomiques du projet de pipeline Tchad-Cameroun le long du corridor dans la province du centre (Cameroun)

( Télécharger le fichier original )
par Bertrand Junior NDJESSA BESSALA
Université de Dschang - Ingénieur agro-socio-economiste 2002
  

précédent sommaire suivant

1.4- IMPORTANCE DE L'ETUDE

La rente pétrolière «nourrit» les Etats producteurs. Voilà pourquoi, beaucoup de pays s'investissent aujourd'hui dans l'exploration et l'exploitation du pétrole (Carton, 2000). Toutefois dans la course effrénée à cette rente, le sort des populations est souvent presque ignoré. Celles-ci sont souvent marginalisées lors de l'élaboration des projets de développement au bénéfice des facteurs techniques et économiques. Cette situation a pour corollaire la stagnation de la population dans la pauvreté.

Cette étude revêt une importance théorique et pratique :

1°-) Sur le plan théorique, cette étude ex-post apportera une modeste contribution à la littérature relative aux études d'impacts socio économiques du projet pipeline Tchad-Cameroun sur les populations le long du corridor du pipeline dans la province du Centre. La plupart des études socio économiques qui ont été menées étaient ex-ante. Elles ont permis aux décideurs de trouver des alternatives et des mesures de compensation pour atténuer les effets négatifs du projet.

2°-) Sur le plan pratique, l'étude devrait emmener :

- les riverains du pipeline à mener des actions communes pour leur développement ;

- l'Etat du Cameroun à réaménager les actions de développement et de protection au bénéfice des riverains du pipeline ;

- le consortium du projet à réaliser un programme de développement au profit des riverains du pipeline et ;

- la Société Civile nationale et internationale à renforcer son action de plaidoyer au profit des populations riveraines du pipeline.

Dans le cas du projet pipeline Tchad-Cameroun, les routes à construire devaient désenclaver la région riveraine du pipeline et partant avoir un impact sur les échanges. Ces routes devaient faciliter l'évacuation des produits agricoles vers les marchés et permettre le ravitaillement des populations et petits commerces. Les compensations communautaires et régionales devaient améliorer l'offre des services et la quantité des infrastructures. Le financement de certains programmes (Programme National de Lutte contre le Sida, Programme National de Lutte contre le Paludisme) du Ministère de la Santé Publique par COTCO devait permettre de réduire la prévalence des MST-Sida et les maladies transmises par les vecteurs (Malaria, onchocercose...). Toutefois, certaines infrastructures (Sources, routes et ponts) préexistantes au projet ont été détruites et les populations expropriées des terres. Pendant la phase de construction du pipeline, il y a eu un brassage des populations. Des marres d'eau - lits des moustiques et autres insectes - sont apparues après le passage du pipeline. Suite à cette situation, une identification et une description des impacts socio économiques sont importantes.

De manière globale le projet pipeline a prévu des effets positifs sur l'emploi et la formation et sur l'amélioration de l'offre en infrastructures ; toutefois les effets négatifs et non souhaités étaient probables en agriculture, sur le revenu et sur la santé des riverains. Il importe donc d'identifier et de décrire les différents impacts pour observer si les résultats attendus du projet pipeline ont été atteints et si les effets à minimiser l'ont été. Cette étude présente donc la spécificité qu'elle s'intéresse aux impacts négatifs ou non souhaités par le projet pipeline.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.