WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Profil de l'hémogramme chez les sujets VIH/SIDA

( Télécharger le fichier original )
par Stéphane Junior TALOM FOGUE
Université de Bamako - Doctorat en médecine 2005
  

précédent sommaire suivant

5.1 L'interrogatoire a permis :

D'obtenir l'identité du malade : nom, prénom, âge, sexe, profession, ethnie, situation matrimoniale, lieu de résidence.

De noter les motifs de consultation : Altération de l'état général, fièvre au long cours , toux chronique, diarrhée chronique.

5.2 L'examen physique

Il s'agissait :

- d'évaluer l'état général des patients selon l'indice de Karnofski :

Tableau XVII. Indice de Karnofski [105]

100 % : Normal, pas de signe de maladie.
90 % : Peut mener une vie normale, symptômes ou signes mineurs de la maladie.
80 % : Activité normale avec effort, quelques symptômes ou signes mineurs de la maladie.
70 % : Peut se prendre en charge ; incapable de mener une activité normale ou de travailler.
60 % : Nécessite une aide occasionnelle, mais peut prendre en charge la plus part de ses besoins.
50 % : Nécessite une aide suivie et des soins médicaux fréquents.
40 % : Handicapé, nécessite une aide et des soins particuliers.
30 % : Sévèrement handicapé, l'hospitalisation est indiquée, bien que la mort ne soit pas imminente.
20 % : Hospitalisation nécessaire, très malade, nécessite un traitement de soutien actif.
10 % : Moribond, processus fatal progressant rapidement.

- de classer les patients selon la classification OMS :

Tableau XVIII. Classification OMS des stades cliniques du VIH [105]

Stade clinique I

· Patient asymptomatique

· Adénopathies persistantes généralisées

· Degré d'activité 1 : activité normale

Stade clinique II

· Perte de poids < 10% du poids corporel

· Zona (au cours des 5 dernières années)

· Manifestations cutanéo-muqueuses mineures (dermite séborrheique, prurigo, ulcérations buccales, chéilite angulaire)

· Infections récidivantes des voies aériennes supérieures

· Degré d'activité 2 : patient symptomatique, activité normale

Stade clinique III

· Perte de poids supérieure à 10% du poids corporel

· Diarrhée inexpliquée> 1 mois

· Fièvre prolongée > 1 mois

· Candidose buccale

· Leucoplasie orale chevelue

· Tuberculose pulmonaire au cours de l'année précédente

· Infection bactérienne sévère

· Degré d'activité 3 : patient alité moins de 50 % du temps

Stade clinique IV

· Syndrome cachectisant dû au VIH

· Pneumocystose

· Toxoplasmose cérébrale

· Cryptosporidiose avec diarrhée > 1 mois

· Cryptococcose extrapulmonaire

· Cytomégalovirose

· Herpes virose cutanéomuqueuse > 1 mois ou viscérale

· Leucoencéphalite multifocale progressive

· Mycose endémique généralisée (histomplasmose, coccidoidomycose)

· Candidose oesophagienne, trachéale, bronchique ou pulmonaire

· Mycobactériose atypique disséminée

· Septicémie à salmonelle mineure

· Tuberculose extrapulmonaire

· Lymphome malin

· Sarcome de Kaposi

· Encéphalopathie à VIH

· Degré d'activité 4 : patient alité de plus de 50% du temps

- de classer les patients selon le CDC 1993 :

Tableau XIX. Classification du VIH selon le CDC 1993 [8,105]

Catégorie A

Un itères des catégories B et C :

· Infection VIH asymptomatique

· Lymphadénopathie persistante généralisée

· Primo-infection symptomatique

Catégorie B

Mas chez un adulte ou un moins à l'une des conditions suivantes :

· Angiomatose bacillaire

· Candidose oropharyngée

· Candidose vaginale, persistante, fréquente ou qui répond mal au traitement

· Dysplasie du col (modérée ou grave), carcinome in situ

· Syndrome constitutionnel : fièvre (38°5 C) ou diarrhée supérieure à 1 mois

· Leucoplasie chevelue de la langue

· Zona récurrent ou envahissant plus d'un dermatome

· Purpura thrombocytopénique idiopathique

· Listériose

· Neuropathie périphérique

Catégorie C

cettcatégorie C :

· Candidose bronchique, trachéale ou extrapulmonaire

· Candidose de l'oesophage

· Cancer invasif du col

· Coccidioidomycose disséminée ou extrapulmonaire

· Cryptococcose extrapulmonaire

· Crptosporidiose intestinale évoluant depuis plus d'un mois

· Infection à CMV (autre que foie, rate, ganglions)

· Rétinite à CMV

· Encéphalopathie due au VIH

· Infection herpétique, ulcères chroniques supérieures à 1 mois ; ou bronchique, pulmonaire ou oesophagienne

· Histoplasmose disséminée ou extrapulmonaire

· Isosporidiose intestinale chronique (supérieure à un mois)

· Sarcome de Kaposi

· Lymphome de Burkitt

· Lymphome immunoblastique

· Lymphome cérébrale primaire

· Infection à Mycobacterium tuberculosis, quelle que soit la localisation (pulmonaire ou extrapulmonaire)

· Infection à mycobactérie identifiée ou non, disséminée ou extrapulmonaire

· Pneumonie à pneumocystis carinii

· Pneumopathie bactérienne récurrente

· Leuco-encephalite multifocale progressive

· Septicémie à salmonelle non typhi récurrente

· Syndrome cachectique dû au VIH

· Toxoplasmose cérébrale

- De rechercher des signes d'immunodépression au VIH selon la classification de Bangui :

Tableau XX. Classification de Bangui [105]

Critères majeurs SCORE

- Amaigrissement > 10 % du poids corporel 4
- Fièvre > 1 mois d'évolution 3
- Diarrhée pendant 1 mois 3

Critères mineurs

- Asthénie prolongée 4
- Candidose bucco-oesophagienne 4
- Herpés cutanéo-muqueux récidivant 4
- Dermatose prurigineuse généralisée 4
- Zona multimétamérique 2
- Adénopathies généralisées 2
- Signes neurologiques 2
- Toux et/ou pneumopathie 2

Signes de haute valeur d'orientation diagnostique

- Sarcome de Kaposi 12
- Méningite à cryptococcoque 12

Le diagnostic clinique d'une infection à VIH doit être évoqué si : 2 signes majeurs + 1 signe mineur

ou Score > 12

- Un syndrome anémique : Pâleur cutanéo-muqueuse, dyspnée, palpitation, vertiges, troubles de l'humeur, asthénie, céphalées.

- un syndrome hémorragique : Epistaxis, hématémèse, hématurie macroscopique, hémoptysie, méléna, métrorragie.

L'examen clinique permettait également :

- Un examen clinique initial incluant entre autre la prise du poids et la taille.

-Un examen clinique quotidien à la recherche de signes cliniques liés à l'intolérance de l'anémie et/ou liés aux autres anomalies de l'hémogramme.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.