WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude de l'évapotranspiration sur le bassin de la donga au bénin: comparaison du bilan d'énergie de 3 périodes de 15 jours.


par Ossénatou MAMADOU
Université d'Abomey-Calavi - DEA Energie et Environnement 2009
  

sommaire suivant

Remerciements

Ce mémoire a été financé par le projet OUEME-2025, préparé conjointement au Laboratoire de Physique du Rayonnement (LPR/UAC) et au Laboratoire des Transferts en Hydrologie et Environnement (LTHE/Grenoble).

4 J'exprime ma gratitude tout d'abord au directeur du LPR, le Professeur Cossi Norbert Awanou et au directeur du LTHE Mr Thierry Lebel qui m'ont accueilli et permis de réaliser ce travail dans leurs laboratoires respectifs.

4 Mes sincères remerciements vont a l'endroit de Arnaud Zannou, Coordonateur du Projet Ouémé-2025 pour la confiance qu'il a placé en moi en m'offrant ce stage dans son projet.

4 Je tiens a remercier particulièrement Basile Kounouhéwa, Sylvie Galle et Jean-Martial Cohard avec qui j'ai fait mes premiers pas dans la recherche et qui ont su parfaitement encadrer mes travaux malgré mes cheminements parfois tortueux. Vos critiques et conseils m'ont permis d'améliorer la qualité de ce document.

4 A toute l'équipe de l'Ecole doctorale qui a assuré notre formation, je dis infiniment merci.

4 Merci a Léandro Suarez pour m'avoir appris EdiRe le fameux logiciel de traitement de flux; Stéphanie Leroux pour ses nombreuses explications sur la circulation atmosphérique a grande échelle; Franck Houénou pour son initiation au Latex et grace a qui vous trouvez la beauté dans ce document; Jules Sogba-Goh qui est souvent sur le terrain pour ramener les données. Que Jean-Bosco Voudounou, Maurille Agoua et Armelle Dossou-Yovo trouvent ici l'expression de notre profonde reconnaissance pour le précieux concours apporté maintes fois pour les tracas administratifs.

4 L'ensemble de mes camarades, je veux nommer Gabin Koto N'gobi; Richard Agbokpanzo; Eric Cojo; Tahirou Djarra; Ouzel Oumarou; Armand Djossou et Didier Boko-Haya pour leur amitié et leur bonne humeur permanente.

4 Je remercie aussi mes parents qui m'ont accompagné tous les jours bien au delà de mon travail et à qui je dédie ce mémoire.

4 Enfin, merci à Djouma!

Résumé

Cette étude est focalisée sur la variabilité saisonnière des termes du bilan d'énergie sur deux végétations contrastées de la Donga/Bénin : une jachère herbacée (Nalohou : 974484N, 160457E, 449 m) et une forêt claire (Bellefoungou : 979115N, 171800E, 414 m).

Pour caractériser cette variabilité, trois périodes de quinze (15) jours ont été identifiées. La première pendant la saison sèche, la seconde pendant la saison des pluies et la dernière se situe dans la période de transition de la saison humide a la saison sèche. Dans un premier temps, nous comparons sur les 3 périodes les paramètres météorologiques des deux stations. Nous analysons ensuite la fermeture du bilan énergétique. Les coefficients de détermination obtenus sur le site de Nalohou entre H+LE et Rn-G sur les périodes sont assez satisfaisants et confirment la qualité des mesures d'eddy corrélation effectuées dans la région soudanienne. Les séries temporelles des flux moyennées sur chaque heure pour les différentes périodes sont comparées entre elles. Les flux de chaleur sensible et de chaleur a la surface du sol sont les termes majoritaires du bilan en Janvier et en Novembre. Les maxima observés a Nalohou sont de 315W.m-2 et 170W.m-2 en Janvier et 271W.m-2 et 115W.m-2 en Novembre respectivement pour les flux de chaleur sensible et de chaleur a la surface du sol. Quant au flux de chaleur latente, il représente environ 70% du rayonnement net en Juillet, reste faible en Novembre (20% du rayonnement net) et est inférieur a 5% en Janvier. A Bellefoungou, les résultats sont similaires mais en Juillet les flux de chaleur latente et de chaleur sensible sont plus grands que ceux obtenus sur la jachère de Nalohou.

Mots dles : bilan d'énergie, eddy corrélation, qualité des données, variabilité, climat soudanien, AMMA-CATCH, OUEME-2025 .

sommaire suivant