WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en place d'une architecture VPN MPLS avec gestion du temps de connexion et de la bande passante utilisateur


par William Landry SIME SIME
3IL(Institut d'ingenierie d'informatique de Limoge)/ISTDI - Master Europeen en Informatique OPTION: Administration systémes resaux 2009
  

précédent sommaire suivant

I-3 Comparaison des protocoles de routage

I-3.1 Comment fonctionne le routage ?

§ Qu'est ce que le protocole IP ?

IP est un protocole de couche réseau (couche 3) et est dit « non connecté ».C'est-à-dire que les paquets constituant le message peuvent emprunter des itinéraires différents pour arriver au destinataire. Des protocoles de routage interviennent afin de transférer les paquets sur le réseau et entre les routeurs. La communication entre ces routeurs s'effectue par le biais de protocoles décris succinctement ci-dessous.

§ Quels sont les protocoles de routage traditionnel et comment fonctionnent-ils ?

Les paquets sont routés sur le réseau à l'aide des protocoles de type :

- IGP (Interior gateway protocol)

- RIP (Routing Information protocol) protocole à état des liens

- OSPF (Open Shortest Path First) protocole à vecteur de  distance

- EGP (Exterior Gateway Protocol)

- BGP (Border Gateway Protocol)

Tous ces protocoles de routage ont pour fonction de diriger les paquets dans le réseau. Chaque routeur possède une table de routage qui contient les chemins de destination, le port de sortie et le prochain saut pour déterminer le routeur suivant. Les paquets sont transportés sur le réseau d'une source à une destination. Ce dernier va passer par des routeurs pour atteindre la destination.

Dès que le routeur reçoit un paquet, il transforme l'adresse MAC de la source en appliquant sa propre adresse MAC, et l'adresse MAC de destination est remplacée par le routeur suivant. L'adresse IP de couche 3 n'est pas modifiée. Chaque routeur va appliquer cette procédure au paquet à transmettre jusqu'à sa destination.

Figure 12 : Principe de fonctionnement des protocoles de routage

Le principe de routage est satisfaisant dans un petit réseau mais est trop lourd pour effectuer ces procédures de modification d'adresses MAC tout au long du transfère.

 I-3.2 Evolution vers le protocole de routage MPLS

 Quand un paquet est envoyé sur un réseau MPLS (Multi Protocols Label Switching), le noeud  (ou « node » en anglais) d'entrée dit « ingress node » ou « LER » (routeur d'entrée du réseau MPLS) traite le paquet et consulte sa table de commutation pour lui attribuer un label en fonction de la « FEC » (Forwarding Equivalence Class) (la FEC affecte les labels en fonction des classes ou des groupes) du paquet. Une fois le label attribué, le routeur d'entrée va transmettre le paquet et son label (le label se trouve dans l'en-tête du paquet) au noeud suivant dit « LSR » (Label Switch Routeur) (routeur interne du réseau MPLS).C'est à partir de  l'adresse ip de l'« egress node » (routeur de sortie du réseau MPLS) que le protocole IP va déterminer : 

· la FEC

· le label

· le port de sortie pour aboutir au destinataire.

Figure 13 : Principe de fonctionnement du LER d'entrée ou Ingress Node

Dès qu'un paquet est envoyé à un « LSR », le protocole de routage va déterminer dans la table « LIB »  (Label Base Information) le prochain saut vers « le LSR » suivant, et le label à appliquer au paquet pour qu'il arrive à destination.

 Le label est mis à jour via l'en-tête MPLS (Changement de label et mise à jour de champ TTL et du bit S) avant d'être envoyé au noeud suivant.

Figure 14 : Principe de fonctionnement du LSR

Quand le paquet arrive à l' « Egress node22(*) » ce routeur a pour rôle de supprimer le label MPLS et de le transmettre sur la couche réseau.

Figure 15 : Principe de fonctionnement du LEr de sortie ou Egress Node

Grâce à ses mécanismes de commutation de labels avancés ainsi que par sa simplicité de mise en place sur des réseaux déjà existants, le MPLS est devenu une technologie phare de demain alliant souplesse, évolutivité et performance pour un coût réduit. De plus, puisque cette nouvelle technologie permet d'implémenter facilement des technologies comme le QoS, les VPN et la VoIP, la majorité des fournisseurs d'accès à Internet ont décidés de faire évoluer progressivement l'ensemble de leurs réseaux vers des réseaux MPLS.

* 22 Noeud ou routeur de sortie du réseau MPLS.

précédent sommaire suivant