WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation des impacts environnementaux et socio-économiques liés à  la prolifération de la jacinthe d'eau Eichhornia Crassipes (Mart) Solms- Laubach dans la commune de Sô- Ava au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Oswald Fulgence DAN
Centre inter-facultaire de formation et de recherche en environnement pour le développement durable (CIFRED/ UAC ) Université d'Abomey Calavi - Master en environnement, santé et développement durable 2012
  

précédent sommaire suivant

Conclusion et Suggestions

Conclusion et suggestions

La description de l'écosystème aquatique de la commune de Sô-Ava présente des caractéristiques physico-chimiques qui indiquent un plan d'eau polluée. L'analyse des teneurs des différents polluants retrouvés dans ces plans montre des eaux très peu oxygénées (0,46 à 3,03 mg/l), des eaux troubles (42 à 13 NTU), riches en matières en suspension (varie 09 à 66 mg/l), des concentrations en ammonium inquiétantes (0,28 à 1,04 mg/l) puis des teneurs en phosphores totaux (1,35 à 4,47 mg/l ) nettement supérieures aux normes admises par l'OMS notamment en milieu sous jacinthe. La contamination de ces eaux peut s'expliquer par des rejets industriels, domestiques et/ou par le lessivage des terres cultivées renfermant des engrais phosphatés ou traités par certains pesticides.

D'importantes concentrations de phosphore total associées à l'azote, induisent un développement exagéré des jacinthes (eutrophisation : étouffement de la vie aquatique) qui accélère la dégradation des plans d'eau, entraîne des difficultés de navigation et par conséquent une baisse du revenu des activités socio-économiques.

De la présente étude, il ressort que le niveau d'assainissement et les fortes pressions anthropiques exercées sur le plan d'eau, sont susceptibles d'induire des dysfonctionnements écologiques. De nombreux déchets déversés au niveau du chenal de cotonou sont entraînés vers le lac Nokoué surtout en période d'étiage.

En vue de contribuer à la réduction de la pollution des eaux dans la commune, nous avons énuméré quelques suggestions que voici :

v' sensibiliser les populations vivant dans ces milieux sur les mesures d'hygiène et d'assainissement ;

v' mettre en place un système de collecte et de gestion intégrée des ordures ménagères adapté aux milieux lacustres ;

v' encourager l'extraction et la vente du sable lacustre afin de réduire le comblement du plan d'eau et favoriser la multiplication des espèces aquatiques telles que les poissons, les crevettes ... ;

v' éviter de jeter les produits toxiques dans les plans d'eau ; porter peintures, vernis ou solvants à la déchetterie ;

v' accorder des micro-crédits aux groupements et/ou associations de femmes quis'investissent dans la fabrication d'objet d'arts { base de jacinthe d'eau ;

v' entretenir les berges et veiller à la protection des zones humides (marais, lacs, rivières, etc.) pour la sauvegarde des espèces aquatiques et le développement du tourisme dans la commune de Sô-Ava.

Références bibliographiques

ADJALIAN, E. J. N. 2006. Etude de la distribution du plomb dans les systèmes aquatiques et sédimentaires du Sud Bénin: cas du lac Nokoué. Mémoire de fin de formation en APEDIT-EPAC-UAC, Cotonou. 110 p.

ADOUSA, K.T.A., BOKO, G.J., BOKO, J.M.G., BOUSEMA, G.J., KELE, E.E., VANDERKOOIJ, J.J., SCHURING, M.C. 2002. La problématique de l'habitat en zone humide et approches de solutions : cas de Sidomin. Rapport d'étude de la coopération Bénino-Néerlandaise 107 p.

AJUONU, O., SCHADE, V., VELTMAN, B., SEDJRO, K., NEUENSCHWANDER, P. 2003. Impact of the weevils Neochetina eichhorniae and N. bruchi (Coleoptera: Curculionidae) on water hyacinth, Eichhornia crassipes (Pontederiaceae), in Benin, West Africa. Afr. Entomol. 11 (2), 153-171.

AKOEGNINOU, A., AGBANI, P. 1998. Quelques aspects écologiques de la distribution de Eichhornia crassipes au Bénin. Annales de l'université de Ouagadougou, Série b, vol iii, 223-236.

ANONYME. 2006. Rapport d'étude sur la problématique de la jacinthe d'eau. Projet d'un Fleuve à l'autre. 15p. Site :www.usgl-glu.org. Date de consultation : 02.12.2011. Hyperlien (url): http://www.usgl-glu.org/myfiles/Proliferation. pdf

AULD, B.A., SHANE, H., HEATHER, S. 2003. Advances in bioherbicide formulation. Weed Biol.Manag. 3, 61 - 67.

AYIHONSI, S. 2006. Effets des stocks d'azote et de phosphore sur la distribution des plantes flottantes sur les eaux du lac Nokoué: cas de la jacinthe d'eau (République du Bénin). Mémoire de fin de formation en APE-DIT-EPAC-UAC, Cotonou. 73 p.

AZONGNITODE, H. A. 2009. Etude de la qualité de l'eau du fleuve Ouémé destinée { la consommation et { l'irrigation. Rapport de fin de formation en GEn-Licence-EPAC-UAC, 54 p

BABU, R.M., SAJEENA, A., SEETHARAMAN, K. 2003. Bioassay of the potentiality of Alternaria alternate (Fr.) keissler as a bioherbicide to control water hyacinth and other aquatic weeds. Crop Protection 22, 1005- 1013.

BARRET, S.C.H., FORNO, I.W. 1982. Style morph distribution in new world populations of Eichhornia crassipes (Mart.) Solms-Laubach (water hyacinth). Aquatic Bot. 13, 299-306.

BOKOSSA, H. K.J. 2008. Impact de la jacinthe d'eau (Eichhornia crassipes) sur la qualité des eaux et la densité des larves de moustique dans quelques plans d'eau Béninois. Mémoire de fin de formation en Management et Environnemental et Qualité des Eaux (MEQUE)-FAST-UAC, Mémoire de fin de formation en 78 p.

CENTER, T.D., HILL, M.P., CORDO, H., JULIEN, M.H. 2002. Water hyacinth. In Van Driesche RG., Blossey B., Hoddle M. (eds). Biological control of invasive plants in the Eastern United States. Morgantown, WV, USA: US Forest Service, FHTET - 04 : 41-64.

CENTER, T.D., PRATT, P.D., RAYAMAJHI, M.B., VAN, T.K., FRANKS, S.J., DRAY, FAJR., REBELO, M.T. 2005. Herbivory alters competitive interactions between two invasive aquatic plants. Biol. Control 33, 173-185.

CHARUDATTAN, R. 2001. Biological control of weeds by means of plant pathogens: Significance for integrated weed management in modern agro-ecology. Biocontrol 46, 229-260.

DAGNO, K. 2006. Evaluation des microorganismes fongiques en tant qu'agents de lutte biologique contre Eichhornia crassipes (Martius) Solms-Laubauch dans le bassin du fleuve Niger au Mali. DEA Doc. Sci. agron. Gembloux, Belgique : Gembloux Agricultural University - FUSAGx, 102 p.

DAGNO, K., LAHLALI, R., FRIEL, D., BAJJI, M., JUAKLI, H. 2007. Synthèse bibliographique : problématique de la jacinthe d'eau, Eichhornia crassipes, dans les zones tropicales et subtropicales du monde, notamment son éradication par la lutte au moyen des phytopathogènes. Vol11 (2007), n°4 : 299-231. Article. Hyperlien (URL) : htpp:// popus.ulg.ac.be/base /document.php ?id=1706 consulté le 05 novembre 2011

DEMBELE, B. 1994. La jacinthe d'eau, un fléau pour les cours d'eau au Mali ? Mali. CILSS, Sahel PV info. 63 p. 8.

DIARRA, C. 1997. La jacinthe d'eau Eichhornia crassipes (Mart.) Solms, un danger pour les cours d'eau du Mali. Mali. CILSS, Bulletin bimestriel de l'Institut du Sahel. Sahel IPM. 13 p.

DJERMAKOYE, M. M. H. 2005. Les eaux résiduaires des tanneries et des teintureries caractéristiques physico-chimiques, bactériologiques et impact sur les eaux souterraines et les eaux de surfaces. Thèse de Doctorat en Pharmacie, Faculté de Médecine, de Pharmacie et d'Odonto-stomatologie, 130 p

DOVONOU, E. F. 2008. Pollution des plans d'eau du Sud Bénin et risques écotoxicologiques : cas du lac Nokoué. Mémoire de DEA en Environnement, Santé et Développement FLASH / UAC. 61 p.

FAO 1997. Lutte intégrée contre la jacinthe d'eau et autres plantes aquatiques nuisibles. Rome : FAO: Document de Projet n TCP/MLI 66/13 A.

FAO 2000. Water weeds management in West Africa/Ghana water bodies. Rome : FAO: Document de Projet n° TCP/RAF/0066.

FIOGBE, E. D. 2011. Effets des luttes menées contre les plantes aquatiques proliférantes sur l'écologie des plans d'eau du Benin. Rapport d'étape N° 2 du Projet de Gestion Intégrée des Plantes Aquatiques Proliférantes de la Direction des Pêches, Cotonou (Bénin)

FIOGBE, E. D. 2011. Effets des luttes menées contre les plantes aquatiques proliférantes sur l'écologie des plans d'eau du Benin. Rapport d'étape N° 3 du Projet de Gestion Intégrée des Plantes Aquatiques Proliférantes de la Direction des Pêches, 108 p, Cotonou (Bénin)

GHABBOUR, E.A., DAVIES, D., LAM, Y.Y., VOZZELLA, M.E. 2004. Metal binding by humic acids isolated from water hyacinth plants (Eichhornia crassipes [Mart.] SolmLaubach: Pontederiaceae) in the Nile Delta, Egypt.

GNOHOSSOU, P.M. 2006. la faune benthique d'une lagune ouest africaine (le lac nokoue au benin), diversite, abondance, variations temporelles et spatiales, place dans la chaine trophique, Thèse de Doctorat de l'Institut National Polytechnique de Toulouse, Discipline Scientifique/Ecologie : Environnement Aquatique

GOPAL, B. 1987. Water hyacinth. Amsterdam, The Netherlands: Elsevier, 471 p.

GUTIERREZ, L.E., HUERTO, D.R., MARTINEZ, J.M. 1996. Water hyacinth problems in Mexico and practiced methods for control. In Charudattan R., Labrada R., Center TD., Kelly-Begazo C. (eds). Strategies for water hyacinth control. Report of a panel of experts meeting, 11-14 September, 1995. Fort Lauderdale, Floride, USA. Rome : FAO, p. 125-135.

HARLEY, K.L.S., JULIEN, M.H., WRIGHT, A.D. 1997. Water hyacinth: A tropical world wide problem and methods for its control. Proceedings of the first meeting of the International Water Hyacinth Consortium, 18-19 March. Washington: World Bank.

HASSANE YOUNOUSSOU, H. 2010. Prolifération des plantes aquatiques envahissantes sur le fleuve Niger; état des lieux de la pollution en azote et en phosphore des eaux du fleuve, mémoire de Master spécialisé en Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) - 2iE/ex EIER/ETSHER

HOLM, L.G., PLUCKNETT, D.L., PANCHO, J.V., HERBERGER, J.P. 1977. The world's worst weeds: distribution and biology. Honolulu: University Press of Hawaï, 609 p.

IBGE, 2005. Qualité physico-chimique et chimique des eaux de surface : cadre général 16 p.

KPONDJO, N.M. 2008. Développement des larves de moustiques dans un écosystème particulier : milieu sous jacinthe d'eau Eichhornia crassipes (Mart) Solms-Laubauch, Rapport de fin de formation en GEn-Licence-EPAC-UAC, 56 p

LINDSEY, K., HIRT, H.M, 1999 Use Water Hyacinth! A Practical Hanbook of uses for the Water Hyacinth from Across the World. Anamed: Winnenden, 114

LISEC 2004. «Contrôle van de fysicochemische kwaliteit van de viswaters van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest», rapport effectué pour le compte de l'IBGE.

MAMA, D. 2010. Méthodologie et résultats du diagnostic de l'eutrophisation du lac Nokoué (Benin), Thèse de Doctorat en Chimie et microbiologie de l'eau, 150 p

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE (FRANCE). 2007. Le grand voyage des espèces ; la jacinthe d'eau : espèce invasive ; Document pédagogique de l'exposition biodiversité, 7p

MONOGRAPHIE COMMUNALE de Sô-Ava. 2006. programme d'appui au demarrage

des communes dans le cadre de la mission de decentralisation. Etude réalisée par le cabinet Afrique Conseil, 42 p

PIETERSE, A.H., MANGANE, A., TRAORÉ, M., VAN, D.G., VAN, R.P.J. 1996. The water hyacinth problem in West Africa and proposals for control strategies in strategies for water hyacinth control. Report of a panel of experts meeting 11-14 September, 1995. Fort Lauderdale, Florida, USA. Rome : FAO.

QAISAR, M., ZHENG, P., SIDDIQI, M.R., ISLAM, E., AZIM, M.R., YOUSAF, H. 2005. Anatomical studies on water hyacinth (Eichhornia crassipes (Mart.) Solms) under the influence of textile waste water. J. Zhejiang Univ, p. 991-998.

REDDY, K.R., SUTTON, D.L. 1984. Waterhyacinths for water quality improvement and biomass production. J.Environ. Qual. 13, 1-8.

RODIER, J., LEGUBE, B., MERLET., N. 2009. L'Analyse de l'eau 9ème édition entièrement mise à jour 1579 p.

SCULTHORPE, C.D. 1985. The biology of aquatic vascular plants. Konigstein, Germany: Koeltz Scientific Books, 610 p.

SOCLO, H. 2001. Rapport d'étude sur la pollution dans les zones humides du sud-bénin : état actuel, impacts, stratégies de suivi et de lutte. Agence Béninoise pour l'Environnement (ABE) 50 p.

STEPHENSON, M., TURNER, G., POPE, P., COLT, J., KNIGHT, A.,

TCHOBANOGLOUS, G. 1980. The use and potential of aquatic species for wastewater treatment. California State Water Resour. Control Board 65 p.

TEXIER, H., COLLEUIL, B., PROFIZI, J.P., DOSSOU, C. 1980. Le lac Nokoué, environnement du domaine marginolittoral sudbeninois: Bathyméthrie, lithofaciès, salinité, mollusques et peuplements végétaux. Bull. Inst. Géol . Bassin Aquit., Bordeaux. 28, 115-142.

ULTSCH, G.R. 1973. The effects of waterhyacinth (Eichhornia crassipes) on the microen vinment of aquatic communities. Archiv fuer Hydrobiologie 72: 460473. In: EPPO European and mediterranean Plant Protection Organization 2008. Data sheets on quarantine pests. Fiches informatives sur les organismes de quarantaine Eichhornia crassipes. Bulletin OEPP/EPPO 38: 441449.

US EPA, 1988. Design Manual - Constructed Wetlands and Aquatic Systems for Municipal Wastewater Treatment. US Environmental Protection Agency. Report no. Rapport n °. EPA/625/1-88/022. Office of Research and Development, Cincinnati, OH, 83.

WILSON, J.R., HOST, N., REES, M. 2005. Determinants and patterns pf population growth in water hyacinth. Aquatic. Bot. 81 p. 51-67

Sites internet consultés v' www.ramsar.com

v' www.practicalaction.org

précédent sommaire suivant