WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impacts socio- économiques du projet Riz Centre sur les conditions de vie des paysans. Le cas des périmètres irrigués de Yamoussoukro

( Télécharger le fichier original )
par Danielle KOUADIO
Institut de formation à  la haute expertise de recherche (IFHER ) - Master 2 en économie de l'aménagement du territoire et du développement local 2010
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION DE LA DEUXIEME PARTIE

La deuxième partie de notre recherche s'est axée sur les changements intervenus après le Projet Riz Centre dans la vie des paysans bénéficiaires.

Il ressort de l'étude que le projet a favorisé la création et la satisfaction de plusieurs besoins vus les revenus que la culture du riz irrigué a apportés aux bénéficiaires. En effet, elle assure aux riziculteurs des revenus fixes assez conséquents qui leur permettent de s'assumer et d'assumer les différentes charges auxquelles ils font face et ainsi donc d'améliorer leurs conditions de vie. Aussi l'augmentation du pouvoir d'achats du plus grand nombre de paysans a-t-elle modifié la répartition et l'organisation du pouvoir politique local en changeant les relations au sein des groupes sociaux et l'ordre social traditionnel et coutumier. Ces informations relèvent du chapitre I.

Le chapitre II quant à lui, parle de l'évolution du niveau d'équipement et du cadre de vie des riziculteurs après la culture du riz irrigué. Ce chapitre expose la nouvelle situation matrimoniale, le type d'habitat et leur niveau d'équipement ainsi que les moyens de déplacement de nos enquêtés. En outre, ce chapitre met en exergue les infrastructures socioéconomiques de base des villages de l'enquête.

51

Mémoire de Master Année académique 2009-2010

BNETD/IFHER EATDL

CONCLUSION GENERALE

Notre intention en abordant ce sujet de : « Impacts socio-économiques du Projet Riz Centre sur les conditions de vie des paysans: le cas des périmètres irrigués de Yamoussoukro » était d'étudier l'apport de la riziculture irriguée dans l'amélioration des conditions de vie paysanne et par dévers, de promouvoir la culture du riz sur le territoire national dans l'optique de l'augmentation de la production nationale et la satisfaction de la demande nationale.

Nous nous sommes efforcées d'atteindre dans notre analyse, les objectifs fixés et de vérifier les hypothèses assignées au départ. Nous avons exposé dans cette étude les conditions de réalisations du Projet Riz Centre. Notre intérêt s'est également porté tout au long du travail sur les changements intervenus dans les différents domaines de la vie des bénéficiaires après le projet.

Au terme de l'étude, l'on a pu constater les changements intervenus dans la vie des bénéficiaires du projet. Le Projet Riz Centre a pu fournir à ces paysans des revenus substantiels qui leur permettent d'apporter des réponses à leurs besoins quotidiens, d'améliorer ainsi leur existant.

Aussi dans l'optique d'augmenter la production nationale et de lutter contre la pauvreté, quelle initiative doit-on prendre pour inciter la production de riz et quelle politique faut-il initier afin d'insérer les jeunes gens sans emplois dans le tissu socio-économique par la riziculture irriguée ?

52

Mémoire de Master Année académique 2009-2010

BNETD/IFHER EATDL

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.