WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation des impacts environnementaux et socio-économiques liés à  la prolifération de la jacinthe d'eau Eichhornia Crassipes (Mart) Solms- Laubach dans la commune de Sô- Ava au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Oswald Fulgence DAN
Centre inter-facultaire de formation et de recherche en environnement pour le développement durable (CIFRED/ UAC ) Université d'Abomey Calavi - Master en environnement, santé et développement durable 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Conclusion partielle

Du point de vue des paramètres physico-chimiques étudiés, les résultats obtenus sont conformes aux travaux de AYIHONSI en 2006 et ceux effectués par MAMA en 2010 sur le lac Nokoué. Ils ont montré que les composés azotés, phosphorés et carbonés sont les principaux paramètres indicateurs de l'état trophique mais que d'autres facteurs physico-chimiques tels que la température, le pH, la teneur en oxygène dissous doivent être également considérés.

L' observation de la prolifération des macrophytes sur le lac Nokoué par MAMA en 2010 a montré une prédominance très marquée de Eichhornia. crassipes dont le rythme de colonisation est très rapide dans les eaux douces eutrophes. L'eutrophisation réduit considérablement les possibilités d'utilisation des eaux. La prolifération excessive de la jacinthe dans les plans d'eau entraîne : la désoxygénation de l'eau, la diminution de la biodiversité (animale et végétale), la détérioration de la

qualité organoleptique (aspect, couleur, odeur, saveur) de l'eau, la perte visible de la transparence, l'augmentation de la biomasse algale, l'augmentation de la biomasse du zooplancton, l'envasement plus rapide, l'apparition de vase putride, sombre et malodorante, la diminution du rendement de la pêche. Si un stade d'eutrophisation poussé est atteint, alors il s'ensuit progressivement la mort des organismes animaux et végétaux (jacinthe d'eau, insectes, cnidaires, crustacés, mollusques, poissons, etc.) et par conséquent la mort du plan d'eau (RODIER et al., 2009).

3.3 FACTEURS SOCIO-ECONOMIQUES

Du point de vue socio-économique, la jacinthe d'eau constitue un obstacle à la navigation fluviale, { l'abreuvement du bétail et favorise le développement des maladies notamment en période de crue où elle prolifère. Cela confirme les résultats obtenus au cours de nos enquêtes où les revenus journaliers s'élèvent { 351,67f cfa en période de crue et à 934,67f cfa en période de décrue. Sur une population de 150 personnes interviewées dans les différentes professions, le test d'anova au seuil de 5 % a montré une inégale répartition des revenus journaliers à la crue contrairement à ce que nous observons à la décrue. Par exemple dans le groupe socio-professionnel des pêcheurs, le revenu moyen journaalier est de 238,85f cfa en période de crue tandis qu'il est de 789,23f cfa lors de la décrue. Ce résultat est tout à fait conforme aux travaux effectués par FIOGBE en 2011 sur l'écologie des plans d'eau du Benin. En effet, la majorité des pêcheurs interrogés dans son étude s'accordent { reconnaître que les plans d'eau du Sud-Bénin (fleuve Ouémé et lac Nokoué) qui sont les plus productifs sont malheureusement victimes des infestations massives de Eichhornia crassipes. Il a également montré qu'{ la suite des luttes menées contre la jacinthe d'eau, le revenu de la plupart des pêcheurs s'est considérablement amélioré.

Il faut noter que plus de 75 % des personnes que nous avons interrogées ne font aucun usage de la jacinthe d'eau ; or elle pourrait servir de levier économique pour la commune. Elle peut être exploitée pour des fins thérapeutiques, dans la vannerie, comme briquette de charbon, pour purifier l'eau, comme fourrage pour les animaux, comme engrais .~

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net