WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La vente des produits pétroliers et leur impact sur le développement socio économique de la ville de Goma (2006-2008)

( Télécharger le fichier original )
par Jerome KAMBERE MONDO
Instutut superieur de developpement rural/ISDR GL - Licence en gestion des entreprises de développement 2008
  

sommaire suivant

INTRODUCTION GENERALE

0.1. ETAT DE LA QUESTION

Pour tenter de comprendre ce qui se passe dans le secteur du pétrole et en vue d'aider à améliorer la situation socio économique, plusieurs études y ont été menées.

Eddy MUHINDO MASHUA MUKIRANYA (ULPGL, 2003) dans son mémoire intitulé « incidence des charges à l'importation sur les prix de vente des produits pétroliers légers consommés à Goma », il est parti d'une observation sur la fluctuation des prix des produits pétroliers sur le marché. Ces perturbations font l'objet d'inquiétude et parfois de désespoir pour les opérateurs économiques consommateurs de ces biens, car leur prix a des répercussions sur les prix des autres produits. Cependant, les aspects sur la vente et le mode d'encadrement de ces opérateurs économiques n'ont pas été développés.

Pour sa part, Ruth FURAHA GASHANGI (ISC, 2008) dans son mémoire intitulé « impact des stratégies marketing dans une station service ». Elle essaye de soulever que le pilotage d'une entreprise suppose la connaissance des objectifs vers lesquels il faut tendre. La détermination de ces objectifs implique une analyse des interactions entre les contraintes de l'environnement, sa structure financière et son système de communication et d'information. Ici également, l'aspect développement n'a pas été signalé.

Quant à nous ou bien en ce qui nous concerne, nous parlons de la vente des produits pétroliers et leur impact sur le développement socio économique de la ville de Goma (2006-2008).

Nous estimons que ces études peuvent être enrichies et complétées par des recherches pour une analyse plus enrichissante relative à la vente des produits pétroliers, facteur qui contribue au développement de la ville de Goma et sur l'amélioration des conditions de vie des ménages des opérateurs économiques.

0.2. PROBLEMATIQUE

Le pétrole est l'une des ressources les plus importantes et stratégique dans le monde actuel. C'est depuis des milliers d'années avant Jésus Christ que certains peuples dont ceux de la Mésopotamie l'ont utilisé comme source d'énergie.

C'est avec l'essor du machinisme que ce produit est très recherché et est même devenu précieux au point qu'on l'appelle « or noir ».

Actuellement, c'est la première source d'énergie mondiale qui satisfait la demande totale d'énergie commerciale (c'est-à-dire produit pétrolier, électricité, gaz, charbon noir, etc....).1(*)

Le pétrole pour les engins qui font le transport routier, maritime et aérien, le fonctionnement des usines, la cuisson et l'éclairage dans les pays en développement.

Le pétrole est à la base des diverses industries chimiques de fabrication de plastiques, de peintures, de détergents, etc....

L'impact du pétrole est important que l'on puisse le ressortir de la modernisation des pays et des sociétés entraînées ou induites d'une part par la consommation sans cesse croissante des produits pétroliers et de leurs dérivés, d'autres part les retombées financières de la production et de l'exportation de ce produit.

Il y a lieu de souligner le niveau de croissance économique et même de développement des pays producteurs grâce au pétrole (certains comme le Koweït et l'Arabie Saoudite) en plein désert affiche un PIB par habitant qui approche celui des pays dits développés, c'est exclusivement le fait du pétrole.

L'histoire économique du monde révèle que parmi les phénomènes qui ont marqué le développement du monde figure l'utilisation d'une nouvelle source d'énergie qui est le produit pétrolier.

Depuis le temps, on réalise que ce produit devient de plus en plus rare et fait l'objet actuellement des grandes spéculations au niveau mondial. Il est aujourd'hui à l'origine des grands conflits au monde.

Durant ces dernières années, le pétrole, produit échangé dans le monde entier, connaît une forte instabilité sur le marché international. Cela entraîne une instabilité politique, sociale et économique du monde en général de l'Afrique et de la RDC en particulier.

Les opinions divergent sur l'importance relative à accorder aux diverses explications données à l'instabilité du marché du pétrole et la chute des prix en général. Nombreux pays du tiers monde souffrent de la pénurie grave du pétrole due principalement au manque de devises pour régler leurs importations du pétrole. Les chiffres traduisant l'élasticité de la demande et de la commercialisation d'énergie ne suffisent pas à traduire le fait fondamental que l'absence d'approvisionnement pétrolier adéquat met en danger le fonctionnement normal de l'économie de certains pays.

Il est vrai que la RDC regorge certaines réserves en pétrole dont la plupart d'entre elles figurent encore dans ces nombreuses potentialités alors que les quelques sites en exploitation non finie comme celui de Moanda dans le Bas Congo n'est en mesure de desservir toute la république au point de faire parvenir son produit à Goma. Bien que la RDC ait une étroite littorale ouverture sur l'océan Atlantique, la ville de Goma qui se situe à l'Est du pays à environ 2000Km et dans la situation d'enclavement (le port de Mombasa et de Dar-es-Salam sont respectivement distant d'environ 2200 et 1700 Km de Goma) et par conséquent importatrice de presque la totalité des produits pétroliers sur son territoire, ne parvient jamais à aboutir aux solutions adéquates pouvant atténuer des conséquences des fluctuations des prix desdits produits. Aussi nous pouvons affirmer qu'actuellement la fixation et la modification des prix du carburant en RDC sont sujets aux facteurs tant endogènes qu'exogènes, ce qui explique la complexité du phénomène de fluctuations du prix du carburant (surtout l'essence et le gasoil).

Les deux volets qui se succèdent à savoir la considération du revenu gagné par les propriétaires des stations services et les Kadhafi ensuite le niveau d'appréciation des recettes publiques que le pouvoir public tire des transactions pétrolières, sont les seuls visés par cette étude à cause de leur importance prépondérante en matière des importations du pétrole au Nord Kivu/RDC. Avec une large étendue d'environs 2345000 Km² pour une littorale d'ouverture de plus ou moins 38 Km, la RDC exerce comme d'ailleurs certains autres pays sous développés un commerce extérieur caractérisé par un très large déséquilibre entre les importations et les exportations.

L'équilibre des échanges extérieurs, l'un des éléments pouvant promouvoir le développement économique d'un pays est embarrassé en premier lieu par la position géographique et en deuxième lieu par l'éloignement des grands centres commerciaux qui font que les problèmes de transports soient gonflés par rapport à ceux des autres pays totalement désenclavés. Etant donné la très forte dégradation des infrastructures de transport en RDC, la ville de Goma qui est frontalière avec le Rwanda se dessert du pétrole en provenance des pays de l'Est (TANZANIE, KENYA, OUGANDA, RWANDA) où le réseau routier est considéré comme l'unique véritable infrastructure de transports de marchandises. Ainsi la situation géographique d'un pays peut constituée un obstacle majeur sur le commerce extérieur. Elle est d'autant plus crucial que lorsque la distance qui le sépare de ses lieux d'approvisionnement et /ou d'écoulement des produits est très grande et les coûts de transaction y sont exorbitants.

Nous pouvons dire que dans le domaine de transport, l'essence et le Mazout restent plus utilisés comme carburant dans le monde, le kérosène est utilisé comme source d'énergie dans l'alimentation des ménages et des réchauds. C'est également une matière de base du secteur énergétique de nombreuses matières plastiques et des produits chimiques développés issues du pétrole dont dépend la vie économique des pays industrialisés et du tiers monde en général.

En ce qui concerne la RDC pour laquelle les sites pétroliers restent sous exploités comme ce serait le cas de n'importe quel pays non producteur de pétrole s'aperçoit comme l'un des produits de base du commerce extérieur. Actuellement dans la politique du libéralisme économique accompagné du système de privatisation et comme la plupart des sociétés et entreprises publiques du pays est en faillite, la commercialisation du pétrole et ses dérivées se trouvent sous la responsabilité des multinationales et des sociétés privées2(*).

L'Etat par son imposition, redevances et taxes profiterait de tirer la meilleure part pour la croissance économique de son territoire, la RDC étant semble- t-il, le centre de dérobeurs (détourneurs) où une portion plus cruciale qui reviendrait à l'Etat entre dans les poches des particuliers, d'où échappe au trésor public. Ceci influe négativement au niveau des recettes publiques et ceux des commerçants, contrairement aux revenus des agents oeuvrant autour de la frontière de la RDC, tels que ceux de l'OFIDA, etc.

Voilà autant des faits illustrant l'importance du pétrole qui nous ont inspiré cette étude.

Nous nous intéresserons à la vente des produits pétroliers dans la ville.

De ce fait, nous faisons ressortir une série d'interrogations qui constituent la problématique de notre travail.

1. Quel serait le niveau du revenu gagné par les propriétaires des stations services et les Kadhafi oeuvrant dans le secteur informel ?

2. A quel niveau seraient appréciées les recettes publiques que le pouvoir public tire des transactions pétrolières et quel serait leur objet en terme du développement?

3. Quelles stratégies faut il adopté et/ou prendre pour valoriser les réserves en pétrole au Congo d'une part, et pour canaliser les recettes vers le trésor public d'autre part ?

* 1 Le commerce international, in Microsoft corporation, Encyclopédie encarta, 2002.

* 2 YAKILI TABARO D, Incidence des fluctuations des prix des produits pétroliers sur les paniers de la

ménagère de la ville de Goma, Mémoire inédit, ULPGL/Goma, 2007-2008.

sommaire suivant









Aidez l'hopital de Montfermeil

Moins de 5 interactions sociales par jour