WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La pratique des privilèges et immunités en Droit International:l'impasse de la Politique sans le Droit ou l'utopie du Droit sans la Politique

( Télécharger le fichier original )
par Michal ON'UMANGA WEMBO
Université de Kinshasa - Licence en droit international public & relations rnternationales 2011
  

sommaire suivant

EPIGRAPHE

« Il est clairement établi en droit international que, de même que les agents diplomatiques et consulaires, certaines personnes occupant un rang élevé dans un Etat, telles que le chef de l'Etat, le chef du gouvernement ou le ministre des affaires étrangères, jouissent dans les autres Etats d'immunités de juridiction, tant civiles que pénales1(*)»

« Les auteurs qui dénient au chef d'un Etat étranger (mutatis mutandis le ministre des affaires étrangères) le bénéfice de toute immunité, sinon de pure courtoisie, sont en effet très rares2(*). »

DEDICACE

A vous, papa Valentin KATSHI KASONGO et maman Béatrice MWIMBI KATSHI,

A vous, papa Crispin OKENGE et maman Adolphine ANATHO TSHUNGE,

Je dédie ce travail,

Car votre amour, votre volonté, votre souci et votre affection ont valu ce qui est aujourd'hui notre fierté.

IN MEMORIAM

A vous tous et toutes qui manquez à ce rendez-vous de l'histoire, je pense particulièrement à :

· Papa Pierre Onufufa (+1998)

· Maman Pauline Ndjoka (+2012)

· Papa Raymond Oyombo (+1997)

· Paapa Tshunge (+2004)

· Papa Saîdi Yambala (+2007)

· Maman Felly-Christine Amenewo (+2010),

Que le Tout-Puissant vous accueille dans sa demeure éternelle. Que vous trouviez place auprès des anges et des saints par la Foi que vous aviez en Lui.

De notre côté, vous demeurez et restez immortels, inoubliageables.

JE N'AI PAS CRU...

Je rends hommage à ma chère mère NDJOKA TSHUNGE Pauline (décédée le jeudi 14 juin 2012 dans un accident de route). « Maman, nous tes enfants, nous ne t'oublierons jamais. Que ces quelques lignes graves de plus en plus ta mémoire ».

Dormant sans penser

J'ai appris que tout était cassé

Après qu'elle ait passé

Dans la direction par où vous êtes passées

Ceci a provoqué beaucoup d'émois

Tout celui qui entend et surtout à moi

Celui qui rêvait te voir après de mois

A ce lieu et pour cause*entre toi et moi

Quelle amertume pour l'entourage,

Que la douleur a perdu le courage

Pourquoi Seigneur pas eu de sauvetage

Même pour elle pour tous ses partages ?

Pourquoi aussi Seigneur tout cela ?

Pourquoi n'ai -je pas été là,

Surtout lorsque la termite**coulât,

Comme aurait voulu l'apostolat***

Tu fus mère et le demeure,

Car la multitude l'a prouvé dans ton demeure

Et tous, aucun n'a dit que tu fus amère

Et partout nous t'avons pleurée, toi notre mère

Tu l'as longtemps prouvé comme maternelle,

Tes actions et paroles restent éternelles

Quelle que soit l'indifférence paternelle

Tes exhortations demeurent prunelles****

Que tu fus grande au-delà des sentiments,

Que ton Eglise se rappelle de ton affermissement

Je sais que Dieu t'a échappée au châtiment,

Car ses anges t'ont amenée au firmament

Difficile de digérer cette situation,

Impossible d'oublier ton affection

Demande au Seigneur de nous couvrir de sa protection,

Car par le baptême, nous sommes sous sa direction

Oui, ils pensent ne plus te voir,

Mais toi, tu as accompli ton devoir

Laisse que les châtiments puissent leurs pleuvoir

Partout où ils ont eu à concevoir

Dieu, elle t'a servi, tu l'as vue

Ceux qui l'ont entendue t'ont cru

Nous n'émettons aucun point de vue

Car ta vision n'est pas notre vue

A toi la gloire, à toi l'honneur

Tu l'as appelée, toi le donneur

Pourquoi maintenant, cher preneur

Vraiment pas une bonne heure

Accueilles donc la auprès de toi

Car partout, elle parlait de toi

Qu'elle trouve une place dans ton toit

Car tu l'as récupérée toi qui octroie

Que tu jouisses auprès de Dieu ses bienfaits

Car, comme humain à son égard tu as tout fait

Parce qu'il promit à tout celui qui aura fait (...)

Ce qui est arrivé est un fait

Nous conserverons ton nom

Nous primerons même ton prénom

Surtout qu'ils sont ceux qui ont ton post nom,

A toute tentative nous dirons non

Encadre ceux que tu as rejoints

Car, c'est un lien qui vous joint

Que le premier devienne ton conjoint

Et la cadette, l'élément qui joint

Nous veillerons à vos tombeaux

Qui demeurent pour toujours des panneaux

Nous rappelant à chaque instant vos cadeaux

Vraiment nous promettons que tout sera beau

Maman, tu es grande pour toujours

Immortelle tous les jours

Repose en paix dans tes séjours

Nous aurons à te rejoindre toujours !

Michael On'umanga Wembo, poète

Composé ce 15 juillet 2012, in memoriam d'un mois de drame, jour de retrouvaille du corps.

*échange profonde et fructueuse, causerie

**la reine des termites, notre chère mère

***volonté de Dieu, la destiné

****prudentes, à veil

* 1 §51 de l'arrêt de 2002 de la CIJ.

* 2 JOE VERHOEVEN, cité par S. BULA-BULA, Les immunités et l'inviolabilité du ministre des affaires étrangères en droit international. Puk, kinshasa, 2004, p75

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !